Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Evaluation en milieu universitaire : Un colloque international pour échanger sur les pratiques, les enjeux et les défis

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 8 décembre 2022 à 18h05min
Evaluation en milieu universitaire : Un colloque international pour échanger sur les pratiques, les enjeux et les défis

Le département de philosophie - psychologie de l’Université Joseph Ki Zerbo (UJKZ) en collaboration avec l’université Norbert Zongo a procédé à la cérémonie officielle d’ouverture du colloque international, ce jeudi 8 décembre 2022 à l’université Joseph Ki Zerbo. C’est sur le thème, « évaluation en milieu : pratique, enjeu et défis » que des enseignants chercheurs issus de 9 pays vont livrer des communications universitaires pendant deux jours.

Le lancement du début de l’activité s’est tenu sous le leadership du président de l’UJKZ, représenté par le Dr Cyril Semdé directeur de l’UFR/SH, du président du comité d’organisation, Pr Georges Zongo, de la présidente du conseil scientifique, Pr Paré Absèta et du chef du département Philosophie - Psychologie, Dr Calixte Kaboré.

Pr Georges Zongo, le président du comité d’organisation

Depuis quelques années, les universités publiques du Burkina Faso connaissent un accroissement significatif des effectifs d’étudiants. Une situation qui suscite un problème d’infrastructures et influence les processus d’évaluations. Pour le président du comité d’organisation, Pr Georges Zongo, c’est au regard de cet état de fait que le département Philosophie- psychologie a jugé bon d’organiser un colloque autour de cette problématique en vue de jeter un coup de projecteur sur les pratiques actuelles de l’évaluation sous ses multiples formes. Il précise que durant les deux jours, il sera question des communications sur l’évaluation, allant des théories aux finalités, en passant par la gestion du stress, l’estime de soi des étudiants et les sanctions des fraudes aux examens universitaires. « Il s’agit à travers ses différents sujets qui seront abordés, de chercher des solutions pour évaluer plus efficacement, en vue d’améliorer le taux de succès chez les étudiants et réduire le temps qui sépare l’administration des épreuves et la remise des copies », a-t-il clarifié.

Pr Georges Zongo, le président du comité d’organisation

Selon la présidente du conseil scientifique, il convient de saluer l’expertise et la diligence sur les propositions de communications du comité scientifique. Elle a ajouté que ce thème est très important pour le bon fonctionnement des universités. « Nous avons reçu 40 propositions de communications mais 32 ont été retenues. Neuf pays ont été représentés. Les communications seront présentées en vidéo conférence et en présentiel », a dévoilé la présidente du conseil scientifique.

Pr Abséta Paré, présidente du conseil scientifique

A entendre le chef de département philosophie - psychologie, Dr Calixte Kaboré, l’explosion des effectifs et le problème récurrent du retard des années académiques dans les universités renouvellent en permanence les exigences de l’évaluation. Pour lui, toutes ses raisons forcent au renouvellement de la façon de percevoir le problème. « Qu’est-ce que l’évaluation ? Pourquoi, pour quoi et pour qui évaluer ? Comment évaluer ? Selon quelles modalités ? Quel sont les instruments, leur pertinence et leur adéquation au temps qu’il fait ? », s’interroge le Dr Calixte Kaboré.

Le chef de département philosophie - psychologie, Dr Calixte Kaboré

Après avoir excusé l’absence du président de l’UJKZ, président du colloque, Dr Cyril Semdé, a soutenu que l’évaluation des apprentissages est la source de multiples attentes parce qu’elle fournit des informations indispensables à la prise de décision concernant les enseignements, les apprenants et les pratiques enseignantes elles-mêmes. Il va plus loin en soutenant que l’évaluation est indéniable pour l’enseignement.

Les participants au colloque

Avant de déclarer officiellement ouvert, le colloque international, le représentant du président de l’UJKZ, Dr Cyril Semdé a souhaité que de ce cadre de réflexion entre chercheurs de divers horizons sortent des solutions innovantes qui facilitent l’évaluation en milieu universitaire afin de contribuer à résorber les retards et à améliorer les performances des étudiants.

Ismaël KIEKIETA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un enfant parce qu’il est handicapé, c’est fermer la porte de toutes les opportunités à cet enfant », selon Abdoulaye Traoré président de la CORAH/HBS
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « Cette année, un hymne chanté, sera dédié à Marie », précise Abbé Jules Pascal Zagré
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de Marcoussis, un ouf de soulagement pour les riverains
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des OSC sensibilisés sur la problématique
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à Ouagadougou les 13 et 14 juillet 2023
Programme de certification au métier de consultant et de conseiller d’entreprise : 38 auditeurs mis sur le marché
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à un particulier
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés