LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Planification familiale au Burkina : Le plan national 2021-2025 en phase de dissémination

Publié le mercredi 7 décembre 2022 à 16h30min

PARTAGER :                          
Planification familiale au Burkina : Le plan national 2021-2025 en phase de dissémination

Le ministère de la Santé et de l’hygiène publique tient ce mercredi 7 décembre 2022, un atelier national de dissémination du Plan national de planification familiale (PNPF) 2021-2025. Il s’agit d’un référentiel comportant toutes les actions à mener dans le cadre de la planification familiale au Burkina Faso. Le bras financier du processus d’élaboration du document est l’Agence belge de développement (Enabel).

Le processus d’élaboration du PNPF 2021-2025, troisième génération des plans nationaux, a été officiellement lancé le 18 février 2021, à Ouagadougou. L’élaboration proprement dite a démarré en mars 2021 et a permis au ministère en charge de la santé de disposer d’une version provisoire. Le lancement officiel de ce plan a eu lieu le 28 juin 2022 sous la présidence du ministre de la santé.

L’atelier de ce mercredi 7 décembre 2022 a pour objectif la ventilation de ce plan. De façon spécifique, il s’agira au cours de cette rencontre, de présenter aux participants le plan validé, de décrire les rôles et responsabilités des différents acteurs et enfin de formuler des recommandations pour une meilleure mise en pratique de ce plan.

Thierry Nkurabagaya, a avant tout propos, salué tous ceux qui ont contribué à l’élaboration du document

La contribution des acteurs de développement, notamment l’Agence belge de développement (Enabel), a été très déterminante. Elle a été la cheville ouvrière de l’élaboration de ce document en apportant un soutien technique et financier. « Intervention manager » du Projet santé et droits sexuel et reproductif de Enabel, Thierry Nkurabagaya, a avant tout propos, salué tous ceux qui ont contribué à l’élaboration du document. « Pour arriver à cette étape, il a fallu l’engagement de tous. Je salue donc le large partenariat qui a été déterminant dans l’élaboration de ce document. Je salue également le gouvernement qui nous a accompagnés », a-t-il témoigné.

La directrice de la santé de la famille, Valérie Marcella Zombré/Sanou, a indiqué que ce plan sauvera des vies

Pour la directrice de la santé de la famille, Valérie Marcella Zombré/Sanou, ce plan sera utilisé pour sauver des vies. Elle a soutenu que c’est un référentiel qui concerne les actions à mener dans le cadre de la planification familiale. « Donc, le document décrit les différentes stratégies et les interventions que nous souhaitons utiliser pour offrir les services de planification familiale. C’est un document qui doit être en principe utilisé par tous les acteurs qui interviennent dans le domaine de la planification familiale », a-t-elle relevé avant d’inviter tous les acteurs à se l’approprier afin qu’il ne soit pas uniquement un document du ministère de la Santé mais un document de tous.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique