LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir

Publié le lundi 30 janvier 2023 à 21h55min

PARTAGER :                          
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir

Le Syndicat national des commerçants du Burkina (SYNATCOMB) a animé une conférence de presse, ce lundi 30 janvier 2023 pour se prononcer sur l’incendie survenu la veille à Sankar-Yaaré, un marché de Ouagadougou.

Au lendemain de cet incendie, il n’y a toujours pas de bilan jusqu’à la tenue de la conférence de presse. Et les responsables du SYNATCOMB n’ont pas voulu s’aventurer à donner des chiffres. Ils disent attendre la version officielle.

« Les causes de cet incendie, qui restent à déterminer par nos autorités compétentes, ont causé d’énormes préjudices à plusieurs acteurs du monde du commerce », a déclaré le secrétaire général du SYNATCOMB, Roch Donatien Nagalo.

Lire aussi Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, "des centaines de boutiques" parties en fumée

Il faut rappeler que le ministre en charge du commerce, Serge Poda, a déclaré, le dimanche 29 janvier 2023, que c’est environ 40% du marché qui est parti en flammes. « Au vu de cette situation que traversent un certain nombre de commerçants sinistrés, le syndicat national des commerçants apporte son soutien à tous les sinistrés et les encourage à se ressaisir pour que des solutions idoines soient trouvées pour la relance de leurs activités », a indiqué Roch Donatien Nagalo.

« Le but de cette conférence de presse, c’est de rassurer nos membres que nous sommes derrière eux », a justifié Roch Donatien Nagalo

Réorganiser et relancer le secteur

Avant de voir les premières fumées apparaître, des riverains disent avoir entendu des détonations. A la question de savoir ce qui a occasionné ces explosions, les conférenciers disent ne pas savoir et s’en remettent aux conclusions de l’enquête annoncée par le gouvernement. « Nous savons qu’il y a eu des explosions qui se sont répétées. Mais qu’est-ce qui a provoqué ces explosions, nous ne le savons pas », a clarifié le secrétaire général du SYNATCOMB.

Face à la presse, les commerçants ont souhaité que le gouvernement travaille à réorganiser le secteur du commerce et à la relance économique du Burkina Faso, « seul gage pour le renforcement de la sécurité » du pays, ont estimé les conférenciers.

Roch Donatien Nagalo appelle tous les membres du SYNATCOMB à prioriser l’intérêt général de la nation à travers des actes citoyens. « Cela ne peut se faire que par l’adoption de bonnes attitudes afin de créer un environnement favorable au renforcement de la cohésion sociale et du développement de nos activités », a-t-il insisté.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique