LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

Publié le samedi 11 février 2023 à 12h00min

PARTAGER :                          
Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

La plateforme des organisations de défense des droits des consommateurs n’approuve pas du tout la décision du gouvernement d’augmenter le prix du litre du super 91, le faisant passer de 750 à 850 FCFA. Elle l’a fait savoir à travers un communiqué publié ce 11 février 2023.

La plateforme dit ne pas comprendre cette énième augmentation, qui porte le cumul des augmentations à deux-cent trente-cinq (235) F CFA, en l’espace d’un an d’exercice du MPSR. Et ce d’autant plus que le prix du baril de pétrole sur le marché international est passé de 113 dollars, depuis la première augmentation en mai 2022, à 80 dollars et ce depuis de longs mois.

La plateforme invite donc le gouvernement, à revenir sur cette mesure qu’elle qualifie de "cavalière et outrancière " et qui réduit considérablement selon elle le pouvoir d’achat de la population, avec les risques d’une nouvelle vague d’inflation.

Lefaso.net

Le gouvernement burkinabè de Transition a annoncé, ce vendredi 10 Février 2023, l’augmentation de 100 F CFA du prix du super 91 qui passe désormais de 750 à 850 F CFA, dès le lendemain à 00 heures.

Par la présente, la plateforme des organisations de défense des intérêts des consommateurs, choquée et hébétée, dénonce avec fermeté une nième augmentation inexplicable et insoutenable qui porte le cumul des augmentations à deux-cent trente-cinq (235) F CFA, en l’espace d’un an d’exercice du MPSR qui a parallèlement imposé de nouvelles taxes aux contribuables.

La plateforme est d’autant plus indignée et préoccupée qu’elle veut bien comprendre les raisons, car le prix du baril du Brent sur le marché international est passé de 113 dollars, depuis la première augmentation en mai dernier, pour stagner à l’échelle de 80 dollars, depuis de longs mois, contrairement aux allégations du gouvernement.

La plateforme est particulièrement estomaquée, d’autant que cette augmentation, fruit d’une démarche cavalière et outrancière, intervient, après qu’elle ait essayé en vain par deux fois au moins, par correspondance, de rencontrer le premier ministre burkinabè pour envisager, au regard de l’embelli sur le marché international, la baisse des prix des hydrocarbures, conformément à ses déclarations, peu avant son entrée en fonction.

La plateforme des organisations de défense des intérêts des consommateurs invite le gouvernement de Transition à revenir sur cette mesure cavalière et outrancière qui réduit considérablement le pouvoir d’achat de la population, avec les risques d’une nouvelle vague d’inflation, en l’absence totale de mesures d’amortissement.
Elle appelle surtout les autorités, au-delà de la dimension sécuritaire, à actionner des leviers humanitaires et sociaux pour contenir l’explosion de la misère qui nourrit malheureusement l’hydre terroriste.

La plateforme se réserve le droit d’explorer toutes les voies dans l’intérêt des consommateurs burkinabè.
Le Consommateur, d’abord !

Le porte-parole
Adama BAYALA

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 11 février 2023 à 14:16, par Salif En réponse à : Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

    Cette fois ci. Je pense qu’au lieu d’une simple invite,nous devons contester clairement a travers la mobilisation, car cette augmentation est inopportune et inacceptable. Et que dit la coalition nationale contre la vie chère ?

  • Le 11 février 2023 à 14:56, par HUG En réponse à : Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

     : C est un pouvoir des armes le tout souppoudré par un conseil constiturionnel legitmant les coup d etats.Pourquoi le mpsr n a pas audité la sonaby ?C est nous les pauvres que devont supporter les pots casses.On passe le temps a comparé le prix du carburant ici et dans les autres mais ces gens qui font ces comparaisons oublient de nous dire si nous avons le meme.niveau de vie que ces pays ? Et pourquoi on ne liberalise pas le secteur ? L infation actuelle qui est le plus eleve de l afrique de l.ouest va encore croitre..Attention aux emeutes de la faim comme en 2008.

  • Le 11 février 2023 à 15:00, par Raogo En réponse à : Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

    Enfin !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Prompte et judicieuse réponse a cette mesure fort cavalière arrogante et insultante au regard du cours du barils de Pétrole.

    Une hausse injustifié qui semble être de la tentative d’arnaque ( pour peut-être renflouer et apeurer les dettes faramineuses de la mauvaise gestion de la SONABHY par les consommateurs que nous sommes.)

    Si réellement le mécanisme d’auto-régulation et du principe de "subvention" des hydrocarbures est respecter dans son principe et dans son application l’augmentation n’est pas honnête.

  • Le 11 février 2023 à 18:33, par TANGA En réponse à : Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

    C’est vrai que nous voulons rouler moins cher mais les véléité du moment ne se prêtent pas à ça.
    Noter que le Burkina acheté le carburant là où les autres pays achètent aussi mais que depuis longtemps, même les pays qui ont la mer donc ayant une livraison mois chère ont eux le carburant plus cher que chez nous. Alors, faut il garder le prix du carburant bas pour que le pays reste dans la merde ? Non, il faut augmenter un peu pour garder l’équilibre. Et puis, chacun sait les problémes que nos voisins qui n’aiment pas nos gouvernants et notre paix nous créé.
    On veut un pays libéré et on sait qu’il faut serrer la ceinture. Donc serrons la ceinture.

  • Le 11 février 2023 à 18:47, par Sonni ALIBER En réponse à : Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

    Ces soit disants plateformes sont des irresponsables voir des burkinabêtes /AVEZ -VUE UN CHAMPS PÉTROLIERS AU BURKINA FASO 🇧🇫 OU UNE RAFFINERIE DANS LE BURKINA ???QUELLE MÉCONNAISSANCE /LA LIBERTÉ À UN PRIX 🥇 /IL NE SUFFIT PAS DE CRÉER À TUÉ TÊTE ,LA PATRIE OU LA MORT 💀 NOUS VAINCRONS SANS COMPRENDRE RÉELLEMENT SON SENS /SOIT LES BURKINABÉ NE SONT DES MENTEURS SOIT ILS SONT TOUT SIMPLEMENT DES IRRESPONSABLES ET IMPÉRIALISTES /POUR FONCTIONNER L’ÉTAT DOIT CONSENTIR DES SACRIFICES. ALORS DONC AU FMI POUR VENDRE LE BURKINA AUX BAILLEURS DE FONDS ET FERMER NOTRE GRANDE GUEULE /

    • Le 13 février 2023 à 11:52, par kwiliga En réponse à : Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

      Bonjour Sonni ALIBER,
      Je suis assez d’accord avec vous, comme avec TANGA.
      Augmenter conséquemment le prix de l’essence peut s’avérer nécessaire. Il ne faut néanmoins pas nier que cette augmentation risque fort d’engendrer une inflation (quoi qu’en dise notre ministre), impactant ainsi des produits de première nécessité, déjà hors de prix, pour les familles en difficulté ?
      Et puis, et surtout, n’y a-t-il pas d’autres pistes à explorer ?
      Pourquoi a-t-on aussi facilement reculé devant les fonctionnaires, qui ont refusé de verser 1% de leur salaire ? 1%, quand même !
      Qu’en est-il de l’augmentation des taxes sur les boissons ?
      Pourquoi n’essaye-t-on pas de récupérer une partie de l’argent de la corruption, en inversant la charge de la preuve ?
      Pourquoi les séminaires, symposiums et autres pseudo-formations continuent de se multiplier à Koudougou, Ziniaré,.. dilapidant ainsi les deniers publics, au seul profit de quelque grand patron d’hôtel de luxe et de quelques bouffeurs de per diem ?
      Pourquoi ? Pourquoi ? Nous avons tous des dizaines de question de ce type.
      Et, au final, pourquoi se prétend on "révolutionnaire", "sankaristes", panafricanistes",... pour tout le temps s’écraser devant les puissants et accabler les classes moyennes et les plus pauvres.

  • Le 11 février 2023 à 19:53, par Floda En réponse à : Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

    Il faut que les créanciers de la SONABHY s’acquittent de leurs dettes, qu’on revoit la diminution du train de vie de l’État, surtout l’émission des bons de carburant car dans le privé les gens se saignent pour aller travailler alors qu’au public il y’a des cadres, directeurs, dont toute la famille c’est à dire femme , enfants se déplacent avec les bons de carburant de l’État.Il faut une bonne gestion au lieu d’augmenter le carburant tout le temps alors que les salaires n’augmentent pas, et les produits de première nécessité augmentent malgré le fait que le gasoil n’est pas touché.

  • Le 11 février 2023 à 20:39, par Manuel En réponse à : Augmentation du prix du carburant : La plateforme des organisations de défense des consommateurs invite le gouvernement à revenir sur cette décision

    Bonjour
    Dieu aime vraiment le président Rock Kabore ; il lui a permis de quitter le pouvoir avec dignité.
    Bassolma Bazie et tous les officiers félons qui ont contribué à saper le pouvoir de Rock ne perdent rien pour attendre !
    C’est le début de la galère pour tout le monde : aucun syndicat, aucune OSC n’osent appeler à rejeter ces augmentations.
    Dieu ne dort pas et nous serons nombreux à payer notre lâcheté du 24 janvier 2022 !!

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Nutrition : La campagne "Assez" officiellement lancée
Burkina /Jeux de hasard : Les Koudougoulais découvrent LONABET