Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Intégration : L’UEMOA souffle sa 29e bougie

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Lefaso.net • mardi 10 janvier 2023 à 10h00min
Intégration : L’UEMOA souffle sa 29e bougie

Ce mardi 10 janvier 2023 marque les 29 ans de création de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA). A cette occasion, le président de la Commission de ladite Union, Abdoulaye Diop, a livré le message suivant.

« Chères concitoyennes, chers concitoyens ;
Le 10 janvier 1994, au bord de l’océan Atlantique à Dakar au Sénégal, les dirigeants d’alors de 7 États de l’Afrique de l’Ouest, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo, se réunissaient pour prendre une décision historique et majeure pour l’intégration régionale : la création de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Par cet acte, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de notre espace ajoutaient à l’Union monétaire, née 32 ans plus tôt, une dimension plus économique.

Ils seront rejoints officiellement dans notre Union le 2 mai 1997 par la Guinée-Bissau.
Ils s’engageaient ainsi à œuvrer collectivement pour, notamment, renforcer la compétitivité des économies des États membres et créer en leur sein, un marché commun basé sur la libre circulation des personnes, des biens, des services, des capitaux et le droit d’établissement. Vingt-neuf ans après sa création, notre Union a accompli des pas de géants. En témoignent les progrès en matière de convergence macroéconomique, d’harmonisation des législations et des politiques dans les secteurs économiques et sociaux.

Ces avancées, nous les devons à nos plus Hautes Autorités qui, à travers leur instance que constitue la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement, ne cessent d’impulser et d’orienter nos actions en faveur de la construction d’un espace communautaire viable, dynamique et solidaire. Nous les devons aussi à votre attachement profond, chères concitoyennes et chers concitoyens, à l’idéal
d’intégration, qui transcende nos spécificités pour incarner la solidarité et la complémentarité des Etats et des peuples de l’Union.

A ce propos, nous saluons les efforts de tous les acteurs de la vie sociale, ainsi que l’appui constant de nos partenaires extérieurs, convaincus par notre idéal d’intégration.

Le chemin à parcourir est long, dans un monde en perpétuelle mutation, avec, hélas, de plus en plus, des crises profondes qui n’épargnent pas notre espace communautaire. Parmi elles, la crise sécuritaire qui constitue une source de préoccupation pour tous nos Gouvernements et qui forcément, impacte de façon négative la marche de notre Union, avec son lot de victimes.

Je reste convaincu que notre engagement commun, incarné au plus haut niveau par nos Chefs d’Etat, nous conduira vers l’UEMOA des peuples, telle que voulue par les pères fondateurs, il y a 29 ans... »

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 janvier à 16:38, par Rabo En réponse à : Intégration : L’UEMOA souffle sa 29e bougie

    Bonne Année à toute l’équipe de Lefaso.net.
    Concernant l’Uemoa, je pense qu’il est grand temps que le poste de Gouverneur de son institut d’émission, qu’est la BCEAO, devienne effectivement tournant comme instipulé dans ses Statuts.
    Ce ne serait que justice pour les autres États Membres !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 17:57, par Sidpassta Veritas En réponse à : Intégration : L’UEMOA souffle sa 29e bougie

    29 ans ! Tout ça pour ça ?
    Bof ! Qu’est-ce qu’une Union monétaire sans une seule vraie monnaie.
    Les mots jurent contre la réalité et on n’a pas besoin de spécialiste pour nous servir une démonstration fumeuse. Constatons nous-mêmes :
    1- il y a Union quand plusieurs s’unissent, mais dans le cas présent c’est une union d’états sans monnaie. En quoi ce serait une union monétaire ?
    2- ce qui sert de monnaie à cette union, le CFA, n’est qu’une monnaie de singe dont on n’est même plus sûr du nom puisque le vrai propriétaire, la France avait décidé qu’elle isurperait désormais le nom ECO du projet de la monnaie commune de la CEDEAO.
    3- UEMOA ne peut pas impulser le développement économique de ses Etats parce qu’il est simplement illusoire de prétendre définir une politique économique sans être maître de la politique monétaire que détient la France, seul vrai propriétaire de la monnaie de singe qu’elle ne veut pas que ça serve comme une vraie monnaie sur son propre territoire.
    Finalement, repporter aux calendes grecques la responsabilité de battre monnaie et de pouvoir définir souverainement sa politique monétaire, c’est se complaire dans un esclavage volontaire qui arrange bien votre maître, la France. Elle n’a plus besoin de se battre pour vous soumettre pour vous exploiter, puisque le système CFA est une énorme pompe à fric à son bénéfice. Ça me révolte que nos dirigeants n’aient pas le courage qu’il faut pour mériter de présider au destin de nos laborieusee populations.

    Répondre à ce message

    • Le 13 janvier à 23:29, par Renault HÉLIE En réponse à : Intégration : L’UEMOA souffle sa 29e bougie

      Si vous n’aimez pas le CFA, surtout, ne vous forces pas, car vous ADOREREZ le Cedi ghanéen ... dont la valeur s’est totalement effondrée, ruinant salariés, fonctionnaires et retraités du Ghana. Mais bon sang de Belzébuth, arrêtez de nous « pomper le pralin » et imprimez vite fait votre propre monnaie. Vous goûterez ainsi aux plaisirs sulfureux d’une monnaie inconvertible impossible à changer à la frontière.

      Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 08:48, par Tagrou En réponse à : Intégration : L’UEMOA souffle sa 29e bougie

    Un anniversaire ! Et puis quoi ?
    L’UEMOA est là depuis bientôt trois décennies. Mais combien sommes nous à savoir ce qu’elle fait ou a fait ?
    On parle d’intégration des peuples. Mais Dieu seul sait ce que les voyageurs endurent comme souffrances, brimades et rackets d’un pays à un autre.
    Les grands commis de l’UEMOA le savent. Mais préfèrent fermer les yeux et empocher leurs gros salaires.
    La frontière ivoirienne est fermée depuis 2019. Notre chère Union semble ne pas s’en préoccuper.
    Des aires de stationnement ont été réalisées à grands frais, pour être à l’abandon total aujourd’hui. Comme si c’était un blanchiment d’argent.
    Bref, l’UEMOA devrait profiter de cet anniversaire pour se remettre sérieusement en cause. Pour être beaucoup plus près des populations, si elle aspire à être réellement l’UEMOA des peuples, comme le clament ses dirigeants.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération : Le Premier ministre Apollinaire Kyelem attendu à Bamako ce mardi 31 janvier 2023
Frédéric Lejeal, journaliste africaniste : « La France doit changer radicalement de logiciel en Afrique si elle veut encore avoir du crédit »
Coopération : Après la Centrafrique, le Mali, … les nouvelles de Wagner en RDC inquiètent des Occidentaux
Le Premier ministre, à l’ambassadrice du Canada : « Nous voulons des armes »
Coopération : L’Agence italienne de coopération évalue l’impact de ses interventions au Burkina
Lutte contre le terrorisme : Le Chef de l’Etat reçoit un messager de son homologue tchadien
Transport aérien : Le Chef de l’Etat échange avec l’ASECNA sur la question de l’aéroport de Bobo-Dioulasso
Coopération : La République tchèque réaffirme son soutien au Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme
Burkina-France : Paris rappelle son ambassadeur à Ouagadougou "pour consultations"
Transition au Burkina : La France retirera ses troupes d’ici « un mois » (ministère français des affaires étrangères)
Coopération Togo-Burkina Faso : Le Togo réaffirme son soutien à la Transition
Coopération au développement : L’Union européenne réaffirme son attachement au Burkina Faso.
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés