LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Crise humanitaire au Burkina : Plus de 1,8 millions de personnes secourues par la CONASUR de janvier à septembre 2022

Publié le dimanche 18 décembre 2022 à 21h55min

PARTAGER :                          
Crise humanitaire au Burkina : Plus de 1,8 millions de personnes secourues par la CONASUR de janvier à septembre 2022

Le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) a tenu le jeudi 15 décembre 2022 sa 15e session ordinaire à Ouagadougou. C’était sous le thème « Crise humanitaire au Burkina Faso, défis et perspectives dans la coordination de l’action humanitaire ».

Cette session du CONASUR a été consacrée à l’amendement dudit plan dans un esprit d’ouverture et de dialogue inclusif. De janvier 2022 à septembre 2022, les efforts conjugués des acteurs humanitaires ont permis d’apporter une assistance d’urgence multisectorielle à 1,8 million de personnes, y compris l’assistance alimentaire. Environ 640 000 personnes à travers le pays ont été appuyées en soins de santé d’urgence et 320 000 en assistance nutritionnelle.

Aussi, 284 millions de dollars ont été mobilisés pour soutenir la réponse humanitaire au Burkina Faso. Selon la coordonnatrice résidente du système des nations unies, Barbara Manzi, « ce plan de réponse du gouvernement et celui de la communauté humanitaire se veulent complémentaires pour donner plus de capacités pour la prise en charge des personnes les plus vulnérables en fonction de leurs besoins ».

La présente session a alors été une opportunité pour les acteurs de l’action humanitaire d’évaluer d’une part l’ensemble de la situation des secours d’urgence et de la réhabilitation des populations affectées par des crises humanitaires et d’autre part examiner les stratégies d’intervention en vue de trouver des réponses aux préoccupations actuelles.

Plusieurs besoins restent alors à satisfaire. Pour la ministre de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille Nandy Somé/Diallo, présentement, « nous comptons plus d’un million de personnes déplacées internes. Les besoins sont, entre autres, les besoins alimentaires d’urgence, les besoins d’abris et les besoins de service de base la santé, l’éducation et l’eau ».

Au cours de cette 15e session, les participants se sont penchés sur la problématique de la coordination humanitaire. Afin d’examiner des stratégies à suivre face aux défis actuels pour produire un plan de réponses intégrées à même de répondre à cette crise. Le gouvernement, à travers le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation a élaboré le projet de plan de réponse humanitaire 2023.

Marina Ouédraogo
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Des voleurs appréhendés au quartier Somgandé