LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

FIDA : Vers l’institutionnalisation de la foire aux savoirs

Publié le jeudi 9 février 2023 à 12h34min

PARTAGER :                          
FIDA : Vers l’institutionnalisation de la foire aux savoirs

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a procédé le 8 février 2023 à l’ouverture de l’atelier pour l’institutionnalisation de la foire aux savoirs. L’objectif de cette initiative est d’établir un bilan de l’activité « Foire aux savoirs » et définir le processus devant conduire à l’institutionnalisation de celle-ci.

C’est dans le cadre du partage des savoirs générés par les projets du portefeuille programmes de développement rural au Burkina Faso que le FIDA a initié l’activité foire aux savoirs. La foire aux savoirs est une activité qui constitue un axe d’innovation dans la formulation des dernières générations de projets et programmes. Son renforcement vise à améliorer l’efficacité de la mise en œuvre des projets et programmes faisant d’elle un modèle de partage des connaissances qui garantit la mémoire collective et institutionnelle des interventions.

Salif Stéphane Sié, coordonnateur du projet d’appui à la promotion des filières agricoles, a fait savoir que cette rencontre fait suite à la 1ère et 2e édition de la foire aux savoirs organisée respectivement en avril 2021 et décembre 2022. A l’en croire, il s’agira de façon précise d’établir d’abord le bilan global de l’activité « Foire aux savoirs » dans son organisation et dans ses résultats et de faire le bilan de l’exécution de ces activités par commission technique.

Ensuite, d’échanger sur les principales difficultés et contraintes liées à l’activité et proposer des solutions. De même, il s’agira aussi de définir le processus d’institutionnalisation de la foire aux savoirs et d’élaborer la feuille de route y relative présentant les différentes stratégies, les activités, les acteurs et les échéances correspondants.

Enfin le présent atelier permettra de définir les modalités d’organisation et de financement de l’activité foire aux savoirs. « Si les travaux nous permettent d’aller dans ce sens, on aura survolé une feuille de route qui sera déroulée au plan national pour permettre à tous les projets et programmes qui interviennent dans le secteur rural de pouvoir avoir un document consensuel qui pourrait les orienter vers l’animation de ces différentes foires aux savoirs », a laissé entendre Salif Stéphane Sié.

Photo de famille des participants à l’atelier pour l’institutionnalisation de la foire aux savoirs

M. Sié dit compter sur l’engagement indéfectible des participants et fonde l’espoir qu’à l’issue des échanges, des analyses pertinentes assorties de propositions concrètes et une feuille de route permettront de prendre des décisions idoines pour une mise en œuvre réussie de l’institutionnalisation de la foire aux savoirs.

Prince Omar
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique