LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Fonds de soutien patriotique au Burkina : Voici les nouveaux prix sur la consommation de certains produits

Lefaso.net

Publié le mercredi 8 février 2023 à 22h45min

PARTAGER :                          
Fonds de soutien patriotique au Burkina : Voici les nouveaux prix sur la consommation de certains produits

Dans le cadre de la collecte du fonds de soutien patriotique, le ministère en charge de l’Économie a dévoilé, ce 25 janvier 2023, les nouveaux montants apposables à certains produits de consommation. Les nouveaux tarifs dans le communiqué ci-après.

PARTAGER :                              

Messages

  • Arrêtons cette distinction boisson alcoolisée ou pas. Nous ne sommes pas dans une république qui interdit l’alcool, pour l’instant. Un coca est plus dangereux qu’une bière.
    Au lieu d’asphyxier les burkinabé normaux, vous pouvez taxer les mines d’or, les voitures, les motos et ça rapportera bien plus et ça fera moins de mécontents

    • Bonjour à qui la faute,
      je pense que la dimension réligieuse ne joue aucun rôle ici. Même dans les pays dit musulmans, l’alcool n’est pas toujours une stricte interdiction. En tous cas, le pays dans lequel j’ai séjourné et où on pouvait boire autant de verres de bière qu’on voulait gratuitement au bar de l’hôtel est un pays arabe.
      Moi je suis pleinement d’accord pour ces taxes , même si je trouve qu’elles pouvaient aller plus loin, parce que l’alcool est tout aussi un danger que la drogue, sinon tue plus et a un coût social exorbitant . A defaut de l’interdire, il faut rendre ce produit peu accessible , tout comme la cigarette, en augmentant considerablement leur prix. Sortez un mardi soir et faites un tour dans les bars de Ouaga et constatez la decadence alcoolique. Est-ce qu’un pays peut être vraiment construit par des saoulards ?

      Passakziri

    • Bonjour A qui la faute ?, bonjour Passakziri,
      J’ai relu trois fois, sans parvenir à tout comprendre...
       Tabacs : 5%, mais sans être inférieur à 3000F pour 20 cigarettes...?
       à l’exclusion des eaux minérales, mais 100F par récipient d’eau importée de moins de 75 cl
       100F par unité de boisson alcoolisée produite localement...?
       300F sur les récipients de vins importés à l’exception des tonnelets et futs. Même chose pour le champagne et les alcools.
      Qu’est-ce qu’un récipient de vin ? Quelle est sa contenance ?
      Si l’on importe et revend des tonneaux de vin ou d’alcool, échappe-t-on aux taxes ?
      Que représente une "unité de boisson alcoolisée", quelle quantité ? en litres ? en pourcentage d’alcool ?
      J’espère que quelqu’un pourra m’éclaircir ce texte "imbuvable".
      Et sinon, à mon avis, une telle mesure va demander que les pouvoirs publics redoublent de vigilance, car c’est la porte ouverte à tous les trafics, fabrications artisanales (qui sont très dangereuses pour la santé), contrebande, marché parallèle,...
      Déjà qu’on a beaucoup de mal à contrôler en l’état.

    • Moi qui pensais que le Burkina était à 90% musulmans. Pourquoi tant d’acharnement sur ceux qui consomment l’alcool ? Quittons l’économie de marché alors... On ne peux pas vouloir les bons œufs, et maltraiter la pondeuse. Toutes ces taxes orientées vers certains citoyens où certains consommateurs est simplement le réflexe fébrile des faibles d’esprits. Ce qui tue la population, ce sont les frelatés frauduleusement introduits au pays. Alors, si vous rendez la boissons correcte inaccessibles, alors vous augmenter l’attraction vers les frelatés moins cher, frauduleux, et l’état perd sur tous les fronts. Réfléchissons avec nos cerveaux et non nos minables émotions.

  • @A qui la faute, lisez bien l’article 2, la décision concerne les boissons non-alcoolisées aussi bien que les boissons alcoolisées et aucune boisson ’est interdite dans notre pays. Il n’y a donc pas de différence de traitement comme vous semblez le dire. Donc, cette fois, c’est à vous la faute😂. Dans la réalité il faut reconnaître qu’il s’agit de deux choses distinctes et que c’est normal de les mommer clairement dans la décision qui les concerne afin d’éviter des interprétations tendancieuses. Par ailleurs, il n’y a aucune raison de se refuser de distinguer des choses qui sont distinctes par nature !

  • Ouf, le vin de messe n’est pas taxé.
    Santé dans la paix du Christ

  • En tout cas, l’argent du tabac et l’alcool participera à la construction du Burkina. Faisons de telle sorte que ces produits soient intensément consommés. C’est ça qui compte pour le Gouvernement TRAORE ;Ceux qui n’aiment pas ces consommateurs n’aiment pas le BURKINA ; CA FAIT RIRE LE Duc. On charge celui qu’on moyen ! et on épargne la classe bourgeoise et les grands exploiteurs du pays qui n’achètent ni leur tabac, ni leur alcool au Burkina

  • En tout cas, l’argent du tabac et l’alcool participera à la construction du Burkina. Faisons de telle sorte que ces produits soient intensément consommés. C’est ça qui compte pour le Gouvernement TRAORE ;Ceux qui n’aiment pas ces consommateurs n’aiment pas le BURKINA ; CA FAIT RIRE LE Duc. On charge celui qu’on moyen ! et on épargne la classe bourgeoise et les grands exploiteurs du pays qui n’achètent ni leur tabac, ni leur alcool au Burkina

  • Passakziri je suis parfaitement d’acord avec toi tu est plus qu’un savant avec tes explication claire marci mon frere on ne peut pas laisse se pays dans la main de saoulards le pays est gouverner maintenent et doivent etre gouverne merci

  • Les vrais alcooliques importent champagne, liqueurs et apéritifs et se les coulent doux et clandestinement. Sachez que la plupart de ceux qui occupent les bars et espaces verts font plus de bruits que de bière. Juste une gestion d’ennuis. Donc pitié. Sinon le dolo va ouvrir maquis. Et on verra si l’alcool peut être réduit. Sinon qu’il a autre bienfait pour le foie ou autre. Ok ; collecte de fonds aura limite. Souhaitons le retour de la paix et des prix de bière ! Vive la levure !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sofitex Dédougou : Les producteurs de coton passent à la caisse