Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • samedi 21 janvier 2023 à 22h31min
Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

Le gouvernement burkinabè a acté le départ de l’armée française de son territoire, peut-on lire dans les colonnes de l’Agence d’information du Burkina (AIB), ce samedi 21 janvier 2023

Selon cette agence, le gouvernement a dénoncé, mercredi 18 janvier 2023, l’accord qui régit depuis 2018, la présence des Forces armées françaises sur son territoire.

Cette dénonciation donne, selon les termes de l’accord du 17 décembre 2018, un mois aux Forces armées françaises pour quitter le territoire burkinabè, indiquent les sources de l’AIB.

En rappel, depuis plusieurs mois, des citoyens manifestent régulièrement pour demander le départ des militaires de l’opération Sabre, stationnés à Kamboinssin, au Nord-Est de Ouagadougou.

Ces protestataires accusent la France tantôt de ne pas faire assez pour aider le Burkina Faso en proie à des attaques terroristes, tantôt d’être de mèche avec les agresseurs.

Le capitaine Ibrahim Traoré, arrivé au pouvoir le 30 septembre 2022, a affiché son ambition à maintes reprises, de reconquérir l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale.

Lefaso.net

Source : Agence d’information du Burkina
Photo d’archive et d’illustration

Vos commentaires

  • Le 21 janvier à 23:10, par Bigbale En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Ouf, feu President Maurice Yameogo va retrouver un sommeil paisible dans sa tombe. Oui, Mr Yameogo avait réussi à faire decamper les troupes françaises de la Haute-Volta et voilà ! Blaise Compaoré dans son projet de monarchisation du pouvoir et pour se mettre à l’abri d’une surprise désagréable, sans même consulter l’Assemblee Nationale, a décidé de permettre aux troupes françaises de revenir en 2008 et de s’installer à dans la banlieue de Ouaga. Malgré leur présence, Blaise Compaore a été chassé du pouvoir en 2014. Devant le comportement de defiance de Roch Kabore (silence méprisant devant le blocus du convoi Français à Kaya notamment), la France- Afrique a ordonné le coup d’Etat contre lui. Mr l’ambassadeur de France s’est même permis de réunir des personnalités Burkinabe pour traiter les citoyens Burkinabe "d’idiots utiles". Malheureusement pour la France, elle a misé sur un Officier insouciant (qualifié même de médiocre par certains de ses employeurs français), Mr Damiba Sandaogo et la suite, on la connaît ! En prenant cette décision, le gouvernement de la Transition et son President rétablissent Mr Maurice Yameogo dans sa dignité et vont priver en même temps Mr Sandaogo Damiba de son "dortoir sécurisé" de Kamboinse (quartier de Ouaga). Les Burkinabe devront donc s’attendre à toutes formes de sabotage dans tous les secteurs d’activités du pays car la France a toujours agi ainsi depuis le ’’Non historique" de Sekou Toure ! On est averti ! A Mr Renault HELIE, nous disons avec le Senateur Caton l’Ancien de la Rome antique : "Cathago delenda est ou "Delenda est Carthago" ( Carthage doit être détruit) ! En d’autres termes, la "France-Afrique" doit être détruite et le sera ! En attendant, Mr Luc Hallade doit partir du Burkina et il le fera de gré ou de force !

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 23:12, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Vaut mieux que les choses soient claires. Il y en avait assez des étranges palinodies et hésitations du présent GVT burkinabè...
    Vu la suite probable des évènements, mieux vaut ne plus être là pour ne pas être accusés de complicité en cas de faits très graves.
    On comprend aussi que beaucoup d’expatriés iront sous d’autres cieux, et assez vite. Je rassure tout de suite nos potes burkinabè : ils me sont très sympathiques, mais il y a des endroits plus peinards que le rude BF...
    Simplement, j’espère sincèrement que le budget de notre Ministère des AE sera redéployé comme il le faut ; j’paye des impôts, moi ! Et pas qu’un peu...
    Un ambassadeur itinérant basé à Dakar ou à Rabat pourrait amplement suffire à expédier les rares affaires urgentes... Après tout, l’Internet a son utilité, n’est-ce pas ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 16:26, par Henriette kouassi En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Sangsues que vous êtes. Gardez vos payements d’impôts en CFA. CFA qui va disparaître bientôt. Au lieu de parler d’expatriés,vos,vos entreprises et vos légions honneur avec. La dégringolade à l’ONU est pour bientôt. Adieu le conseil de sécurité....

      Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 16:27, par Henriette kouassi En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Sangsues que vous êtes. Gardez vos payements d’impôts en CFA. CFA qui va disparaître bientôt. Au lieu de parler d’expatriés,vos,vos entreprises et vos légions honneur avec. La dégringolade à l’ONU est pour bientôt. Adieu le conseil de sécurité....

      Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 17:35, par Boris En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      cher renaud, donc pour vous et la france, il n’ya point de coopération avec le burkina sans le volet militaire ? puisque vous resumez la coopération à une présence de vos militaires au burkina. Vous indiquez que, beaucoup d’expatriés partiront du burkina, donc ces derniers sont au burkina du fait de l’existence de l’ accord militaire avec la France ? On voit bien le deal que la france a passé avec les autres pays de l’union Européenne. En effet, la france a travaillé a empêcher ses ex colonies de disposer d’une bonne armée capable de garantir la sécurité a ses citoyens et des expatriés dans le but de proposer aux autres partenaires étranger les services de ses propres militaires qu’elle travaille a installer. SABRE, etait là pour protéger les français et autres citoyens de l’union européenne au burkina.
      depassionons le debat cher renauld, la fin de sabre signifie t’elle pour vous fin de la coopération avec la france.?

      Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 21:55, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Je maintiens qu’il sera absurde de coopérer avec le Burkina, le Mali et la RCA. On ne peut pas travailler ni échanger avec un pays wagnérisé. Je souhaite même un embargo et l’arrêt des escales Air France. Que les boîtes privées se débrouillent seules...
        Il va falloir mettre en place une expulsion rapide des étudiants burkinabè dès la fin de leurs études, car ils sont trop souvent anti-occidentaux et pro-russes. Qu’ils aillent se rafraîchir les génitoires à Irkoutsk par -40°C l’hiver, le lac Baïkal est si beau...
        J’espère que le Mali, le Burkina et la RCA sortiront vite de la zone CFA-Euro et se débrouilleront avec leurs propres monnaies folkloriques comme de grands garçons. D’ailleurs, vos néo-soviétiques souhaitent quitter le CFA et l’euro, ils devraient être contents, n’est-ce pas ?

        Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 22:33, par Le Goupil33 En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Mon cher Boris, il y a bien longtemps quelqu’un qui avait la peau blanche pouvait aller à peu près partout en Afrique sans se voir agressé. La réalité maintenant est tout autre. Je ne suis pas français, mais j’ai la peau bien éclaircie par des "coupages" on va dire. Et bien je me suis plusieurs fois fait interpeller de façon menaçante en pleine ville pour cette raison. Alors ne parlons pas des femmes seules. C’est une réalité que vous ne pouvez pas occulter simplement comme vous le faites.

        Répondre à ce message

      • Le 25 janvier à 10:22, par pfff En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Le volet militaire n’est pas du tout nécessaire pour une coopération, il fait simplement parti d’un tout. Ce qui est nécessaire, c’est une sécurisation générale des investissements. Et cette sécurisation passe part 3 points :
        * Contexte sécuritaire général (inutile de faire un dessin) ;
        * Attitude envers les investisseurs (lorsque on vous répète tous les jours qu’il est temps de partir, le plus simple est de ne pas venir) ;
        * Confiance dans la gouvernance locale. Et une organisation paramilitaire comme Wagner n’est pas précisément le genre d’organisation qui inspire confiance. Faites le point sur les endroits où ils sont dites moi si vous avez envie d’y mener vos projets.
        .
        Que les militaires français partent, peu importe, mais ça participe d’un contexte général qu’il y a tout lieu de fuir.

        Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 17:39, par Negblanc En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Renault Helie, on ne vous re fera pas de toute façon ! Parce que toute personne qui aime ce pays ne peut que souhaiter que la raison prenne le dessus sur les passions ! La France est-elle vraiment disposée à foutre la paix a ses colonies ?

      Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 17:44, par Zembla En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Mais @Renault HÉLIE
      Vous partez pas de gré mais de force donc dire qu’il mieux vaut ne plus être là pour ne pas être accusés de complicité c’est un aveu de ce que la France compte faire pour detruire le Burkinabé suite a son expulsion.
      Renault HÉLIE, je ne comprends pas, on vous chasse et au lieu de rentrer chez vous tu parle de beaucoup d’expatriés qui iront sous d’autres cieux. Mais rentrez tranquillement chez vous aulieu d’aller sous d’autres cieux pour enmerder les gens chez eux. Voua avez un chez vous oui ou non ?

      Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 21:43, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Mon grand, la France n’a absolument pas besoin du Burkina Faso, qui est submergé de subventions depuis un demi-siècle. Vu que le BF compte pour moins de 1/2000 de nos échanges extérieurs, et surtout sous forme de subventions, de bourses et de prêts perpétuellement effacés, ce départ ne vous coûtera RIEN, MAIS RIEN DE RIEN, a contraire.
        Nous avons besoin d’échanger avec le monde entier, nous approuvons la mondialisation, mais contentons-nous des pays productifs d’Asie, du Maghreb, et d’Afrique hors-CFA. Il y a toute une Afrique stérile qui n’apporte que des problèmes, spécialement les pays enclavés, le Sahel, la RCA, le Soudan, l’Érythrée, etc. Laissons-là mijoter dans son jus et leurs rêves néo-soviétiques idiots.
        Mais pour vous au BF, c’est un autre problème, vous allez bientôt connaître l’enfer qu’on vécu les malheureux Guinéens à cause de l’horrible Sékou TOURÉ, et pendant 10 ou 30 ans.
        Par contre, si vous pouviez éviter de venir chercher des bourses pour étudier chez nous, ce serait sympa. Je préfère donner ce fric à nos jeunes chercheurs techno-scientifiques. Vous irez gentiment faire vos études en Yakoutie avec -40° l’hiver... Ou en Algérie, le pays qui lynche les subsahariens...

        Répondre à ce message

      • Le 28 janvier à 11:18, par Menet En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Vous pensez vraiment que la France a une quelconque envie de "détruire" le BF ? Dans quel but ? pour quoi faire ???
        Vous ne pensez pas qu’elle a d’autres chats à fouetter. surtout en ce moment ???
        C’est vraiment du délire.

        Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 22:04, par Ed En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      En tant que compatriote, je regrette que vos propos soient régulièrement très déplacés.
      Un peu de retenue et d’humilité apporteraient davantage aux échanges.
      Il y a beaucoup de positif au Burkina et certes également des insuffisances… comme en France.

      Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 23:43, par Sabari En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Le BF, chaque semaine son spectacle. Ça aurait été drôle si des gens ne mouraient pas.
    J’espère sincèrement que c’est le dernier spectacle et qu’après ça on pourra s’occuper de l’essentiel.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 15:05, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Bonjour Sabari,
      Non , ça ne sera pas le dernier événement. Le prochain, c est l ambassadeur de France qui sera expulsé. Ensuite on viendra enfuir des corps autour de Kamboinsin pour accuser l armée française. Bref pour prévoir la suite, prières revoir ce qui c est passé au Mali . La marionnette de la marionnette de Putin ne peut que reproduire ça au son des la patrie ou la mort. Or Sankara ne fut jamais la marionnette de quelqu un. Comme quoi Sankara c était Sankara et nous c est nous. En attendant, Nordgold intensifie les prospections pour exploiter l or burkinabè. Je ne sais pas de quel pays cette société est ,mais je parie qu elle n est pas burkinabè.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 00:07, par TANGA En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Vous va bougeeeer, vous va bouger
    Vous allez bougeeeer, vous va bouger !
    Ce départ même doit vous arranger, puisque ici vous ne faites rien alors qu’en France il y a de fortes possibilités que vous ayez la guerre contre la Russie. Mieux vaut retourner chez vous vous préparer. Et puis, si ce sont les manifestants de chez vous qui aurons raison du p’tit Macron, alors vous aurez de la sécurisation de votre france à faire pendant votre transition .

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 00:33, par Nick En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    J’espere bien qu’on ne vas pas remplacer les militaires francais avec les prisoniers et criminels combattant russes de Wagner. Ce sera fuir les griffes du chien pour aller se cacher dans la queule du lion

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 16:32, par Henriette kouassi En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Au lieu de faire des propositions pour vous assumer. Vous êtes dans les bla bla comme votre oncle Wottoro qui chaque fois à Paris pour se faire tirer les oreilles par son petit fils Macron.

      Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 22:05, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        @Henriette kouassi
        Citoyenne « Henriette kouassi », en attendant, savez-vous que la Côte-d’Ivoire est le pays qui réussit le mieux en Afrique « noire » en dehors de la RSA ? Mieux que le Ghana, mieux que le Nigeria, mieux que le Kenya, etc.
        Le Ghana est dans une grave souffrance économique car sa monnaie s’effondre, ce qui affame les salariés, les fonctionnaires et les retraités ; le Cedi est vraiment une monnaie de m**de qui ne vaut plus rien.
        La monnaie CFA-ECO, elle, résiste bien à l’inflation... Donc, elle favorise les pays dynamiques comme la CI de Ouattara.
        Que voulez-vous, certains reproduisent comme des perroquets les malédictions idiotes des panafric*ns contre Alassane OUATTARA, alors que sa politique économique est EXCELLENTE ! Vous avez déjà vu des Ivoiriens se réfugier au Burkina ?

        Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 00:41, par Papa En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Maintenant apprêtons nous a assumer toutes les représailles car les peaux de bananes ne manqueront pas pour nous nuir mais ne dit-on pas que celui qui consomme la tête ne craint pas les yeux
    Serons la ceinture car c’est le prix a. payer pour notre liberté

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 00:43, par Banga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Félicitations le président Traoré une décision héroïque Le Burkina n’a pas besoin des touristes à Ouagadougou la France a mis beaucoup de moyens en Ukraine et continue d’envoyer des équipements pourtant au Burkina il a un accord de défense il ferme ses yeux et nous regarde malgré nos morts .

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 00:46, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Bon, disons que ca ne surprend personne qui a suivi le scénarion malien, puisque c’est sa photocopie qu’on détale au Faso sous le MPSR 2. Personellement je ne pense pas que départ de 400 soldats puisse impacter positivement ou négetivement l’avenir d’un pays.
    Ce qui me surprend depuis , c’est que RMCK avait nié l’existence de l’armée francaise au Faso , alors qu’on parle d’accord de 2018 , donc d’accordsd’après la transition post Compaoré, donc signés sous RMCK. Le régime MPP doit des explications au peuple.
    Les régimes qui se fondent sur du mensonge sont simplement dégoûtants, et nous avons depuis le 15 octobre seulement des régimes batis sur du sable de mensonges ... Sans exception jusqu’à ce 22. janvier 2023.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 00:57, par Jean En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Pour remplacer les français par le groupe Wagner ? si tel le cas ce serait dommage et ultra inquiétant !

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 18:37, par L’oeil En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      @Jean, pourquoi ce serait dommage et ultra inquiétant ?
      Explique toi et argumente car il ne s’agit pas de repeter ce que dit RFI et France 24 mais de donner des element qui te permettent d’arriver a une telle affirmation.
      _Nous concernant, du moment que Wagner libere le pays ça nous convient meme si d’aucuns disent que Wagner se fait payer en exploitant nos mines. Soit Wagner exploite les mines et nous vend des armes touit en liberant le pays (comme on le voit au Mali et en Centrafrique) alors que les Français non seullement pillent les mines, refusent de livrer des armements que nous avons payé mais favorise l’occupation de pays par des terroristes afin d’acceder au golf de Guinée. Dans ces condition pour nous entre la France et Wagner le choix est vite fait d’autan plus que tout travail merite salaire.

      Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 22:44, par Le Goupil33 En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Mon cher l’OEIL,

        Il faudrait mieux vous servir de vos yeux, de bien les écarquiller pour observer l’histoire de la Guinée de Sékou Touré, l’histoire actuelle de la RCA et l’histoire du Mali. Il est certain que ces états peuvent faire prévaloir de grands succés. Quand à Wagner voous allez les découvrir.

        En Europe les russes ont été les alliés des nazi pour envahir la Pologne. Ils ont essayé d’envahir la Finlande et se sont cassés les dents. Les pays baltes, les polonais, les tchèques, les slovaques, les roumains, les hongrois, les ont mis dehors. Ils sont envahi une partie de la Géorgie, ils ont laissés tombés les arméniens. Les kazhaques sont à 2 doigts de les lâcher.. Ils conduisent une guerre coloniales en Ukraine où ils se cassent les dents. Ils sont devenus les esclaves économiques de la Chine et s’approvisionnet maintenant en armes en Corée du Nord, le pays qui affame ses citoyens. Même les citoyens russes quittent le pays.

        Mais peut être avez vous un début de catarracte ou êtes atteint d’onchocercose. Cela affecte votre vision.

        Mais cela se soigne.

        Répondre à ce message

        • Le 23 janvier à 23:14, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          Le Goupil33

          De quoi je me mêle ???
          C’est parce que les yeux sont hyper ouvrent que nous ne voulons de certaines collaborations. Est-ce un crime pour un pays liber de faire des choix comme il entend ???

          Quel est en réalité vos problèmes ??? Dites le nous clairement qu’on comprenne pourquoi vous vous souciez tant des conséquences de nos choix ???

          Si on trouve qu’avec les russes ça ne va pas le faire, on change simplement et librement. Si notre bonheur passe par le diable, il sera notre collaborateur. économisez vos forces pour vous même et foutez nous la paix.

          Répondre à ce message

          • Le 28 janvier à 11:29, par Menet En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

            Il faut vraiment être naïf pour s’imaginer qu’une fois la porte ouvert au loup Wagner celui-ci s’en ira paisiblement parce que vous lui le demanderez.
            Alors lorsque cela arrivera, vous vous rappellerez j’espère la façon dont la France et le BF, deux pays civilisés, auront gêré leurs relations de coopération et diplomatiques.
            Vous pourrez alors faire la comparaison entre la civilisation et la barbarie d’un Etat autocratique et belliqueux comme la Russie.
            Mais ce sera un peu trop car le BF n’existera probablement plus.
            Vous n’aurez que vos larmes pour pleurer.
            Bonne chance.

            Répondre à ce message

      • Le 25 janvier à 11:38, par Insight2dbone En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Et pourquoi vous devriez vous asseoir sur votre séant (parlant comme A. Kourouma) et attendre que la France ou Wagner vienne ’’libérer’’le pays pour vous ? Ou vous ne connaissez pas du tout ce qu’on appelle la honte, ou alors vous êtes un des nombreux trolls pro-Poutine ou pro-Wagner payés à deux roubles pour semer confusion et désinformation dans ce forum. Triste.

        Répondre à ce message

      • Le 28 janvier à 11:25, par Menet En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Pas besoin d’écouter RFI et France 24 pour savoir ce qu’est Wagner et la manière dont ils se sont comportés vis à vis des populations partout où ils sont passés.
        Si vous désirez fermer les yeux par haine de la France, c’est votre droit.
        Mais lorsque vous verrez ce que. votre peuple pourrait bientôt endurer avec Wagner, vous vous souviendrez j’espère de ce que vous aurez dit et vous le regretterez très amèrement.

        Bonne chance.

        Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 01:25, par DJANGO En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    LUC Mr l’ambassadeur va finir par comprendre que les Burkinabé font partie des meilleurs enseignants aux USA. Le FASO est couvert de Dr d’ingénieurs d’agrégation et que sais je encore ? Les mystifications c’est fini. L’air de la colonisation et du néo colonialisme c’est fini avec les HOUPHOUET. Il reste Alassane et quelques valets mais ils ont commencé à comprendre avec le Mali surtout. Rester à l’ambassade de France pour fustiger ne passera plus.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 20:33, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      @DJANGO
      DJANGO, mon ami DJANGO, vous n’arrêtez pas de marteler cet argument jusqu’à nous saouler :
      « ... les Burkinabé font partie des meilleurs enseignants aux USA. Le FASO est couvert de Dr d’ingénieurs d’agrégation et que sais je encore.... »
      Cet argument fait mourir de rire ! Depuis quand les diplômes font la richesse d’une nation à eux tous seuls ? Les diplômes font des fonctionnaires, pas des artisans, ni des industriels, ni des spécialistes des avions, s’il n’y a aucun terreau industriel, avec une agriculture totalement prémoderne.
      Une des raisons du sous-développement est la recherche par trop de diplômés d’un emploi improductif, désolé.
      Votre pays se porterait mieux s’il divisait par 3 le nombre de ses fonctionnaires, aussi diplômés soient-ils.
      La vérité est là :
      Votre VÉRITABLE COLONIALISME, celui qui vous étrangle et vous empêche de vous développer, est celui d’une caste militaro-fonctionnaire corrompue, improductive, stérilisante qui tue l’agriculture, l’artisanat, le commerce et l’industrie depuis 50 ans. Les diplômes n’ont rien à voir...

      Répondre à ce message

    • Le 25 janvier à 10:25, par pfff En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Un enseignant brillant qui travaille aux USA enrichi les USA. Les USA attirent les talents, les talents fuient le Burkina. C’est aussi simple que ça.

      Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 05:01, par Legrand2000 En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Mon capitaine, chapeau a vous !!!!!!!!!!!!!!
    Gloire au peuple !, victoire au peuple !,
    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !!!!
    MERCI CAMARADE.....

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 06:21, par Yacouba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Vous pensez pouvoir vous payer le luxe , de vous passer , d une armée d élite aux portes de ouaga
    Vous allez comprendre très vite , ce que veut dire une armée professionelle
    Votre ingratitude n a d égale que votre ignorance
    Vous vous nourrissez que de fake news et d influence venues de pays ,
    Qui ne vous veulent aucun bien , vous pouvez me croire
    VOUS êtes entièrement responsables , les africains, de votre sort
    Seulement il est plus facile d accuser les autres
    Votre dégringolade n est pas terminée , mais seulement là , il vous faudra assumer , vos irresponsables décisions
    Quelle immaturité , quelle méconnaissance du monde
    Vos diatribes contre la france , venues de panafricanistes en carton , vivant confortablement en france de surcroit
    Vous rendent inaudibles au reste du monde , mis à part à la junte malienne, pas plus éclairée que vous d ailleurs
    De coup d état en coup d état , vous allez glisser , dans les bras des voraces chinois , russes et consort , qui finiront d enlever , les maigres plumes , qui ivous restent sur le dos
    Sankara aurait honte de vous , arrêtez de l utiliser à mauvais escient
    Dans un contexte pareil , il aurait négligé aucune aide , et serait en première ligne sur le front
    Vous êtes des idiots inutiles , je plains vos enfants , à qui vous fabriquez , un triste destin
    Webmaster peux tu laisser stp mon message tu en laisses passer des biens plus durs , contre la france
    Allez quand ça va pourir, ça va sentir !!

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 17:49, par kibsa En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      merci pour cette haine contre les burkinabè que vous deversez. on sent que ca vient vraiment du fond de votre cœur. et cela permet effectivement de comprendre que vous êtes loin d’avoir une lecture lucide de la situation a tel point que vous ne vous rendez pas compte que les autorités Burkinabe sont en phase avec vous. vous dites que dans un contexte pareil , tom sank n’ aurait négligé aucune aide : c’est bien l’esprit des autorités actuelles : ne negliger aucune aide, y compris celle pouvant venir des russes ou chinois. le problème c’est que c’est votre pays qui ne veut pas qu’on accepte d’autres aides alors qu’elle ne nous apporte RIEN dans le domaine matériel et armement.

      Répondre à ce message

      • Le 28 janvier à 11:35, par Menet En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Je ne vois aucune haine du Burkina dans ces propos.
        En revanche je crois comprendre qu’en disant cela, cela vous dérange que certaines verités que vous ne vous voulez pas entendre ni voir soient dites sur le Burkina.
        Restez donc dans le déni de réalité.
        Continuez comme cela et la pente sur laquelle vous êtes nefera que s’aggraver.
        La France n’a strictement rien à voir avec cela.
        Vous allez très vite le comprendre de gré ou de force car les faits sont toujours têtus.
        Bonne chance.

        Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 20:19, par tambi En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Cher yacouba vous devriez avoir honte de tenir de tels propos. si en plus de 60 années de coopération militaire notre pays ne peut pas se passer d’une poignée de militaire français fut-elle d’élite c’est que cette coopération n’avait aucun sens. En réalité vos propos représentent tout ce que nous burkinabè déteste-t-on dans cette politique française, une politique d’infantilisation, une politique qui ne permet pas de rendre autonome et c’est de cela que nous ne voulons plus. une coopération militaire taillée pour les intérêts de la France et par extrapolation de ces pays alliés européens. pourtant l’Ukraine n’a aucun accord de coopération militaire avec la france mais on voit comment l’Europe investit dans la défense de l’Ukraine. si le Burkina et partant le Sahel ne constitue pas un enjeu stratégique pour la France et l’Europe et bien on a pas d’inconvénient à cela mais qu’on nous laisse dans ce cas àller chercher nos solutions ailleurs. qu’est qui pousse ces pays aujourd’hui à se tourner vers la Russie ? que rcherchent t’ils chez les russes ? est-ce que la France et ses alliés n’auraient pas pu leur procurer ce qu’ils veulent chez les Russes pour couper comme on le dit chez nous "l’herbe sous les pieds des russes" cela est-il au-delà des capacités de la France ? je pense en toute sincérité que c’est la France qui ooussent ces pays là dans les bras de la Russie.

      Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 20:43, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        @tambi
        « tambi », mon cher « tambi »,, dans dix ans vous PLEUREREZ de ne pas avoir écouté Yakouba. Et d’ailleurs, probablement, vous aurez fui en Côte-d’Ivoire ou dans un quelconque pays impérialiste.
        Une épidémie de foutaises a rendus aveugles une poignée d’émeutiers burkinabè, et à cause d’eux, des décisions SUICIDAIRES auront été prises...
        Mais C’EST VOTRE PROBLÈME ! Si vous voulez souffrir, et bien souffrez ! Et surtout, ne revenez jamais mendigoter auprès des « impérialistes », et ne nous envoyez aucun réfugié. Prenez votre daba et débrouillez-vous pour nourrir vos neveux.

        Répondre à ce message

        • Le 23 janvier à 23:05, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          Renault HÉLIE

          Que proposez vous concrètement ??,

          Répondre à ce message

          • Le 24 janvier à 23:20, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

            Ce n’est pas mon job de « conseiller » une nation souveraine. Cependant, j’ai grande crainte pour le BF et son peuple que des décisions économiques et militaires catastrophiques ne soient prises... La période est dangereuse, car certaines foules ahuries croient dur comme fer en des stupidités sans nom ; ces foules populacières vont faire pression pour vous faire prendre des décisions erronées, et je reste poli.
            Attention à ne pas jouer au feu avec votre monnaie et votre « crédit international » ...
            Il y a certains « amis » dont il ne faut pas goûter la sauce ...
            Songez au marasme dont n’arrivent pas à sortir les peuples guinéens, somaliens, malgaches, etc., eux qui ont un peu trop goûté certaine sauce...
            Sinon, je vous rassure, si vous vous coupez de nous, on vous oubliera très très vite. Déjà, qui sait où est la RCA ? Pfuitt... passée par pertes et profit, on s’en tamponne le coquillard et ça n’a changé ni notre production d’avions, ni de champagne, ni de sous-marins, ni de tramways...

            Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 07:15, par Petit à Petit En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Ca n’est pas trop tot !
    _Vivement que toute l’Afrique soit libérée. Etape suivane le CFA. Le CFA mourra de sa propre mort déjà que de plus en plus de pays Africain commence a payer en or y compris le Ghana qui vient seulement de comprendre apres sa cessation de payment et apres avoir balancé le Burkina Faso sous le bus aupres des Americains.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 07:29, par Le patriote "Le vrai" En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Fantastique président Ibrahim Traoré. Je croyais rêver alors que c’est une réalité crue : armée française out !!! Wenna kaos yonré Président Traoré. Il reste le Halladé ivrogne, réactionnaire et impérialiste qui s’entête à vouloir rester dans notre chère patrie pour des basses besognes au profit d’un vaurien qui a marié sa grand mère. Maintenant à nous le développement endogène par nous même et à notre seul profit.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 08:15, par caca En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    La France de Macron voulait expédier un colis burkinabé à Ouagadougou, mais à la surprise générale c’est elle même qui extradée sans aucune décision de justice burkinabé.
    Etant donné que la France expulse des ressortissants d’autres Nations dans son territoire sans respecter les accords qu’elle a signée, c’est de cette façon que les autres aussi l’humilie en plein jour.
    Combien de burkinabé sont-ils expulsés chaque en France ? Pourtant, l’accord de 2009 ne permets pas un refus d’un titre de séjour français à ressortissant burkinabé.
    Il est vrai que la richesse française ne sont comparables à celle du Burkina Faso, mais chaque peuple est identitaire et souverain. Même les pays pauvres ont une valeur en soi-même et tous ne veulent même immigré en France. De plus, la France n’est pas une terre d’immigration burkinabé. Cependant, la France pour ses intérêts d’influence a besoin des alliés comme des pays pauvres et riches.
    Il n’y a pas du comportement anti- français au Burkina Faso, mais une dénonciation de sa politique néo-colonialiste. La vie d’aucun français ne menacé au Faso. Plusieurs sont des diplomates français qui ont épousés des femmes burkinabé.
    Le régime de Blaise était pro-français et francophile, mais quand les politiciens avaient engagé la chasse aux sorciers soi-disant lutte contre une présidence à vie. La France de Hollande à l’époque dénonçait le président Blaise Compaoré comme un dictateur. Pourtant, son régime avait faciliter des intérêts français sur le sol burkinabé sans complexe et la coopération militaire entre les deux armées étaient en symphonies. Quand on se croit plus intelligent que l’autre, on peut s’en prendre à soi-même.
    Ce départ dénoncé depuis allait tôt ou tard arriver quelque soit le régime. Sous le régime de Roch Kaboré les gens avaient demander le départ de ce troupe. Et la France sait bien que le Burkina Faso n’accepte pas sur son territoire une armée étrangère et c’est depuis l’indépendance du pays. Il y a bien de ces pays qui coopèrent bien avec la France et mais n’acceptent pas son armée sur leurs territoires. On peut citer le Bénin, le Togo, la Guinée, le Mali et le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 08:21, par Ed En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    La France a bien noté qu’elle doit quitter le Burkina et a même compris que les responsables actuels ont annoncé qu’ils préféraient dorénavant faire appel à la Russie. Informations diffusées ce jour dans les médias français.
    Cela va satisfaire certains burkinabés - pas tous - et aussi permettre à Wagner d’occuper les lieux.
    Le renversement du Président Roch Kaboré a déjà fait reculer le Burkina et on constate que le terrorisme qui devait reculer, n’a fait qu’empirer.
    Qu’adviendra- t -il à présent du Burkina qui veut rompre avec l’Occident pour son développement ?
    L’avenir le dira.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 09:04, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Hou, très bien et maintenant, on va gagner la guerre en une semaine ou deux, ou trois, ou... pas...?
    La location de Kamboinsin, ça rapportait combien ?
    Bon, de toute façon, les "nous autres", on s’en fout, on n’a pas besoin d’argent.
    Y’a que les "ceux-là" du Burkinistan, qui nous fatiguent, au lieu de mourir en silence.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 09:19, par SID PAWALEMDÉ En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Monsieur Newton Ahmed Barry avait parlé de 2 types de Terrorisme. Le terrorisme connu de tous et qui nous empêche d’aller dans nos villages et le terrorisme qui se mène en ville. Tous les 2 types de terrorisme veulent gérer le Burkina. Le terrorisme de ville veut que l’état se débarrasse de toutes ses relations pouvant le soutenir comme François Hollande avait donner l’ordre de sauver le Mali. Quand l’état deviendra faible dans ses relations diplomatiques, le terrorisme de ville va lancer l’assaut final. Le Malien qui pouvait aller partout dans le monde via l’aéroport Charles de Gaulle a des difficultés de visa et doit passer par Conakry plus long et plus coûteux. Par simple orgueil, les Colonels ne veulent pas faire marche arrière. Alors, le terrorisme de ville vient de gagner un point avec le départ de la force Sabre. Surtout et surtout que l’information de dénonciation est sortie sans le motif pour lequel l’accord est dénoncé. Tout ce que viendra dire ce gouvernement farfelu après coup ne tiendra pas parce que cette affaire a été traitée en l’envers. Le président Ibrahim Traoré doit changer cette equipe farfelue (mauvaise gestion de la crise de carburant, mauvaise gestion de l’affaire d’Ottawa, Nations unies, PAM etc.).

    Répondre à ce message

    • Le 23 janvier à 09:38, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Bonjour SID PAWALEMDÉ,
      Vous écrivez : "surtout que l’information de dénonciation est sortie sans le motif pour lequel l’accord est dénoncé." et en effet, il s’avère que les dernières infos (des sales impérialistes), nous apprennent ceci : "Le président français Emmanuel Macron a réclamé dimanche "des clarifications" de Ouagadougou sur une éventuelle demande de départ des troupes françaises présentes au Burkina Faso, attendant notamment que le président de transition, Ibrahim Traoré, "puisse s’exprimer".
      Traoré est donc attendu en personne, pour exprimer le motif de dénonciation...

      Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:08, par Souk En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Cela ne va pas déranger les Français. Leurs forces iront ailleurs. Cela va calmer les esprits de ceux qui pensent bizarrement que le terrorisme est dû aux Français.
    Les Russes viendront s’installer. Pas sûr que leurs intentions soient louables, car c’est plutôt le contraire.
    Les décideurs de ce renvoi n’ont pas dû consulter la majorité des burkinabé, ni mesurer les effets à terme, car c’est oublier que La France fait partie de l’Union Européenne qui n’enverra pas d’autres gardiens.
    Il en faudra du courage et de l’abnégation pour sortir de cette situation qui s’aggrave de jour en jour, depuis le premier coup d’état.
    Rendez - vous dans 3 mois pour faire le point.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:14, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Quelle est l importance de la force barkanne ? Capitaine IB mesurez vous ampleur de cette decision ? Renforcez bien votre securité autour de vous car Alpha Blondy a dit que les ennemis des africains ce sont les africains.La france avec ses valets locaux ne vous pardonnerons jamais.Faite vous beaucoup invicible comme Goita du mali.Vous avez notre soutien.Que Dieu vous protege davantage. Retenez ceci : Pour qu un president soit elu president au burkina faso, il faut qu il aille avoir la caution de la france.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:25, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    ’’’’’’’’’’’’’Selon cette agence, le gouvernement a dénoncé, mercredi 18 janvier 2023, l’accord qui régit depuis 2018, la présence des Forces armées françaises sur son territoire.’’’’’’’’’’’’

    Est-ce suffisant pour le régime Traoré de dire au peuple Burkinabé sa relation politique avec La France, comme à jouer l’autruche l’ex-président menteur Damiba ?

    Comme je ne cesse de le répéter dans ce forum très riche en questions et réponses : ’’’’C’est une chose que de demander les choses. C’en est une autre que d’être capable de proposer des solutions efficaces, crédibles, et réalisables, et d’être soi-même à la hauteur de les réaliser ?

    Les militaires Français stationnés à Kamboinssin, avaient pour ordre de protéger les fesses des dirigeants corrompus du Burkina à ne citer que Damiba. Les demander comme leur ambassadeur de l’ère colonial de quitter le pays est légitime.

    Mais je profite pour dire au peuple Burkinabé qu’on peut se tourner radicalement vers un partenaire qui veut profiter des jeunes fascistes du continent pour piller nos richesse, mais il sera difficile pour les quatre pays du continent de nous faire oublier la France avec une jeune génération de gouvernants Européen comme Macron qui veut à tout prix montrer que l’Europe a changer.

    Les transitions des pouvoir pris par la force passeront, et si ces militaires n’auront pas pu conquérir le Niger, la Cote d’Ivoire, le Sénégal, le Gabon, la Mauritanie, le Maroc, la Gambie, le Tchad et autres, les actions du Mali, la Guinée, le Burkina, la Centre Afrique seront à l’eau pour laisser la place à la démocratie de façade de notre continent dont l’Europe de Macron est le maître absolu.

    En regardant la situation dans notre pays, et ayant vécu presque tous ses régimes après notre indépendance, de Lamizana a Traoré, ma philosophie concernant la situation actuelle est de dire au président Traoré que pour qu’il ait la paix dans notre pays il ne suffit pas d’avoir recours à la Russie malade ou l’Iran qui pende ses ressortissants quand ils veulent s’exprimer librement : mais nous devrons avoir une armée Forte, disciplinée , bien structurée et organisée et compter sur nous-même : Car, dans un pays comme le nôtre ou il y a malheureusement des dissensions entre différents groupes ethniques, du nord au sud en passant par l’ouest et le centre ; a mon avis, on doit des a présent mettre l’accent quant à la totale restructuration de notre armée,/ une restructuration en profondeur j’entends.,. Faute de quoi, nous allons le regretter dans un proche avenir.

    Cette crise est un très mauvais signal, à un moment où on court après les investisseurs, et où on prétend éradiquer nos frères déguisés en terroristes, ou développer le tourisme. Les investisseurs ont horreur de l’insécurité et de l’incertitude surtout quand on parle de s’associer avec les criminels du groupe Wagner ou la Russie menteuse de Poutine. En voulant copier le Mali dont son peuple ne sait pas ce qui se cache derrière les flatteries de la Russie a un régime fantoche suivie de nos jours du chantage du groupe Wagner, Traoré et son équipe se prépare à subir de manière récurrente ce genre de phénomène, car voyant de loin des livraisons des vieux coucou de La Russie dont le Burkina n’a pas besoin, car avec nos moyens et le soutien du peuple nous pouvons faire comprendre a nos frères terroristes de s’arrêter leurs cruautés.

    C’est pourquoi je persiste et signe en disant au peuple Burkinabé, que ce soit l’Iran que notre ministre des affaires Etrangères fait des yeux doux, la Russie, ou un autre pays, il y a une chose à comprendre et bien comprendre. Les forces de défense et de sécurité Burkinabé ne peuvent pas délaisser le théâtre des opérations militaires, et attendre que des jeunes corps habillés Iraniens, Russes ou chinois viennent libérer au prix de leur vie... sans contrepartie.

    Si le bilan d’éradiquer nos frères déguisés en terroristes est encore mitigé, il revient à nos FDS et VDP de faire son mea culpa, de retrousser ses manches et se mettre au-devant. Il n’y a pas lieu de faire une guerre par procuration.

    Autrement dit, le Burkina ou le Mali ne peuvent pas décider de Wagner sans tenir compte des pays voisins. La Russie et la Chine ne viennent pas dans le continent pour nous aider, surtout pas gérer l’Afrique à la place des Africains", elles préfèrent laisser les Africains se vautrer dans leurs errements et leur mauvaise gouvernance pour qu’ils continuent à stagner dans leur sous-développement et leur gouvernance tout en se laissant exploiter complaisamment jusqu’à la moelle et piller sans vergogne leurs matières premières et ressources naturelles, pire qu’aucun colonisateur n’a jamais osé le faire.

    Conclusion : Le président Traoré doit faire très attention a ceux et c’elles qui l’entourent au risqué de se retrouver confronté un matin a un soulèvement populaire sans précédent. Et ce n’est pas l’ex-président Roch Kaboré qui a eu un entourage alimentaire qui me dira le contraire. Simplement on vous regarde, évitez les drames de Solan, Inata dont aucun rapport n’a été clarifié. Mais, attention, surtout ne massacrez plus les pauvres innocents qui n’ont rien à voir avec vos histoires de positionnements militaires. Cette fois-ci, chaque citoyen s’emploiera à enregistrer vos crimes en direct avec les mobiles.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 21:38, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Mon ami Ka, je continue de ne pas comprendre tes positions, tant vis vis des evenements actuels ena frique q(au mali, centrafrique) qu’au burkina. Et tu sais que je ene suis spas d’accord avec toi.

      Mais je profite pour dire au peuple Burkinabé qu’on peut se tourner radicalement vers un partenaire qui veut profiter des jeunes fascistes du continent pour piller nos richesse, mais il sera difficile pour les quatre pays du continent de nous faire oublier la France avec une jeune génération de gouvernants Européen comme Macron qui veut à tout prix montrer que l’Europe a changer.
      Mon ami Ka, je ne sais qui tu qualifies de jeunes fascistes du continent. Ce n’est pas acceptable. Sont-ils ceux qui appellent au panafricanisme ou tout simplement ceux qui appellent a diversifier les cooperations ou ceux qui appellent a cooperer avec la russie ou le mali ?

      Tu regrettes la France que nous ne pouvons oublier : oui quand on a été marié pendant si longtemps et qu’on finit par divorcer, quelles qu’en soient les raisons, il en reste toujours quelque chose. Mais ce n’est pourtant pas une raison pour continuer a subir un mauvais mariage, comme malheureusement on le voit dans bien de couples aujourd’hui. Le regret est-il surtout de quel coté : burkinabe ou francais ? et pourquoi ?

      Tu parles de la jeunesse de Macron : ceci n’est point un argument en relations inter etats. Je m’etonne que tu puisses avancer un tel argument. En quoi Macron veut montrer que l’europe a changé, lui qui dit qu’il n’a pas connu la colonisation ? Ceci c’est de la foutaise pure ! Tu soutiens Macron et la france, et tu qualifies « l’Europe de Macron […] le maître absolu  » de la democratie. Chacun a droit a ses choix, mais sache que Macron est plus dangereux que tu ne le penses, sache que l’europe se meurt et pire que la France est le seul qui va perdre tout dans tout ca.

      Dangereux ou pas, le choix du peuple burkinabe est autre : voila le genre de choix dont voulait un Thomas Sankara. Le burkina, et la nouvelle afrique avec, n’est pas contre les peuples, mais contre un systeme : les peuples europeens doivent comprendre que ceux qui exploitent les peuples africains sont les memes qui exploitent les peuples europeens. (thomas sankara)

      Les transitions des pouvoir pris par la force passeront, et si ces militaires n’auront pas pu conquérir le Niger, la Cote d’Ivoire, le Sénégal, le Gabon, la Mauritanie, le Maroc, la Gambie, le Tchad et autres, les actions du Mali, la Guinée, le Burkina, la Centre Afrique seront à l’eau pour laisser la place à la démocratie de façade de notre continent dont l’Europe de Macron est le maître absolu.
      Ce n’est pas seulement Les transitions des pouvoir pris par la force [qui] passeront, meme les pouvoirs acquis par les elections passent. Et jusqu’à l’acteur lui-même, (l’etre humain), il n’est là que pour passer. Nothing is permanent comme disent les anglais. Je comprends que tu es contre les militaires car ils ont chassé Roch et le MPP du pouvoir. Et pourtant, Roch devait s’y attendre, non seulement parce qu’on le lui disait, mais aussi des le depart il a fait un deal de pouvoir qui ne pouvait que l’y conduire. Le pire, c’est qu’il le savait et a accepté de jouer dedans et a persité dedans : errare humanum est persevare diabolicum. Telle a été sa faute fondamentale. Et tu le sais mieux que moi.

      …mais nous devrons avoir une armée Forte, disciplinée , bien structurée et organisée et compter sur nous-même : Car, dans un pays comme le nôtre ou il y a malheureusement des dissensions entre différents groupes ethniques, du nord au sud en passant par l’ouest et le centre ; a mon avis, on doit des a présent mettre l’accent quant à la totale restructuration de notre armée,/ une restructuration en profondeur j’entends.,. Faute de quoi, nous allons le regretter dans un proche avenir.

      Parlant de l’armée comment peux tu expliquer que cette vaillante armee burkinabe se soit retrouvée dans cette situation ? Et pourquoi pendant 7 ans, Roch n’a pas pu la rendre …Forte, disciplinée , bien structurée et organisée et compter sur nous-même  ? Comment Roch pouvait-il mettre un certain individu comme chef d’etat major des armees ? Ensuite l’envoyer comme ambassadeur dans un pays aussi clé que l’algerie !? etc. De plus parmi les pays ethnicistes, non seulement en afrique mais encore mieux dans le monde, le burkina n’est certainement pas parmi les pires, encore moins dans l’armée voltaique et burkinabe. Ce probleme est devenu une realité concrete sous blaise compaore.

      Les forces de défense et de sécurité Burkinabé ne peuvent pas délaisser le théâtre des opérations militaires, et attendre que des jeunes corps habillés Iraniens, Russes ou chinois viennent libérer au prix de leur vie... sans contrepartie.
      Nulle part les forces de defense du burkina n’ont fui leur responsabilité, ni delaissé le theatre pour attendre que d’autres jeunes viennent mourir pour eux sans contrepartie. Nul ne reclame cela et nulle part ni a aucun moment cela n’a existé. Seuls les cubains l’ont fait vis a vis de l’afrique en angola et en afrique du sud. Seuls les cubains ont accepté envoyer leurs fils et filles en afrique pour repartir avec des cercueils et non pas avec des minerais ou autres. Cela, les vrais africains doivent le reconnaitre aux cubains, qu’on aime leur ideologie ou pas. Tu sembles accuser l’armée d’avoir massacré des innocents.

      Et ces pays que tu cites en exemple, ce sont ceux la memes qui ont mis l’afrique dans cette situation : les dirigeants francais reconnaissent que sans l’afrique la France retomberait au 23e rang mondial et ne constituerait rien dans le monde. Les pays europeens eux memes reconnaissent que leur avenir se trouve en afrique. Et l’avenir de l’afrique se trouve ou ? En europe ? L’europe n’a pas inventé ce qu’ils appellent "Democratie" ils l’ont copiée en afrique et mal copiée.

      ...il revient à nos FDS et VDP de faire son mea culpa, de retrousser ses manches et se mettre au-devant. Il n’y a pas lieu de faire une guerre par procuration.
      Je ne sais de quel mea culpa tu parles pour l’armée. L’armée ne demande pas, et n’a jamais demandé, a faire la guerre par procuration. L’armee demande de lui fournir les moyens de faire son travail. Un point, c’est tout. Or cela, on le lui a interdit jusque là. Bien au contraire, on envoie ses propres enfants se faire tuer gratuitement, sans leur donner les moyens, pas meme de quoi manger.

      La Russie et la Chine ne viennent pas dans le continent pour nous aider, surtout pas gérer l’Afrique à la place des Africains", elles préfèrent laisser les Africains se vautrer dans leurs errements et leur mauvaise gouvernance pour qu’ils continuent à stagner dans leur sous-développement et leur gouvernance tout en se laissant exploiter complaisamment jusqu’à la moelle et piller sans vergogne leurs matières premières et ressources naturelles, pire qu’aucun colonisateur n’a jamais osé le faire.
      Tu es bien placé pour savoir que l’aide, ca n’existe pas. Ce n’est pas pour rien que thomas sankara disait que l’aide doit aider a tuer l’aide. Que la russie, chine, iran ou tout autre pays laissent les africains se vautrer dans leur pauvrete pour en profiter, ceci n’est pas nouveau : ce n’est qu’une continuité : ils ont fait la meme chose avec une nuance que la nouvelle generation a eu les yeux ouverts depuis Thomas sankara. Qui a mieux exploité l’afrique jusqu’à la mort sinon cette meme europe que tu encenses ?

      Le président Traoré doit faire très attention a ceux et c’elles qui l’entourent au risqué de se retrouver confronté un matin a un soulèvement populaire sans précédent. Et ce n’est pas l’ex-président Roch Kaboré qui a eu un entourage alimentaire qui me dira le contraire. Oui, Traore doit faire attention. Tout comme on avait dit que Roch devait faire attention a son entourage. C’est pourquoi on dit a Traore de nettoyer, meme si c’est les ecuries d’Augias. Nettoyer dans l’armee, dans l’administration et tout reorganiser. Et les militaires ne devraient pas remettre le pouvoir tant que un tel nettoyage n’a pas été fait, la securité retablie et le pays remis sur pied ferme : la transition doit durer tant que le nettoyage n’est pas finie.
      SOME

      Répondre à ce message

      • Le 23 janvier à 10:08, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Bonjour SOME,
        Vous interrogez : "Le regret est-il surtout de quel coté : burkinabe ou francais ?" et vous aimez ça, prendre une espèce de revanche sur la grande colonisatrice,...
        Mais au-delà des regrets, qui ne sont après tout que des sentiment, la véritable question n’est-elle pas : "de quel côté se trouve la souffrance ?".
        Alors, bien entendu SOME, pas du votre en tous cas, bien planqué que vous êtes à l’étranger, d’où vous aimez à souffler sur les braises d’un pays proche de l’incendie, mais qui, en fin de compte n’est plus le votre.
        En fait, je m’en vais cesser de répondre à vos utopistes élucubrations de vieil idéologue, car pour moi, qui vis à proximité de Koudougou, tous ceux qui, comme vous, interviennent bien à l’abri depuis l’étranger, n’ont pas plus de légitimité que Renault Hélié à participer au débat.

        Répondre à ce message

        • Le 23 janvier à 19:27, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          kwiliga

          "tous ceux qui, comme vous, interviennent bien à l’abri depuis l’étranger, n’ont pas plus de légitimité que Renault Hélié à participer au débat."

          Dis donc.. j’en connais qui vont repartir le cul très propre à force de léchage par certains. :-D

          Répondre à ce message

          • Le 24 janvier à 08:35, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

            Bonjour Gwandba,
            Votre propos m’est incompréhensible...?
            Je parle d’une population qui souffre et que l’on assassine, pendant que d’autres bien planqués (j’insiste sur ce propos) se permettent de déverser une utopique idéologie...
            Vous me répondez léchage de fesse...?
            Où sont vos arguments ?
            Soyez gentil d’éviter de répondre : "dans ton c..."

            Répondre à ce message

            • Le 24 janvier à 18:41, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

              kwiliga

              "Votre propos m’est incompréhensible...?"

              ça m’aurais étonné que vous fassiez l’effort de comprendre mes propos qui lèvent le voile sur vos véritables intentions dont les hauteurs ne dépassent celle de votre désir fou d’avoir des correspondants occidentaux, à tel point de laisser penser que vous êtes capables de tout sacrifier pour ouvrir quelques lettres provenant du derrière l’eau, avec votre nom mentionné sur les dos de ses poches dont les contenants vous ajustent le nez-papillon pendant que vos mains, bien dans les gants blanc qui correspondent à votre statue tienne le plateau pour servir vos maîtres.

              Les populations dont vous usurpez la défense pour mieux vous positionnez aux yeux de ceux qui sont en partie responsables de leurs situations, car parmi nous il y a des traitres responsables qui promettent foudre à celui qui ose penser à notre émancipation. ça me rappel curieusement DAMIBA le chef d’état le plus nul de la planète. comme on dit, chaque physique correspond à l’esprit qu’il renferme.

              Votre posture est incompatible avec une idéologie ou même une utopie. C’est terre à terre avec vous. Pourvu que le vieux retraité aux moeurs douteuses garde dans esprit et vous flatte comme le renard et le corbeau.

              Or d’un côté, des africains et burkinabé désirent ardemment rêver, concrétiser leurs idéologies et utopies car sans ses deux richesses, on immanquablement les mains dans des gants blanc à servir les autres.

              Pas de panique pour cul vu qu’il est déjà pris, je me contenterai de votre esprit.
              Cordialement

              Répondre à ce message

              • Le 25 janvier à 16:13, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

                Bonjour Gwandba,
                Dites, vous avez un peu de mal avec les métaphores.
                Quand je vous demande gentiment d’éviter de me répondre : "dans ton c...", c’est pour vous inciter à entrer davantage dans l’argumentation constructive, que dans le salissement gratuit de ma personne.
                Pour tout résultat, j’obtiens exactement l’effet inverse, vous vous vexez et m’adressez une longue diatribe "littéraire", sur les "nègres de maison", ce qui au final, en dit beaucoup plus long sur vos souffrances et votre haine, que sur les valeurs qui m’habitent.
                Je vais donc ici, me permettre un copier/coller :
                "Je parle d’une population qui souffre et que l’on assassine, pendant que d’autres bien planqués (j’insiste sur ce propos) se permettent de déverser une utopique idéologie..." et j’aurais un profond respect pour vous, si, par une subtile et irréfutable argumentation, vous parveniez à me démonter que ces gens sont tout à fait légitimes à le faire.
                Pour conclure, il me semble bon de vous rappeler que, lorsqu’on traine gratuitement les gens dans la boue, comme vous le faites à mon égard, il parait tout à fait déplacé de conclure par un malencontreux "Cordialement", à moins que vous n’ignoriez le sens de ce terme.

                Répondre à ce message

                • Le 25 janvier à 21:09, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

                  kwiliga
                  Pour commencer cordialement, je dis bonjour et vais même prendre des nouvelles de votre famille espérant qu’elle aille comme vous souhaitez.

                  Le métaphores sont comme un cour d’eau dans lequel je me sens puissamment à l’aise. Je ne sais pas vous ??

                  Alors comme ça, vous me posez des questions est décidez en plus de ce que je dois ou pas répondre ?? C’est très curieux fonctionnement ça. Vous ne trouvez pas ???

                  J’ai une totale confiance aux gens que je questionne. C’est malvenu de choisir ce qu’ils doivent ou pas dire. Si vous trouvez que je ne répond pas dans le fond, vous pouvez me le faire remarquer. J’ai du mal avec les impositions d’où qu’elles viennent voyez-vous ??

                  Vous me paraissez très susceptible comme garçon.

                  Est-ce que ce que j’ai écris sur ce qui est le nègre de maison correspond ou pas ???

                  Est-ce qu’il est vêtu comme décrit ou pas ??

                  Est-ce qu’il est celui qui préfère servir ses maîtres ou prendre sa liberté vaille que vaille ???

                  Je trouve qu’il y a rien de salissant de ce que j’ai dit.

                  Souffrance s’il y a, c’est de constater qu’encore de nos jours, certains d’entre nous continuent d’avoir des attitudes qui sont les causes de la situation actuelle.

                  S’assumer pleinement na rien de haineux ou qui ressemble à de la souffrance.

                  la souffrance c’est aussi de d’être mal dans peau, ne pas aimer ce que l’on est et vouloir tout envoyer jacter pour s’attirer les sympathies de l’autre qui n’a au final rien faire de ce vous pouvez être. Comme le dit mon voisin, il s’en tape au carré.

                  Pour en venir à vos propos sans non plus vous faire la promesse de répondre comme vous le souhaitez, je vais donné mon avis. Ne vous prenez pas la tête pour le respect que vous pourrez avoir ou pas à mon égard. J’aurais gagné si vous vous respectez vous-même. Vous me suivez ???

                  "Je parle d’une population qui souffre et que l’on assassine, pendant que d’autres bien planqués (j’insiste sur ce propos) se permettent de déverser une utopique idéologie..."

                  la population dont vous faites allusion est la mienne au même titre que n’importe qui. Elle l’est d’autant que chaque personne qui tombe est ressentie dans ma coeur et ma chaire. J’ai perdu de la famille dans cette bêtise. Je ne vous le souhaite pas. Vraiment. Quand ça arrive, je vous le promet, on besoin de tout sauf de plaire à certains.

                  Pour moi, une vie sans utopie ni idéologie est un voyage effectué en étant embarqué par un autre, ne pas choisir sa vie mais la subir. Exactement comme nous subissons le terrorisme assassin de nos population aujourd’hui.

                  Je vous propose la définition de l’idéologie. A Saaba là-bas, les élèves du CE1 B la connaissent. Je sais que vous la connaissez aussi.

                  Une idéologie est un système prédéfini d’idées, appelées aussi catégories, à partir desquelles la réalité est analysée, par opposition à une connaissance intuitive de la réalité sensible perçue.

                  Une définition de ce qui peut être utopique pour certains.
                  Construction imaginaire et rigoureuse d’une société, qui constitue, par rapport à celui qui la réalise, un idéal ou un contre-idéal

                  Ai-je été salissant, désagréable ???

                  Sinon je finis par cordialement.

                  Quand on envoi une flèche instructive, vaut mieux tremper la pointe avec du miel.

                  Répondre à ce message

                  • Le 26 janvier à 07:12, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

                    Bonjour Gwandba,
                    "Vous me paraissez très susceptible comme garçon."
                    Hum, et c’est à ça que vous vous attachez...?
                    Décidément, nous n’avons absolument pas les mêmes valeurs.
                    Je vous laisse la pleine responsabilité de l’idéologie mortifère que vous vous complaisez à dispenser sur ce forum.
                    En fait, vous aimez à vous frapper virilement le torse, bien planqué derrière votre clavier, exhortant les autres à mourir pour défendre votre désuète idéologie.
                    On dirait Biden en train d’encourager les ukrainiens à se faire massacrer.
                    Si par malheur, vous veniez à nouveau à perdre un membre de votre famille (ce que je ne souhaite ni à vous, ni à personne) ayez tout de même la dignité de ne pas appeler notre guerre "cette bêtise", qualifiant par votre euphémisme, les malheurs d’une population de peccadille et démontrant par là même, à quel point l’idéologie à pu ronger le peu d’humanité qui demeurait en vous... "cette bêtise"...? Des milliers de morts, des millions de déplacés, des femmes violées, des enfants dépourvus de soins et qui crient famine,... "cette bêtise" !!!
                    Décidément, nous n’avons vraiment pas les mêmes valeurs.

                    Répondre à ce message

                    • Le 26 janvier à 15:10, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

                      kwiliga

                      Vraisemblablement avec vous, il faut plus que de la pédagogie pour que vous pigiez.

                      Ce n’est plus de la mauvaise foi. c’est pire. Mais comme vous tenez tant, je vais m’y adonné à cœur joie. Car, si je conduisais une charrette tractée par un âne qui refuse d’avancer, il faut bien que je lève le bras pour le dissuader d’avancer.

                      Vous m’interpelez dans un poste précédant et m’invitant de venir dans le fond parce que selon vous, je suis dans la forme. On est d’accord ?

                      Comme un indulgent que je suis, j’y arrive pensant vous trouver.

                      Et vous voici dans une posture comme vous l’avez toujours été, à croire qu’être, n’est pas un univers que vous connaissez. Je laisse BOB MARLEY VOUS répondre en disant :

                      Que l’on peut mentir à une partie des gens pendant un certains temps mais, on ne peut pas mentir à tout le monde tout le temps.

                      Thomas SANKARA combattaient les usurpateurs de tout bord comme les équilibristes.

                      Dans les prochaines lignes, je vais prouvé votre mauvaise foi dans le débat. Vous désirez tellement être vu comme le bon élève et le bon esclave en qui le maître fait confiance et donne le fouet pour battre ses semblables que vous oubliez de réfléchir de vous-même .

                      Je suis comme celui qui veut brûler le champ de coton dans lequel nous sommes fouettés tout les matins et arracher ma liberté et celles de mes semblables. Même celles des esclaves de maisons.

                      Vous m’interpelez sur sujet et je vous répond. La bonne foi et le bon sens voudrait que, si vous n’êtes pas d’accord avec moi, que vous me le faites savoir avec des arguments. Pas en prenant un mot, que vous tentez de sortir du contexte et m’incriminer est lâche et très visible par tout le monde.

                      Dommage pour vous, connaissant le fonctionnement des lâches esclaves de maisons, j’ai prévu plusieurs coup en avance. Et vous voici tomber dans le piège.

                      Ce qui est normal parce qu’étant comme vous êtes, c’est à dire, voulant plaire coute que coute aux maîtres, vous avez oublier d’être authentique, avoir votre propre idéal et de l’utopie pour rêver et créer une société où vous vous sentez bien avec d’autres.

                      Vous avez visiblement passer trop de temps sur la chaise du bar stade de France à Zogna et vous croire à Montpelier ou à Marseille pour vous donnez du temps à vous-même.

                      Le mensonge est arbre qui n’a de fruits si ce n’est le réveil difficile. Demandez à Blaise Compaoré il e sait quelque chose.

                      Maintenant, je questionne la part d’humanité qui reste en vous malgré tout.

                      Est-il intelligent que des personnes s’entre tuent ???
                      Ma réponse est que, c’est simplement une bêtise que des gens s’entre tuent, peu importe la raison.

                      Est-il intelligent et humain que des gens soient obligés d’être des déplacés parce que d’autres veulent les tuer ???
                      Ma réponse est que, c’est simplement une bêtise

                      Selon vous, qu’elle serait mon idéologie ????

                      Je souhaite que vous me répondiez dans le fond sur ces trois questions sans faux fuyant. vraiment. Parce que vous voulez que l’ont soit dans le fond, on y va !!!

                      la comparaison avec Biden et moi est une fois de plus une incohérence totale de votre part. Mais soit. ça ne sera pas la seule incohérence de votre part vu que tout est posture chez vous.

                      Relisez les postes de chacun de vous et moi, et voyez par vous-même de quel côté se trouve l’ambivalence. Je vous attend.

                      "bien planqué derrière votre clavier, exhortant les autres à mourir pour défendre votre désuète idéologie."

                      je vous tiens le pari de trouver une seule phrase ou un seul mot de mes propos qui va dans ce sens. Vous risquez de vous mordre le doigt à vous risquez de telles malhonnêtes devant un tribunal.

                      Voyez-vous, il y a des conséquences à trop vouloir singer les autres en s’oubliant soi-même parce certaines subtilités nous échappent étant dans la posture.

                      Je l’affirme. Toute guerre est une grosse bêtise. Parce que l’on tue, on brise des vies et des rêves. Grosse grosse bêtise !!!

                      Très cordialement

                      Répondre à ce message

                      • Le 27 janvier à 06:10, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

                        Bonjour Gwandba,
                        Bon, je m’ennuie, dans cette discussion stérile ou chacun reproche à l’autre sa mauvaise foi.
                        Je ne connais que très peu Ouaga et absolument pas le bar auquel vous faites allusion.
                        Je l’ai déjà clairement exprimé ici, je vis à Koudougou où plutôt, tout proche de Koudougou.
                        Et vous ? Depuis quel endroit du monde philosophez-vous ?
                        Avez-vous vu les centaines de VDP, sur leurs motos, monter vers le Mouhoun et vers Tougan ?
                        Vous parlez de bruler les champs de coton ?
                        Je vous reproche d’être loin des champs et d’exhorter les autres à bruler les champs.
                        D’où nous parlez-vous Gwandba ???
                        Tout le reste n’est que diarrhée verbale, qui associée à votre récurrente obsession de léchage de fesse, finit par devenir un dégoutant fantasme coprophile.

                        Répondre à ce message

                        • Le 27 janvier à 11:43, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

                          kwiliga

                          Mon très cher Kwilga. Votre ennui vient du fait que vous évitez de rentrer dans le fond du débat. Ce qui traduit ouvertement un manque d’arguments et de sincérité.

                          Je vous invite à argumenter PIONT par POINT sur des éléments auxquels vous m’interpelez. Au lieu de ça, vous tournez autour du sujet à chercher de la confusion pour noyer le poisson parce que vous êtes dans la posture.

                          Vous pouvez au moins être honnête et m’opposer vos arguments qui, je n’en doute aucunement pas, m’apprendrons quelques chose pour pas que je meurs idiot. (Comprenez là que je ne vous traite pas d’idiot.)

                          Vous vous noyez d’incohérences en incohérences et me reprochez des choses de votre imaginations qui prend source chez l’autre au lieu d’être enracinées en vous-même.

                          SVP. venez dans le fond du débat !!! je n’attend que ça parce que je suis certain que chacun de nous pourra s’enrichir.

                          Je ne connais pas votre âge mais je pense que personne de nous est encore adolescent. Pourquoi fuir quand je vous questionne pour aller dans le fond du débat ??? D’autant que vous m’y aviez inviter ??

                          "Je vous reproche d’être loin des champs et d’exhorter les autres à bruler les champs."

                          Pour couper les chaînes qui retiennent certains d’entre nous dans cette soumission, on a pas besoin d’être sur place. Déjà, dire que vous reprochez d’être loin. Qu’en savez vous de ma vie ???

                          De quel droit vous permettez vous de m’accusez gratuitement d’exhorter les autres à brûler quoi que soit ???

                          "Depuis quel endroit du monde philosophez-vous ?"

                          De la planète terre.

                          "D’où nous parlez-vous Gwandba ???"

                          De ma légitimité en tant qu’africain et burkinabé. Voici ma situation géographique et philosophique.

                          J’espère réellement que cette fois, vous allez me répondre et pas encore dériver sur je ne sais quoi.

                          Lorsque l’on se donne pour mission de coudre un pantalon à un éléphant, si on y arrive, on a fait une grande œuvre. Lorsque l’on y arrive pas, on dit une grande parole lourde de sens.

                          A vous l’honneur très cher Kwilga.

                          Vous voyez ??? vous vous retrouvez seul et vos maîtres ont la clé des champs. C’est ce qui arrive à ceux qui prennent le fouet à la place du maître esclavagiste par zèle et ignorance.

                          Répondre à ce message

          • Le 24 janvier à 23:36, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

            @Gwandba
            Gwandba, votre vulgarité ne fait que rabaisser vos arguments. Si vous croyez que la bassesse grandit, CONTINUEZ ! Vous finirez comme un nain d’un pouce de haut, pas commode pour conquérir le Wakanda.
            Vous connaissez les Liliputiens du grand philosophe Jonathan SWIFT ? Cet ironiste célèbre est l’un de mes maîtres, avec Voltaire.
            Vous devriez lire « Les Voyages de Gulliver » de Jonathan Swift... Mais serez-vous capable d’en comprendre le message ?

            Répondre à ce message

        • Le 23 janvier à 21:10, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          Mon cher kwiliga quand on est animé de bonnes intentions on réagît comme mon ami Ka. Il est dit que si tu diffères de moi loin de me léser tu m’enrichis.
          Toi coltines toi les va nu pieds que tu veux, moi je ne suis pas de cette catégorie
          SOME

          Répondre à ce message

      • Le 23 janvier à 12:30, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Mon ami SOME : Comme je ne cesse de te le répéter, ‘’’’’nos contributions et nos différences font la richesse du forum de Lefaso.net.’’’’’ Si nous avions les mêmes idées, le monde avancera à petit pas. Beaucoup d’internautes puisent dans nos différences pour construire des contributions de bonne foi afin que notre chère patrie avance. D’autres les sabotent pour avoir la conscience tranquille par ce qu’ils ne supportent pas la vérité. Tout dont tu n’es pas d’accords avec moi dans ma contribution, est pour moi ma vérité qui perce les cœurs mais ne tue pas. Mon ami SOME, sans rancune et porte toi bien là-bas avec ta famille.

        Répondre à ce message

      • Le 24 janvier à 23:29, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        @SOME
        SOME, vous avez écrit « l’aide, ça n’existe pas ».
        Eh bien je vais vous donner un exemple ;
        Cuba, que vous citez en exemple d’autonomie, ne survit que grâce à l’aide des cubains anticommunistes qui ont f**tu le camp en Floride, dont ils sont quasiment propriétaires. Les quelques millions de Cubains exilés aux USA brassent plus de richesses que Cuba toute entière, et leur aides à leurs familles permettent à tout un pays de survivre.
        Donc voilà, l’aide étatsunienne des cubains exilés est absolument essentielle à la survie de cette Cuba si pauvre....

        Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 14:42, par Jacques En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Tout ca n est pas bon pour le Burkina. Sekou Toure a fait en 1958 avec son NON plein de sur fierte a De Gaulle, en se jettant dans les bras de la Russie. On sait ce que cela a coute a la Guinee en termes d arrieration economique.

    Ceux qui ont vecu en Guinee peuvent l attester : Meme avoir de l eau dans les robinets pour boire est un luxe pour les guineens, pourtant chateau de l Afrique !

    L electricite meme on ne parle pas. La Guinee est un pays sans electicite, ou on s eclaire a la lampe tempete en plein Conakry. Ceux qui ont des petits moyens s eclairent avec des groupes electrogenes a cout exhorbitant.

    La fiere Guinee, est un pays sans routes, sans infrastructures adequates. Les russes a qui les guineens ont fait appel pour remplacer le francais vomi a mis l accent sur les mines. A l exemple de l usine alumium de Kamsar geree a la sovietique avec corruption, mavaise gestion, exploitation de la main d oeuvre, etc.

    La population pauperisee, des fonctionnaires qui abandonnent le service a 10 heures du matin pour aller faire des affaires en ville pour que leurs familles ne meurent pas de faim. Violations massives des droits de l homme, avec le sinistre camp Boiro a Donka, ou le tristement celebre Ismael Toure, petit frere du president, torturait qui ose remuer la langue contre le divin Sekou Toure.

    Les Lassana Conte, Alpha Conde ont essaye de corriger les erreurs du passe, mais avec tres peu de resultats a ce jour.

    Voila resumes, les consequences du non fier de Sekou Toure a la France en 1958 pour son pays.

    Pourquoi repetons nous cette erreur guineenne au Burkina ?

    Ce que les souverainistes ne savent pas, ce que les occidentaux sont solidaires entre eux. Quand tu touches un des leurs, ils font bloc contre toi. Ils controlent les finances internationales, donc ils ferment le robinet aux prets et differentes aides et etouffent economiquement et financierement l Etat qui a fait cela. Ils l isolent au plan international.

    Et cela a deja commence pour le Burkina. Il n a pas ete invite a la conference USA-Afrique au dernier trimestre 2022 par l administration Biden suite aux incendie du centre culturel francais a Bobo et violence contre l ambassade de France a Ouaga.

    Une penurie de carburants inedite, avec accusations de fournisseurs du pays qui exigeraient subitement les paiements des arrieres a eux dus par la nationale du petrole.

    Ecoutez bonnes gens n entrainons pas le pays dans l experience amere de la Guinee. Si ceux qui nous gouvernent aujourd hui aiment vraiment le pays qu ils n entrainent le Burkina dans un bras de fer avec les occidentaux ou le pays sortira perdant. Et c est pas la Russie qui nous tirera d affaire. Elle n a pas pu le faire en Guinee. C est pas au Burkina qu elle reussira. Elle, qui, aujourdhui, ploie sous le joug pesant des fardeaux des sanctions occidentales tous azimuts.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 18:02, par kibsa En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      bonjour jacques. je suis d’accord avec ce que vous dites mais quelle est la solution ? doit-on continuer avec cette coopération militaire qui n’apporte rien au Burkina ? la France et tous ses alliés européens qui ne veulent pas voir la Russie ont les moyens pour empêcher le Burkina d’aller voir ailleurs en lui fournissant ce dont il a besoin dans le cadre de cette lutte contre le terrorisme. ce ne sont pas des armes sophistiquées ou des équipements et matériels sophistiqués. mais pourquoi diables ils ne le font pas. Ils ne veulent pas qu’on aille voir ailleurs mais ils ne nous donne pas ce qu’on veut chercher chez les russes. Les autorités doivent observer ce statu quo sans rien faire sans rien tenter ?????

      Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 19:34, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Mon cher jacques tu fais le deroulement des miseres et du miserabilisme des guineens sous seku ture. Bien ! Mais tu omets intentionnelelement de dire comment la guinee en est arrivé a ce stade. Tu omets de dire ce que les francais ont fait avant de quitter la guinée. Tu omets de dire ce que les francais et europeens ont continué de faire durant toute la duree de pouvoir de seku ture. Tu omets de dire ce que Jacques Foccart faisait en plus d’envoyer regulierement les bateaux la nuit pour inonder la guinee de faux billets et tuer l’economie du pays, etc. Tu omets trop de choses pour ne voir que ce qui t’arrange.

      Tu parles d’isolement international qu’il n’a pas ete invité a la conference USA Afrique, etc telle n’est pas la vision de l’afrique nouvelle. Tu dois comprendre que les temps ont changé et que tu dois aussi changer ton logiciel. Ce vieux temps est a jamais revolu, fini. Assassinez mais on resistera : la roue de l’Histoire tourne, et ce n’est pas la panique chez certains qui y changera quelque chose. Notre engagement y changera beeaucoup de choses et c’est enclenché
      SOME

      Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 21:02, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        SOME

        Ha ha, M. SOME, ha ha ! Toujours l’excuse du « grand méchant impérialisme ».
        La Guinée de Sékou a échoué parce que le système communiste conduit toujours à l’échec économique, ABSOLUMENT TOUJOURS, SANS AUCUNE EXCEPTION. Alors, après coup, on essaye de trouver un grand méchant sorcier qui vous a « mal fétiché », mais c’est une excuse politique de lâche, de raté, d’incapable.
        Le Congo-RPC-Brazzaville marchait lui aussi très mal quand il était quasiment occupé par les Russes et les Cubains jusqu’en 1977.
        Sachez que l’a RDA, ou Allemagne communiste, aurait crevé de faim si elle n’était pas lourdement aidée par l’Allemagne capitaliste et par toute la Communauté Européenne, France comprise. Rien ne marchait correctement, l’industrie était complètement attardée et improductive, etc.
        COMMUNISME = NULLITÉ ÉCONOMIQUE,
        COMMUNISME = INEFFICACITÉ INCROYABLE

        Répondre à ce message

        • Le 23 janvier à 11:00, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          Ecoute Helie moi je n’ai pas le temps a perdre avec des energumene de ton espece. Si tu t’emmerdes dans ta vie de nullité, moi j’ai autre chose a faire que me m’attarder sur tes aneries, ton mepris que tu proferes a l’encontre des africains sur ce site. Le burkinabe est trop gentil avec toi de t’avoir laissé t’enrichir sur sa misere et de venir t’assoeoir profiter encore de son hospitalité une fois de plus pour les insulter. Si le site le veut on peut croiser le fer avec toi et se dire les 4 verités. Ce n’est pas parce qu’on te laisse parler que tu vas croire tout permis. alors tu feraais mieux de te montrer plus poli et plus eduqué que ca sur ce site
          SOME

          Répondre à ce message

          • Le 24 janvier à 21:57, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

            @SOME
            SOME, essayez d’être un peu moins agressif ! Je ne me suis enrichi de rien du tout, j’ai eu une assez belle carrière avec un petit passage en Afrique, mais ma carrière ne doit strictement rien à l’Afrique. J’ai bien gagné ma vie et j’ai aussi hérité du patrimoine agricole de ma famille, qui a durement travaillé la terre depuis mille ans.
            Par contre, je suis heureux d’avoir voyagé... et j’ai commencé en avion à hélice pendant la présidence de René COTY.
            Moi, j’ironise parfois avec une causticité vacharde, mais j’argumente ... et je ne me laisse pas endormir par les fake news et la propagande de X ou de Y, CAR JE VÉRIFIE TOUJOURS. Et je ne tire pas argument d’autorité de tel ou tel diplôme que j’aurais.

            Et puis, Monseigneur SOME, vous n’êtes pas encore ni le roi du monde, ni le Christ (Christus rex mundi, Khristos PantoKrator), et ce forum est ouvert à tous, GRANDE QUALITÉ DÉMOCRATIQUE.

            Répondre à ce message

            • Le 25 janvier à 20:34, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

              Mon cher helie , tu peux voyager en rampant et au temps de Mathuzalem, c’est ton probleme ! Ce qu’on te demande ici, c’est un minimum d’egard et de politesse et…d’education envers les africains et l’afrique qui t’a permis d’avoir l’impression que ta vie a un sens. L’agressivivite c’est toi qui l’as commencée sur ce forum. Ce n’est pas parce que lefasonet et les internautes te laissent deblaterer tes aneries que tu te croies maitre de l’afrique pour faire ce que tu veux, quand tu n’es meme maitre de ta petite personne. Tes conneries sur ce site ca suffit : ce n’est pas que l’on ne puisse pas te croiser le fer avec toi (là tu te trompes !), c’est parce que le burkinabe est respectueux et accueillant ; mais n’abuse pas de sa tolerance et ouverture d’esprit. On accepte par democratie ! Mais certains comprennent cela de travers.

              Tes references sont tellement desuetes que je comprends que tu sois dephasé par rapport a l’evolution du monde actuel pour changer de paradigme. Tu lis le monde actuel avec des oeilleres non seulement teintées mais encore inoperantes. Mais bon ! Chacun est libre de ses choix et en subit les conséquences.
              Je ne t’ai pas parlé de diplôme ici. Tu ne me connais pas, je ne te connais pas. Et puis le diplôme ne fait pas l’Homme. Sous la revolution de thomas sankara (oui je sais ca va te revulser au point de risquer la crise cardiaque), on parlait de la maladie de la diplomite (la maladie des diplomes). Donc ce n’est pas aujourd’hui que je vais venir parler a partir de diplomes. Meme si l’education, l’instruction, l’erudition et la Connaissance sont utiles.

              Quand on ne dispose pas d’arguments, on se rabat sur l’argument eculé de fake news, de complotisme, etc, en se gardant bien de fournir des arguments. C’est si aisé ! Je ne vois pas ce que tu appelles arguments dans tes interventions.
              Tu ne va s pas fuir avec tes histoires d’ironie caustique etc. Sache que tu n’es donc pas sur le bon site. Va te faire voir ailleurs ! Oui, ce site est ouvert a tous et cela ne signifie pas laisser libre cours a toutes les aneries et irrespects que certains comme toi viennent deverser dans un hypothetique espoir d’exister. Si tu t’emmerdes de ta vie, va te faire voir ailleurs ! Ici on parle de choses plus serieuses et on cherche a faire avancer l’Homme. J’espere que tu comprends la profondeur de « Khristos PantoKrator » pour m’affubler de ce titre. Sache que Monseigneur Somé existe bel et bien et se trouve bel et bien a Dano, dans le sud ouest du burkina ou il coule des jours paisibles apres avoir servi de tout son cœur et de toute son ame le diocese de diebougou. Donc ne viens pas m’affubler de ce titre de Monseigneur SOME que je ne suis pas.
              SOME

              Répondre à ce message

              • Le 27 janvier à 11:05, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

                @SOME
                SOME, c’est VOUS qui êtes désuet, vieillot, largué, ringard, bloqué mentalement au monde tel qu’il était en 1985. Votre néo-soviétisme aurait dû TOMBER EN POUSSIÈRE en novembre 1989 quand votre idole le léninisme guévariste est devenue aussi attirante qu’un coup de poulet resté une semaine sur un tas d’ordure de Ouaga.
                Le monde a changé en 1989 !
                - Je pense que Sankara lui-même, qui était intelligent et pas sclérosé, aurait immédiatement pris un certain virage vers 1989-1991, comme l’a fait le brillant Rawlings.
                - Je suis presque sûr que TS aurait intelligemment recouru à des élections et réformé votre pays, et que c’est bien dommage que, putschiste, il ait été lui-même putsché trop tôt avant de repasser en démocratie et de réformer votre pays, et surtout sa parasitaire fonction publique, véritable caste de néocolons qui ÉTOUFFE votre économie.
                De plus, vous me faites bien rigoler en fomentant vos complots guévaristes bien à l’abri dans un confortable toubabistan...

                Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 20:10, par ouatts En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Nous sommes chanceux de ne t’avoir pas eu comme decideur, autrement dit nous etions mal barres. Tu merites une decolonisation mentale et psychique car tu as besoin de quiiter ton afropessimisme et perpetuel assiste. Sekou est mort il ya plus d’une vinghtaine d’annees, nous devrions etre fier de lui d’avoir refuse la soumission au moins il a conserve les ressorces de son pays pour les generations futures qui n’ont pas su exploiter. Renseigne toi , le nombre d’usines qui existaient en Guinnee sous le soi_disant Dictateur. Tres honteux de voir des AFRICAINS COMME TOI, qui pensent que sans la France nos pays n’existeront plus.
      Shame on you, pauvre Afrique

      Répondre à ce message

      • Le 24 janvier à 21:31, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Il n’empêche que, sans Sékou TOURÉ, la Guinée serait aujourd’hui probablement plus riche que la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Cameroun, alors qu’elle végète toujours.
        D’autre part, où est la dignité de Sékou qui s’est vendu au Russes tout en étouffant son économie sous la terreur ? Et en plus, il a laissé la bauxite aux anglo-saxons.
        Quand je pense que Sékou est allé crever dans un hôpital amerloque pour milliardaires....
        Moi, j’ai assisté à des scènes de joie chez les guinéens d’afrique de l’ouest en mars 1984...
        S’il vous plait, RENSEIGNEZ-VOUS AVANT DE RÉPÉTER LES ÂNERIES DE LA PROPAGANDE NÉO-SOVIÉTIQUE....

        Répondre à ce message

      • Le 24 janvier à 21:42, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Dire la vérité sur le cauchemar qu’était la Guinée, c’est pô bien ?
        Il ne faut pas se mentir, la Guinée sous Sékou était un cauchemar pour les Guinéens... RENSEIGNEZ-VOUS !!! Rien à voir avec la vie au BF sous Sankara ou Lamizana...
        À la limite, c’est très insultant pour TS de comparer Sankara et son régime à Sékou et sa gouvernance de tortionnaire !
        C’est un peu comme si l’on comparait l’Algérie et la Corée du Nord. On peut critiquer le régime algérien, mais il fait du mieux qu’il peut pour le « bonheur » des algériens. Alors que le « bonheur » des Nord-Coréens, fichtre !

        Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 20:50, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      @Jacques
      Jacques, vous avez raison de rappeler aux Burkinabè l’horreur que fut le régime de Sékou Touré, misère, arriération, vol par les russes des richesses minières, tortures, pendaisons, massacres de Peuls.
      Alors qu’au départ, la Guinée était plus riche que la Côte d’Ivoire.
      Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est le pays le plus riche d’Afrique noire en dehors de la RSA d’Afrique du Sud.

      Répondre à ce message

      • Le 24 janvier à 17:57, par Kouda En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Renault HÉLIE, quand vous affirmez "Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est le pays le plus riche d’Afrique noire en dehors de la RSA d’Afrique du Sud.", dite nous simplement quel(s) indicateurs utilisez-vous pour mesurer la richesse d’un pays ?
        Dès que vous me donnez l’indicateur ou les indicateurs sur lesquels vous fondez vos déclarations, j’irai sur le site de la Banque mondiale regarder dans les Indicateurs du développement mondial pour vérifier vos propos.
        Je sais compter sur vous pour ne pas me renvoyer vers un article publié sur un site d’information.

        Répondre à ce message

        • Le 24 janvier à 19:25, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          @Kouda
          Monseigneur Kouda, vous me demandiez :
          « quand vous affirmez "Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est le pays le plus riche d’Afrique noire en dehors de la RSA d’Afrique du Sud.", dite nous simplement quel(s) indicateurs utilisez-vous pour mesurer la richesse d’un pays ? »
          Réponse :
          Je ne me basais que sur les indicateurs récents de PNB par habitant donnés par le site suivant
          countryeconomy.com
          J’y ai remarqué que, après des pays semi-développés comme la RSA, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, ou même l’Égypte le pays suivant est la Côte-d’Ivoire, loin devant le Cameroun.
          J’ai écarté les tout petits Gabon et Djibouti, qui sont des cas particuliers ; ils sont plus riches par tête que la CI, mais c’est dû au pétrole gabonais et à la position particulière de Djibouti.
          Les 4 pays cités en premier, RSA, Maroc, Algérie et Tunisie, sont des pays que la colonisation avait muni d’infrastructures et d’embryons d’industries très importantes qui sont enviées par l’Amérique latine, et même par certains pays d’Europe du sud. De plus, la RSA a un sous-sol richissime et bien exploité depuis un siècle.

          Je trouve la discussion intéressante, car il circule une infox qui affirme dur comme fer « les ex-colonies françaises sont forcément plus m**deuses que les ex-colonies anglaises ». Or, l’examen en détail montre que c’est une pure légende. Parmi les pays arabophones d’Afrique, il est clair que certains sont à peu près aussi confortables que des enfers sur Terre, alors que les 3 pays du Maghreb, bon an mal an, sont bien plus vivables que l’Égypte, le Soudan, la Libye ou la Somalie, du point de vue des locaux.
          En dehors des problèmes de Jihadisme, le Sénégal, le Mali, le BF, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, le Gabon, le Congo-Brazza, sont plus vivables pour leurs habitants que le Nigeria, le Kenya ou la RSA, où l’insécurité pour les africains « noirs » est terrible.
          Évidemment, quelqu’un qui voudrait infirmer « mon » classement me trouvera aisément un indicateur anglo-centré qui mettra devant la CI un quelconque pays anglophone en donnant beaucoup d’importance au crickett, aux écoles de luxe pour petits princes blonds et blancs, aux golfs à 30 000$ USD/an ou aux « gated communities » de haut-luxe (dont les villas ont 3 ou 5 salles de bain) réservées aux WASP (White Anglo-Saxon Protestants, les « blancs dominants »)...

          D’autre part, je suis souvent confronté à des gens qui me disent « le Nigeria est bien plus riche que la CI » mais sans faire la division par le nombre d’habitants, ce qui fausse tout ! À ce compte, le Pakistan serait plus riche que l’Autriche...

          Répondre à ce message

        • Le 24 janvier à 21:22, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          @ Kouda
          Messire Kouda, vous avez lancé une discussion intéressante qui m’a titillé le bulbe. Par conséquent, en utilisant un tableur de type EXCEL, j’ai pris la peine de trier les PNB par habitant en dollars USD $(données 2021 de la banque mondiale sur l’Afrique dite subsaharienne, site de la banque mondiale).
          Pays PNB par habitant en dollars USD $
          /////////////////////////////////////////////////////////////////
          Côte d’Ivoire 2 549,00 $
          Ghana 2 363,30 $
          Congo-RPC-Brazza 2 290,40 $
          Kenya 2 081,80 $
          Nigéria 2 065,70 $
          Angola 1 953,50 $
          Zimbabwe 1 773,90 $
          Cameroun 1 666,90 $
          Sénégal 1 636,90 $
          Bénin 1 319,20 $
          Guinée 1 189,20 $
          Zambie 1 137,30 $
          Tanzanie 1 099,30 $
          Soudan du Sud 1 071,80 $
          Togo 973,20 $
          Éthiopie 925,10 $
          Burkina Faso 893,10 $
          Ouganda 883,90 $
          Mali 873,80 $
          Rwanda 822,30 $
          Guinée-Bissau 795,10 $
          Gambie 772,20 $
          Soudan 751,80 $
          Tchad 685,70 $
          Libéria 675,70 $
          Érythrée 643,80 $
          Malawi 634,80 $
          Niger 590,60 $
          Congo-RDC-Kinsh 577,20 $
          Madagascar 500,50 $
          Mozambique 491,80 $
          Sierra Leone 480,00 $
          RCA 461,10 $
          Somalie 447,00 $
          Burundi 221,50 $
          //////////////////////////////////////////////////////
          Pays classés à part pour certaines raisons
          Maurice 9 106,20 $ Spécial Archipel
          Seychelles 14 653,30 $ Spécial Archipel
          Gabon 8 635,30 $ Spécial Pétrole
          Guinée équatoriale 7 506,70 $ Spécial Pétrole
          Afrique du sud-RSA 7 055,00 $ Spécial Mines, infrastructures coloniales énormes
          Cabo Verde 3 293,20 $ Spécial Archipel
          Sao Tomé-et-Principe 2 360,50 $ Spécial Archipel
          Mauritanie 2 166,00 $ Spécial Mines ; plus proche du Maghreb que de l’Afrique dite "noire"
          Comores 1 577,50 $ Spécial Archipel

          Il s’agit de données de 2021. Depuis 2021, il semble que la Côte-d’Ivoire ait encore progressé par rapport au Ghana et au Cameroun, les pays qui lui sont le plus comparables. Le Ghana connaît une grave crise économique due à sa monnaie, le Cedi, dont la valeur s’effondre.

          J’ai bossé, non ?
          J’ai l’habitude de tout vérifier, bien que je ne sois ni économiste, ni géographe.
          Il m’arrive d’être rigolo, et même un peu trop ironique, mais je suis plutôt sérieux.

          Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 16:24, par baron En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    il était grand temps et nous observerons hélas l’inexorable chute de ce pauvre Burkina de beaucoup plus loin, sans pouvoir lui porter aucun secours. Comment un tel discours haineux anti-français tricoté et propagé par des gens qui ne pensent qu’à leurs petites affaires, alors que le pays se meurt, a pu aboutir ? Le résultat c’est l’isolement progressif d’un pays dont nul ne peut ignorer les difficultés, fruit d’une gestion catastrophique actuelle et passée. Désormais la France ne sera plus concernée et la colère de la rue orchestrée par les russophiles patentés devra se trouver une autre cible.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 16:36, par Jean En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    @Souk, je partage votre analyse entre autre `` Les Russes viendront s’installer`` et oui les intentions des russes ne sont pas louables !

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 17:12, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Si pour une fois les africains redevenaient des dignes fils d’Afrique.
    Pour une fois, si le burkinabé prend toute sa dimension et arrête de se prostituer aux clients qui le lui permettent pas malgré plusieurs passes dégradantes, de sortir de sa prostitution pour vivre dignement et sainement de la sueur de son front pour certains, et le milieu d’entre les fesses pour d’autres. Ceux qui, par désir d’avoir des correspondances avec des habitants d’outre mer du continent et sont capable de vendre pères, mères et enfants pour plaire, même si c’est à des peaux fripées proches de la tombe que de la vie.

    Ne serait-ce que pour notre bien être sans parler de celui de la France car, aux naïfs qui pensent qu’avoir un correspondant occidental suffit pour gagner sa vie et faire croire qu’ils connaissent le monde parce qu’ils suivent des maths de foot au terrain du bar stade France à Zogna, je vous souhaite de venir un jour de votre vie en occident pour constater par vous que c’est de la poudre aux yeux.

    Ce n’est pas du tout un fleuve magnifique et tranquille. En mooré, Kwilga sin ya sombo.

    Qui pourrait même dans un cauchemar le plus fou, imaginez des troupes de l’armée burkinabé sur le territoire français en respectant pas les autorités françaises et n’en fait qu’à sa tête ???

    lorsqu’un accord entre deux personnes ou groupe ne profite qu’à une seule personne ou un groupe, pour ne pas dire "club" comme certains usurpateurs le disent, il faut simplement rompre cet accord et revenir à des bases saines. Sinon, chacun prend sa route.

    Bonne continuation à ses militaires français et et très bonne suite au Burkina.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 21:14, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      @Gwandba
      Gwandba, comme d’habitude, vous écrivez N’IMPORTE QUOI SANS PREUVES AUCUNES, et sans vergogne aucune ! Il n’y a aucun fait solidement établi qui vous permette de dire que les militaires français ne respectaient pas les consignes burkinabè ; aucun, sinon des rumeurs malveillantes propagées par des psychotiques. Ils n’ont plus été sollicités depuis 6 mois, et devaient donc rester cloîtrés dans leur camp. Mais quand ils sont intervenus pour libérer des garnisons burkinabè encerclées, les résultats ont été impressionnants, des centaines de terros au tapis.
      D’ailleurs, depuis que les militaires du BF ont cessé de coopérer avec les troupes de l’OTAN, les terroristes se déchaînent et votre armée ne cesse de reculer.
      On vous laisse à vos névroses de complexé.
      On pourra rediscuter dans 10 ans quand vous verrez le b**del qui aura commencé au 20 janvier 2023.
      Pauvre Burkinabè ! Ils vont souffrir pendant 10 ou 30 ans.
      Et pendant ce temps, des Burkinabè bien planqués dans l’Europe douillette contribuent à tuer leur propre pays de naissance ! Quelles larves !!!

      Répondre à ce message

      • Le 23 janvier à 20:05, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        @Renault HÉLIE

        Vous me sembler de plus en plus amère et aigre. Que se passe t il ? La peur change de camp on dirait. Vous en faites pas il y aura d’autres terrains où certains pourrons aller faire les beaux.

        Comme vous demandez une preuve je vous en donne. Quand dites vous du convoi de l’armée française lynché il y a quelques mois par la population ?? Que le petit garçon courageux descende un drone qui volait bas.

        Jsuis d’accord avec vous car c’est vraiment n’impppp... les drones sont faites pour voler à haute altitude. pas à ras le sol comme des margouillats.

        Est-ce des rumeurs que vous affectionnez la fraîcheur africaine ???
        Vous avez même fait allusion dans précédent poste de cet avantage que donne l’Afrique.

        Comment osez vous comparez l’armée française à celle du Burkina ??? Celle du Burkina est encore à l’âge de pierre contrairement à celle de la France qui titille les grandes armées du monde.

        J’ai du respect pour votre grand âge mais vous faites n’imppp or, on dit en Afrique qu’un vieux peut manquer de gras (parlant des vieux africains) mais pas de la sagesse. Mais vous me donnez l’impression que vous êtes une vielle personne suite à la fatigue de votre corps sans la sagesse qui l’accompagne. Si vous voulez revenir dans 10 ans, peut être que les années passant, vous seriez moins vil.

        Le nombre de toubabous comme vous aimez les appelé qui se sentent chez eux et sont chez eux en Afrique dépasse votre entendement. Eux au moins, n’ont pas besoins de faire de la lèche comme certains sur ce forum pour être adopter parmi les leurs en Afrique.

        "des Burkinabè bien planqués dans l’Europe douillette contribuent à tuer leur propre pays de naissance "

        Que voulez dire ?? que pour vous les binationaux ne doivent pas se sentir citoyens des pays dans lesquels ils vivent ??? Avez-vous d’autres critères qui définissent l’appartenance à la nationalité ??? La couleur de peau ? Faite gaffe ça peut être considéré comme un indice de la maladie immonde qu’est le racisme berrrrrkk...

        Normalement pour finir mon propos quand je m’adresse à un raston, je fini par qu’elle tâche celui-ci. J’espère que vous n’êtes pas raciste ??!!

        Répondre à ce message

        • Le 24 janvier à 08:59, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          Bonjour Gwandba,
          Vous répondez à Renault HÉLIE : "La peur change de camp on dirait."
          Cette réponse me laisse pantois et me parait parfaitement symptomatique des héros du clavier.
          La peur, la vrai, la peur de la mort, la peur que l’on enlève et maltraite vos proches, la peur de tout abandonner, de devoir se réfugier un peu plus loin, en attendant que l’on vienne vous chasser à nouveau, la peur de devoir mendier pour manger, la peur d’être dépourvu de soins,... La Peur, ni vous, ni Monsieur Hélié, ne savez ce que c’est et ceux qui la subissent, vous n’en avez que faire.
          Votre plus grande peur, c’est de trouver sur un forum, des contradicteurs, qui opposent des arguments pragmatiques, à votre utopique idéologie, nettement empreinte d’un esprit de revanche.
          Comment osez vous parler de peur, voulez-vous comparer les vôtres, qui se limitent au panafricanisme de clavier, avec celles d’une population qui vit un morbide calvaire.
          Un peu de sens des réalités ne nuirait pas à la dignité de vos propos.

          Répondre à ce message

        • Le 24 janvier à 22:11, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          Mais Gwandba, je n’ai pas peur du tout pour la France, mais pas du tout. Par contre j’ai très peur pour les Burkinabè, qui risquent fort de connaître 10 ou 30 ans pénibles si leurs dictateurs putschistes accumulent trop d’erreurs.
          J’ai déjà expliqué en long et en large que l’économie française dépend infiniment plus de l’Europe, du Maghreb, de l’Asie et de l’Amérique que de l’Afrique-CFA.
          Rappel :
          - Dans le commerce extérieur français, l’Afrique CFA compte moins que la Tchéquie.
          - La part de l’Afrique dans le commerce extérieur Français est inférieure à 5%, la part de l’Afrique CFA est inférieure à 0,7% et la part du Sahel est inférieure au dixième de celle de l’Afrique-CFA. Ainsi, le BF compte pour moins de 1/2000e dans les échanges extérieur Français, surtout au chapitre subventions.

          Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 17:30, par Le Goupil33 En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Et bien, on peut dire que tous les patriotes se déchaînent. Je les engage quand à se remémorer quelques éléments.

    Avant la colonisation, le territoire actuel du Burkina Faso était partagé entre différents royaumes ou chefferies à savoir le Gourma, le Mossi, le Gwiriko, le Bissa, le Liptako avec bien sûr toutes les histoires qu’il pouvait y avoir. Mais globalement le pays est relativement bien organisé selon un système féodal. Les européens ont peu de contact avec les Mossi. Le positionnement géographique font que ces territoires seront beaucoup moins touché par l’esclavage européens mais beaucoup par l’esclavage interne et arabe au temps de la période d’occupation almoravide. Ce n’est qu’en En 1896, le royaume mossi de Ouagadougou devient un protectorat français. En 1898, la majeure partie de la région correspondant à l’actuel Burkina Faso est conquise. En 1904, ces territoires sont intégrés à l’Afrique-Occidentale française au sein de la colonie du Haut-Sénégal et Niger. La Haute-Volta est constitué en 1919. Après plusieurs péripéties elle devient Le 11 décembre 1958, elle devient la république de Haute-Volta, membre de la Communauté française, et elle accède à l’indépendance le 5 août 1960. Le nom Burkina Faso est adopté le 4 août 1984. La présence française aura durée 64 ans. L’histoire politique est dès lors "très riche" : Un coup d’état le Le 4 janvier 1966. Le président Maurice Yaméogo est destitué le 4 janvier 1966 par le lieutenant-colonel Sangoulé Lamizana. Ce dernier est contraint a revoir la constitution plusieurs fois. Il est destitué le 25 Novembre 1980 par un coup d’état conduit par le colonel Saye Zerbo dans un contexte de blocage du pays lié à une grêve du monde enseignant. Saye Zerbo, qui doit faire face à l’hostilité durable des syndicats, est renversé par Jean-Baptiste Ouédraogo le 7 novembre 1982. Il rentre en conflit avec son premier ministre Thomas Sankara . qui prend le pouvoir le 4 Août 1982. Ce dernier s’était illustré en 1974 dans la guerre contre le Mali (pour des histoires de ressources minières qui referont surface plus tard avec une nouvelle guerre), ce qui lui avait valu une renommée national.Il s’était rapproché du monde communiste dans les années 70 lors de sa formation d’officier à Madagascar. C’est un révolutionnaire convaincu. Il renomme la Haute Volta en Burkina Faso le 4 Août 1984. Il fait entrer le pays dans le giron communiste. Son intransigence envers les chefs traditionnels et les dirigeants des états voisins et occidentaux lui valent des inimités profondes. Son mandat est pourtant très positif pour la population. Il prend fin par son assassinat le 15 Octobre 1987 par son entourage, en première ligne Blaise Campaoré qui lui succède. L’implication de la France est évoquée (comme d’habitude) mais aussi celle de Khadafi auquel il s’était opposé au sujet du Tchad et du Liberia. En 2008, Prince Johnson déclare que Charles Taylor et lui-même ont été sollicités pour assassiner Thomas Sankara, en désignant Blaise Compaoré pour commanditaire. Ce dernier, formé en Algérie, prend le pouvoir en faisant le vide autour de lui et en affirmant que Sankara avait « trahi l’esprit de la révolution ». Il se rapproche des pays d’Afrique de l’Ouest et des occidentaux dont la France.Il se fera réélire dans des élections très contestables en 1991,1998, 2005, 2010. Son pouvoir est très contesté. Il est déposé par les militaires qui le pousse à la démission le 31 novembre 2014. Le 1er novembre 2014, l’armée publie un communiqué qui affirme son soutien au lieutenant-colonel Isaac Zida comme chef de l’État de transition, quelques heures après que le Général Honore Traore se soit autoproclame chef de l’État par intérim, Le 17 novembre 2014, Michel Kafando est nommé président de transition du Burkina Faso par un conseil de désignation. Le 16 septembre 2015 une tentative de putsch conduit par le putsch dirigé par le général Diendéré échoue. Le 29 décembre 2015, Roch Marc Christian Kaboré, lui succède. Il est le neuvième président du Burkina Faso depuis son indépendance, et le troisième président civil après Maurice Yaméogo et Michel Kafando. Deux semaines après il doit faire face la première attaque terroriste. Malgré la mise en place de réformes économique et de projet de révision constitutionnel, il lui est reproché d’être insuffisamment efficace dans la lutte contre le terrorisme.Un nouveau coup d’état a lieu le e 23 janvier 2022 par une mutinerie de soldats demandant le limogeage du chef d’état-major. LeColonel Damiba prend le pouvoir. Il sera lui même destitué par un autre coup d’état le Le 30 septembre 2022 conduit par le Capitaine Traore.

    Dans de telles conditions de gouvernance comment le BF peut il s’en sortir ? ET à la lumière de ce que l’on observe, ce n’est pas prêt de s’arrêter.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 17:45, par Kassenabu En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Ou comment se jeter soi même dans la gueule du loup. Bon courage...

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 17:49, par LE FORGERON En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Bonjour,

    Bravo les gars, la victoire est proche.
    Cependant, pensez aussi à créer rapidement votre monnaie commune avec les deux autres pays frères et révolutionnaires. Car le F CFA sera votre obstacle pour la réussite de votre mission qui est la libération du pays de ses ennemis.

    La patrie ou la Mort, Nous vaincrons !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 18:31, par Kem En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Il y a quand même un point à prendre en compte.
    La monnaie CFA est produite en France.
    Changer de monnaie ne se fait pas du jour au lendemain, ni de fabricant.
    Et ce ne sera pas le rouble qui va régler les problèmes..

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 19:42, par Arth En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Voilà les corrompus de ce gouvernement éphémère dans les griffes de wagner

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 19:55, par RV En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Nous allons enfin nous assumer. Chacun saura sous peu ce que vaut notre armée et notre gouvernement. Prions pour notre cher pays.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 20:07, par Le cdp-bis En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    La france n’a rien à perdre puisqu’il ya des territoires garantis pour acceuillir les troupes chassées de Ouaga notamment la Côte d’Voire et accessoirement le Togo qui est moins sûr ! Mais reconnaissons que la nième défaite du clan Blaise Compaoré. On mettra le temps qu’il faut mais tout ce que Blaise et ses accolytes (Diendere Gilbert, Djibril Bassolet) sera démantelé car c’est la loi de la nature ! A force de ruser avec tout le monde, on ne se rend généralement compte que les temps changent souvent à vitesse vertigineuse ( les latinistes disaient ceci : "Tempora mutantur et nos mutamur in illis" ce que signifie en français " Les temps changent et nous avec" !). Le clan Blaise Compaore n’a pas compris cela et depuis 2015, il tente de rebondir : Coup d’Etat de Diendere Gilbert en septembre 2015, coup d’Etat de Damiba Sandaogo.en janvier 2022) mais avec toujours une humiliation au bout ! Si le nommé Blaise Compaore est toujours lucide, il devrait tenter de se laver un peu devant l’histoire de ce pays ! Trop de choses ont été fautes en son nom mais c’est le prix à payer pour la trahison d’Octobre 1987. En attendant, on espère que les autres peuples des "colonies" françaises vont donner de la voix et chasser toutes les troupes françaises installées chez elles !

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 20:12, par pff En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    400 FS à la base ça ne pèse pas lourd pour soit disant contrôler un pays, même en Andorre ce serait insuffisant ! Mais au moins les choses seront claires pour tout le monde (et plus économiques pour moi).
    .
    Certains responsables en France ont bien fait comprendre qu’il ne fallait plus compter sur la France pour faire la police en Afrique. Comme en parallèle la loi de programmation militaire française ne prévoit plus du tout de forces expéditionnaires jusqu’à 2030 pour donner la priorité à l’Europe, une fois celles-ci parties elles ne reviendront pas (pas simplement en tout cas). La décision étant le fait du BF, c’est encore plus simple à gérer, ce qui nous évitera d’être mêlé à un futur que beaucoup prévoient sombre. Renaud Hélié l’a souvent répété, mais il n’est pas seul à le penser : la situation sent le souffre.
    .
    Si seulement ce départ pouvait faire comprendre à certains que tout mettre sur le compte de la France est le meilleur moyen de ne rien faire soi même ! Mais il n’en sera rien. Certains parlent déjà de peaux de bananes pour excuser par avance les manquements à venir de leurs dirigeants, bref, histoire de ne pas prendre ses propres responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 21:12, par Vérité indiscutable En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Félicitation M. TRAORE
    Jusqu’à présent, ZERO FAUTE !
    Je ressens en moi le pionnier de 1984. Je suis très fier de toi TRAORE. Tu as un sang pur de pureté ! Nos ancêtres te protègent et Dieu te garde aussi longtemps qu’il faut pour un vrai redressement du Faso qui gémit terriblement depuis la nuit du 15 octobre 1987.
    Nous le pouvons et nous le ferons !
    Vive TRAORE
    Vive la Transition
    Vive le Burkina Faso.
    La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 22:12, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    @Vérité indiscutable
    Messire « Vérité indiscutable », vous avez écrit :
    « ... depuis la nuit du 15 octobre 1987. »
    D’après ce que m’ont raconté des gens présents sur place, le coup d’état contre TS s’est déroulé en plein jour avant 17h.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 22:25, par Kogleweogo de USA En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Les gens qui ont rater le visa la sont majoritairement anti francais. C est ca qui est verite

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 22:45, par Kladjou En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Je ressens beaucoup d’amertume et de rage ds les propos des snipers de service de la France. Désolé pour vous. Mais c’est la marche de l’histoire. Le Burkina ne veut plus de sabre point. Les prophètes de l’apocalypse qui prévoient la chute du pays devraient d’abord me démontrer l’apport réel de ces 400 militaires. Nous disposons de nos propres vecteurs aériens aujourd’hui.C’était prioritairement pour venir en appui à Serval puis à Barkhane que Sabre a été justifiée.
    C’est une décision prise et assumée tout comme la France avait prise la décision de demander à l’armée américaine de rentrer chez elle après que cette armée ait contribué à libérer la France de l’occupation Nazi.
    On nous parle de l’aide. L’aide Française au Faso est aujourd’hui insignifiante. C’est plutôt des prêts que l’AFD accorde
    la dette publique de la France dépasse la dette totale de l’Afrique. Ce n’est donc pas cette France qui nous tirera d’affaire. C’est à nous de prendre notre destin en main

    Répondre à ce message

    • Le 23 janvier à 09:15, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      @Kladjou
      Kladjou, quelle amertume ? Je me réjouis qu’enfin on se débarrasse de ces boulets stériles, ces pays improductifs qui ne progressent pas du tout depuis 50 ans.

      Pourquoi cette absence de progrès ?
      - Ces pays sont prisonniers de juntes militaires d’un autre temps. Suite incroyable de putsches depuis 1966 !
      - Leurs économies sont bloquées, agriculture, artisanat, entreprises, paralysés qu’ils sont par leur caste de fonctionnaires inutiles, paresseux et corrompus ; du moins le tiers d’entre eux qui a un peu de pouvoir et qui est généralement surpayé, je n’y inclus pas les enseignants et les soignants, très courageux et dévoués.

      Je suis cohérent, moi, car j’attendais depuis 1974 que la France et l’UE laissent tomber les pays aux mains d’une clique stérile de putschistes et d’improductifs assis dans des bureaux climatisés. Au temps de Mitterrand, il y eut une grosse réduction du nombre de coopérants, vu l’hostilité du BF, mais il y a de nombreuses pressions de lobbies (ONG, entre autres) pour proroger ce gaspillage d’argent par la France et l’Europe, prolongeant ainsi ce néfaste système mafieux.
      Vous écrivîtes « l’aide Française au Faso est aujourd’hui insignifiante. C’est plutôt des prêts que l’AFD accorde » . Sachez que NON, elle n’est pas insignifiante, les bourses et aides budgétaires sont colossales depuis 50 ans (plusieurs milliards par semaine !), et sachez que les dettes du Burkina sont régulièrement effacées par d’énormes remises, donc les prêts français et européens sont, en réalité, des dons purs et simples. D’autre part, si le BF, réputé peu fiable, sollicitait directement des prêts auprès de banques libres, on lui ferait payer des taux gigantesques de 10% à 30% annuels ; donc, le simple fait d’accorder un prêt à taux très faible au BF revient à un don budgétaire pur et simple. Oui, vous pouvez passer de l’aide de la « marmite sale », il suffit de couper 25% des salaires des militaires et fonctionnaires, de monter le prix du super 91 à 2500Francs-CFA-ECO/litre et de placer le prix de la Brakina à 4000 F.

      - Je suis pour un embargo total, arrêt rapide des bourses, arrêt des visas, arrêt des prêts et subventions à des bureaucraties parasitaires et dictatoriales, interdiction de subventions à des ONG opérant au BF.
      - Je suis pour une suppression des escales d’Air France au BF, car il y a un risque terroriste et même un risque de prise d’otages français et occidentaux par l’état burkinabè, suivant le schéma malien. Après tout, ça ne me dérangerait pas que les Burkinabè n’aient plus de vol direct pour la France, puisqu’il paraît que « la France, c’est trop caca, là-même présentement ». Excellentes occasions de découvrir Abidjan, Dakar, Rabat, Tunis, Alger, Moscou et Istambul, villes qui ont moult qualités ; et puis, 3 jours de taxi-brousse pour aller à Abidjan, c’est stimulant, non ? Des fois, on partage la banquette du fond avec une ÉNORME « mama Benz » qui vous offre des cuisses de poulet frit (authentique !) avec son éblouissant sourire ; mais, au total, ça donne un ventre tout sec aux beaux étudiants, de quoi ravager les cœurs des Allemandes divorcées qui bronzent à Grand-Bassam.
      - Il me conviendrait parfaitement que le BF, le Mali et la RCA s’auto-éjectent de l’union monétaire CFA-ECO, quitte à créer une monnaie folklorique aux très jolis billets, puisque ça fait plaisir aux panafric*ns néo-soviétiques. Ça nous fera de jolis papiers peints pour notre « pièce des souvenirs d’Afrique ».

      Répondre à ce message

      • Le 23 janvier à 10:03, par Vérité indiscutable En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Nous sommes fiers d’être des néosoviétiques. Cela ne regarde que nous. Allez chiquer votre chicorée mon pauvre français aigri ! Nous ferons ce que nous pensons utile pour l’Afrique. Que ça vous plaise ou non. Vous viendrez un jour mendier en Afrique wallay !!!

        Répondre à ce message

        • Le 23 janvier à 14:14, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          @Vérité indiscutable
          Ha ha ! « Vérité indiscutable », avec vous, j’ai gagné ma journée et stimulé mes zygomatiques
          « Les néo-soviétiques, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait »
          Cette paraphrase de Michel AUDIARD vous convient parfaitement.
          OK, vous enverrez vos gamins faire des études d’ingénieur au rabais, et en russe, à Tchéliabinsk, joli port de mer. Il lavera sa vaisselle dans le lac Smolino, après avoir cassé les 30cm de glace. Puis, bien endurci par le froid et les brimades racistes des russes, il rentrera au Burkina avec une semaine de train, un changement d’avion à Téhéran et un autre à Khartoum.
          Ensuite, il aura sûrement une place de planton dans un ministère parce qu’aucun africain ne fera confiance à ses diplômes.
          Par exemple, planton dans l’immeuble ultra-moderne du ministère de la construction navale du BF, 42 étages avec ascenseur russe... en panne 3 semaines par mois, immeuble offert gracieusement par Vladimir Vladimirovitch. Ça, c’est un chouette boulot, mazette ! Et il aura de bons mollets musclés...
          Avec un peu de chance, vers 48 ans, on lui confiera la construction du premier kayak burkinabè anti-impérialiste... C’est-y-pas une belle carrière ?

          Répondre à ce message

      • Le 23 janvier à 11:53, par pfff En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

        Notez quand même que pour l’heure Paris explique n’avoir été informé que par des dépêches de presses, et s’agissant d’un accord de défense, il faut absolument que ce soit dit haut et fort par celui qui en prend la responsabilité, car si demain ça tourne au vinaigre, on accusera la France de n’avoir rien fait et d’être partie sur des rumeurs.
        .
        Tout le monde fait comme si ce départ était officiel, on fait parler les uns, les autres félicitent, mais il manque quand même une déclaration clef : la déclaration officielle de M.Traoré, ce qui est (très) suspecte, c’est peu de le dire.

        Répondre à ce message

        • Le 24 janvier à 09:10, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

          Bonjou pfff,
          Un peu plus haut, commentant un propos de SID PAWALEMDÉ, j’écrivais ceci : il s’avère que les dernières infos (des sales impérialistes), nous apprennent ceci : "Le président français Emmanuel Macron a réclamé dimanche "des clarifications" de Ouagadougou sur une éventuelle demande de départ des troupes françaises présentes au Burkina Faso, attendant notamment que le président de transition, Ibrahim Traoré, "puisse s’exprimer".
          Traoré est donc attendu en personne, pour exprimer le motif de dénonciation...
          Nos dirigeants son encore en train de passer pour des guignols populistes, (une forme aigue de M’aliénation), mais il semble que ça plaise énormément aux panafricanistes de clavier et que ça satisfasse "la rue"...?

          Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 02:02, par Didier En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Le vin est tiré, il faut le boire. Des avertis prévoient le déluge pour le Burkina, certains l appellent de tout cœur et souhaitent que le feu nous brûle en plus Je pense que quand on prend une décision on calcule les conséquences et gouverner c est prévoir. Dieu pourvoira

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 12:24, par Le cdp-bis En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Macron semble n’avoir pas compris le message et pourtant il l’a bine compris ! On vous demande de partir d’un territoire ! Mr Macron peut-il nous dire si Blaise Compaoré a demandé l’avis de l’Assemblée Nationale en son temps pour faire venir les troupes françaises au Burkina en 2008 ? Blaise Compaoré l’a fait sans l’avis de la Représentation Nationale (Assemblée) et par conséquent, le Capitaine Ibrahim TRAORE n’a pas besoin de l’avis de qui ce soit pas même la France, pour faire partir les mêmes troupes. Très subtilement, la presse française rabâche les oreilles de son auditoire avec des fausses informations comme quoi, les accords ont été signés en 2018 ! Personne ne veut faire cas de l’année 2008 qui marque l’installation de cette troupe Ouagadougou ! EN attendant, on demande à la France de partir et elle doit libérer les lieux !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 14:00, par Kladjou En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    M Renault HÉLIE
    Vous dites : "de ces boulets stériles, ces pays improductifs qui ne progressent pas du tout depuis 50 ans"
    Alors au regards de la crise financière que vie la France pourquoi ne pas aller vous occuper de vos gilets jaunes et de vos retraités plutôt qu’être chassé comme un pestiféré pour faire le bonheur d’un autre si vous y êtes si désintéressés ? Vous semblez ignorer le fonctionnement de votre propre économie ou alors c’est simplement le rôle qui vous est assigné sur la plateforme qui vous contraint à perdre la raison avec un tel niveau de raisonnement. Pour votre gouverne, les français détiennent plus de 60% des sociétés installée au Burkina a travers des sociétés de droit français, canadiens, marocain, etc. ou même burkinabé avec actionnariat français.
    Vous dites "D’autre part, si le BF, réputé peu fiable, sollicitait directement des prêts auprès de banques libres, on lui ferait payer des taux gigantesques de 10% à 30% annuels ; donc, le simple fait d’accorder un prêt à taux très faible au BF revient à un don budgétaire pur et simple".
    Là encore vous êtes complètement à côté de la plaque. Il ya une bourse régionale ou nous levons régulièrement des fonds. L’époque des ajustements structurels ou les pays étaient sous tutelle français pour emprunter à la banque mondiale est totalement révolue mon cher Renault. Outre la bourse régional ou les pays lèvent des fonds et le Burkina vient d’en user, les mécanismes de tables ronde de bailleurs de fonds riz ya diverses banques y compris africaines qui financent notre développement aujourd’hui.mettez vous à jour.
    Vous dites "Je suis pour une suppression des escales d’Air France au BF, car il y a un risque terroriste "
    Personne n’appelle Air France à faire escale au Burkina. Là aussi vous êtes complètement déconnecté de la réalité. Air France fait des affaires au Burkina et elle n’attendrait pas votre conseil pour libérer le plancher si elle n’y avait pas ses interêts. En tous les cas les burkinabé trouveront la solution si AF arrête de desservir le pays. Nous sommes au 21eme Mr Renault.
    Vous dites "Il me conviendrait parfaitement que le BF, le Mali et la RCA s’auto-éjectent de l’union monétaire CFA-ECO".
    Vous forcez une porte déjà ouverte , ne vous en fait pas c’est la prochaine étape . La France après plus de 60 ans devrait avoir honte de continuer cette relation scandaleuse de battre monnaie pour ses ex colonies. C’est le seul pays ancien colon qui continue encore cette pratique sans honte de vivre des rapts et prébendes de ses colonies/pardon ex colonies.
    Pour terminer retenez ceci : la marche radieuse de la vraie libération des pays africains du joug coloniale de la France est irréversible. Peu importe le spectre de l’apocalypse que vous exibez. la France est plus proche de ces problèmes que nous aujourd’hui. la France arrogante méprisante à l’image de Renault et qui vie largement au-dessus de ses moyens et incapable de se reformer doit plutôt s’inquiéter de l’avenir de son propre économie que celui du Burkina.
    En tout les cas, soyez en rassurer le top départ est lancé et qui vivra verra.

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 09:18, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      Bonjour Kladjou,
      Vous affirmez : "Pour votre gouverne, les français détiennent plus de 60% des sociétés installée au Burkina a travers des sociétés de droit français, canadiens, marocain, etc. ou même burkinabé avec actionnariat français."
      Merci de cette information.
      Seriez-vous assez aimable pour publier les éléments factuels, assortis de sources vérifiables, qui ont pu vous amener à commettre cette assertion.
      En cas contraire, cela risque de passer pour des élucubrations.
      Bon, d’un autre coté, on n’est plus à une près.

      Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 09:58, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      @Kladjou
      Messire Kladjou, vous commîtes ce passage totalement mensonger :
      « scandaleuse de battre monnaie »
      1) Expliquez-moi pourquoi ni Marien N’GOUABI, ni SANKARA, ni le régime plus ou moins communiste du Bénin (années 80) n’a voulu sortir du CFA pour créer une « monnaie nationale » ?
      2) La France n’intervient plus dans le CFA-ECO depuis 2019, mais cette monnaie a protégé les populations contre l’explosion des prix. Vous avez-vu la catastrophe du Ghana ? Son Cedi s’effondre, les salariés, fonctionnaires et retraités sont étranglés.
      Je maintiens que la campagne idiote contre l’ECO est tout simplement suicidaire et vous conduira à une grave hausse des prix. Sachez qu’Au Ghana, au Nigeria, au Congo-RDC, aucune transaction sérieuse ne se fait en devises nationales sans valeur on ne peut acheter une voiture qu’avec des francs-CFA-ECO, des €, des US $ ou des £ anglaises.
      3) Vous êtes indépendants et souverains depuis 62 ans. Jouer à la décolonisation en 2023 est RIDICULE ! Il n’y a strictement aucune mine burkinabè gérée par une entreprise française ! Et donner jouissance de vos mines d’or à des russes, c’est anticolonialiste ou bien vous délirez complètement ?

      Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 13:04, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      @Kladjou
      Klajou, vous rêvez ! Vous avez fumé quoi ?
      « ..... Là encore vous êtes complètement à côté de la plaque. Il ya une bourse régionale ou nous levons régulièrement des fonds.... »
      Et puis, ce n’était pas une « tutelle française », c’était une garantie de paiement, une caution, C’EST ÉNORME ! Sinon, les prêts, c’eût été « peau de zébu ». Et quand zébu, zé plus soif...

      Les délires monétaires risquent de couler rapidement vos rêves néo-soviétiques, par ailleurs totalement ringards depuis 1989.

      Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 18:00, par PasDeProblème En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    La mission des militaires français au BF était de contribuer à combattre le terrorisme au Sahel. Seuls les terroristes profiteront du départ de cette force. Ceux qui se réjouissent de la voir partir feraient mieux de s’enrôler dans la lutte antiterroriste que de déverser leur fiel dans les commentaires. Bravo aux militaires français pour le travail accompli !

    Répondre à ce message

    • Le 23 janvier à 22:47, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

      @PasDeProblème
      Messire « PasDeProblème », Vous écrivîtes :
      Ceux qui se réjouissent de la voir partir feraient mieux de s’enrôler dans la lutte antiterroriste que de déverser leur fiel
      Oui, j’approuve !
      J’espère cependant que la suite ne va pas tourner à la catastrophe monétaire si votre future monnaie est mal tenue...
      Or, de nombreux parasites, fonctionnaires et militaires, vont vous demander de dangereuses augmentations de salaire, ce qui provoquera des pénuries et de terribles hausses des prix.

      Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 18:29, par delaroque En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement donne un mois à l’armée française pour quitter son territoire (AIB)

    Le Burkina renvoie 400 soldats français mais en novembre 2022 mendiait 15 millions d’euros auprès de l’Agence française de développement (AFD) qui n’ont pas été versés. (Source : Canard enchainé du 25 janvier 2023).
    Bonjour la souveraineté burkinabé !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
USA-Burkina : « Nous sommes le plus grand donateur en matière d’aide humanitaire » (sous-secrétaire d’État adjoint américain pour l’Afrique de l’ouest)
Transition au Burkina : Le président de la commission de l’Union africaine à Ouagadougou pour soutenir les efforts du pays
Lutte contre le terrorisme : L’Union africaine exprime sa solidarité avec le Burkina Faso.
Coopération sous-régionale : 20 jours et 800 kilomètres à vélo pour renforcer les liens entre le Mali et le Burkina
Coopération Etats-Unis-Burkina Faso : Le sous-secrétaire d’Etat américain pour l’Afrique de l’Ouest échange avec le Chef de l’Etat
Sécurité au Burkina Faso : Le Sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires ouest africaines prend langue avec le Gouvernement burkinabè
Visite du Premier ministre à Bamako (Mali) : « Pendant longtemps, nous avons passé le temps à regarder ailleurs, alors que les solutions sont juste à côté de nous », dixit Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela
Frédéric Lejeal, journaliste africaniste : « La France doit changer radicalement de logiciel en Afrique si elle veut encore avoir du crédit »
Formation des Forces de sécurité intérieure en Egypte : Le rapport 2021-2022 remis au Colonel Boukaré ZOUNGRANA
Coopération sécuritaire : L’Ambassadeur du Japon échange avec le Ministre Boukaré ZOUNGRANA
Coopération : Le Premier ministre Apollinaire Kyelem attendu à Bamako ce mardi 31 janvier 2023
Coopération : Après la Centrafrique, le Mali, … les nouvelles de Wagner en RDC inquiètent des Occidentaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés