LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs

Publié le samedi 4 février 2023 à 22h21min

PARTAGER :                          
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs

L’amicale des femmes de la Société internationale de transport africain par rail (Sitarail), section de Ouagadougou, a organisé, ce 4 février 2023 à Ouagadougou, une journée cinématographique et d’animation au profit des enfants des cheminots. Cette activité a été présidée par la présidente de l’amicale, Rosine Korsaga, qui avait à ses côtés sa secrétaire générale, Christelle Rapademnaba.

Faire du plaisir à leurs enfants en leur faisant découvrir leur métier. C’est l’un des objectifs visés par l’amicale des femmes de la Sitarail, section Ouaga, à travers cette activité du 4 février 2023. C’est une première du genre au profit de ces enfants, a confié la présidente de l’amicale, Rosine Korsaga. « C’est vrai que chaque année, nous leur organisons des arbres de Noël et autres. Mais cette année, nous avons voulu leur faire connaître notre métier, ce que nous faisons, et surtout leur faire plaisir. Parce qu’en tant que mères, le plus important, c’est la joie de nos enfants », a justifié madame Korsaga.

La présidente de l’amicale des femmes de la Sitarail, section Ouaga, Rosine Korsaga, s’exprimant sur l’importance de faire plaisir aux enfants.

Cette journée au profit des enfants des cheminots a été marquée par un film documentaire de treize minutes sur la Sitairail, un dessin animé sur l’importance de l’écoute en tant qu’enfant et une animation autour de jeux de société.

Une vue des enfants des cheminots réunis pour des jeux de société.

Mais au-delà de créer de la joie chez ces tout-petits, les mères ont également voulu leur faire connaître leur métier afin de, pourquoi pas, susciter des vocations. Et cet objectif semble être déjà atteint. En tout cas pour certains enfants. Car à la sortie du film documentaire sur la SITARAIL, Junior Ouédraogo, élève en classe de CM1 et enfant de cheminot, semble être déjà passionné par le métier. « Ce film m’a permis de connaître la SITARAIL. Je pourrai aussi arranger les trains », a-t-il lâché en souriant.

Junior Ouédraogo, l’enfant de cheminot qui veut aussi « arranger les trains ».

Le petit Junior n’est pas le seul heureux à cette activité. C’est aussi toute joyeuse que Christelle Rapademnaba, la secrétaire générale de l’amicale, s’est réjouie devant le succès de l’initiative. Pour elle, les enfants sont toujours curieux de savoir où travaillent leurs parents. « C’est donc une occasion d’ouvrir les portes du chemin de fer à nos enfants, afin de leur faire découvrir notre métier », affirme l’employée et mère. Et la présidente d’appuyer en indiquant que cette activité peut motiver les enfants à bien travailler à l’école, pour être comme papa ou maman.

Christelle Rapademnaba, secrétaire générale de l’amicale, satisfaite de l’initiative.

Revenant sur l’amicale des femmes de la SITARAIL, il faut souligner qu’elle réunit les cheminots et leurs enfants, afin qu’ils puissent mieux se connaître. « L’amicale nous permet aussi d’occuper notre place en tant que femmes, en nous affirmant et en montrant que nous pouvons être responsables dans tous les domaines, notamment aux niveaux professionnel, social et familial », a résumé la présidente.

Yvette Zongo
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Nutrition : La campagne "Assez" officiellement lancée
Burkina /Jeux de hasard : Les Koudougoulais découvrent LONABET