LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Innovation au Burkina : La Start-up UNIPAY sélectionnée pour participer au salon mondial des innovations aux USA

Publié le vendredi 23 décembre 2022 à 18h27min

PARTAGER :                          
Innovation au Burkina : La Start-up UNIPAY sélectionnée pour participer au salon mondial des innovations aux USA

La start-up UNIPAY SAS a animé une conférence de presse ce vendredi 23 décembre 2022 dans les locaux du Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) à Ouagadougou. Objectif, annoncer sa participation au salon mondial des innovations CES (Consumer electronics salon) à Las Vegas aux Etats-Unis d’Amérique. Elle y présentera Écolo, sa solution pour optimiser la collecte d’ordures ménagères.

Le Burkina Faso est le seul pays africain à avoir été sélectionné pour participer au salon mondial des innovations CES à Las Vegas pour l’édition 2023. Une première pour le pays. Il s’agit d’un salon très sélectif qui réunit chaque année les marques de grands innovateurs dans les domaines de l’intelligence artificielle, l’automatisation et l’écologie. Et c’est la start-up UNIPAY SAS, lauréate du programme Burkina Startup du Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) qui représentera le pays à cette compétition qui se tient du 5 au 8 janvier 2023.

C’est sa solution dénommée Écolo qui a retenu l’attention du comité de sélection du salon. Écolo est une solution entièrement conçue au Burkina Faso et qui permet d’optimiser la collecte des ordures ménagères. Une fois installée sur une poubelle, Écolo détecte à quel moment la poubelle est pleine et permet ainsi de réduire les coûts de collecte, d’offrir un service à la collecte, baisser le coût d’accès pour les bas revenus, réduire la pollution des engins de collecte et réduire la congestion de trafic des engins.

Les participants à la conférence de presse

« Il y a toute une plateforme derrière qui permet aux collecteurs de voir sur une carte quelles sont les poubelles qui sont pleines et sur la base de ça, ils font le parcours de collecte. Ce qui fait qu’on réduit la consommation de carburant, on réduit la pollution. On réduit aussi l’encombrement des voies. Le deuxième élément, c’est que comme on parle de géolocalisation, ça demande moins de critères pour l’employabilité des personnes qui collectent. Aujourd’hui, il faut connaître le quartier pour passer collecter. Alors qu’avec Écolo toutes les poubelles sont géolocalisées. Donc n’importe quel jeune qui veut se lancer dans la collecte d’ordures peut se former en géo-navigation et sans connaître le quartier, il peut aller faire la collecte », a expliqué Dr Faïçal Congo, fondateur d’UNIPAY SAS.

Sur la question de la portée de la participation d’UNIPAY au salon CES, Dr Congo souligne que la participation de la start-up au salon est l’occasion de rencontrer des investisseurs et de montrer aux yeux du monde, la capacité de la jeunesse burkinabè à innover et produire localement. « A ce salon, il y a un rassemblement de grands industriels, de gouvernements et d’investisseurs. Il y a des clubs d’investisseurs, des business angels qui sont présents et ces personnes sont à la recherche de niches. Et nous ce que nous souhaitons c’est de créer cette brèche pour montrer que le Burkina Faso est une niche, la jeunesse au Burkina Faso, malgré tout ce que nous vivons est capable de produire ce genre de choses », a-t-il indiqué.

Dr Faïçal Congo, fondateur de la start-up UNIPAY SAS indique que sa participation au salon mondial des innovations CES est l’occasion de rencontrer des investisseurs et de montrer aux yeux du monde, la capacité de la jeunesse burkinabè à innover et produire localement

Pour mémoire, la start-up UNIPAY SAS a été sélectionnée et accompagnée depuis 2021 par le FBDES afin d’asseoir des offres de développement d’un écosystème de e-commerce autour d’un paiement sécurisé et unifié, mais aussi de mettre sur pied une innovation industrielle dans le domaine de l’agroalimentaire et l’électronique.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique