LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Droits des femmes au Burkina : La campagne de 16 jours d’activisme contre les VBG de l’IPBF officiellement lancée ce 25 novembre

Publié le mardi 6 décembre 2022 à 12h10min

PARTAGER :                          
Droits des femmes au Burkina : La campagne de 16 jours d’activisme contre les VBG de l’IPBF officiellement lancée ce 25 novembre

L’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF) tient sa campagne de 16 jours (du 25 novembre au 10 décembre 2022) d’activisme contre les violences basées sur le genre (VBG). Le lancement officiel de la présente campagne s’est tenu dans l’après-midi du vendredi 25 novembre 2022 au siège de l’initiative situé à Ouagadougou.

Selon la présidente de l’initiative, Ezoma Juliette Natalie Bakyono, l’objectif principal de cette campagne de 16 jours, c’est de sensibiliser et d’informer l’opinion publique et les jeunes filles et femmes (JFF) sur les violences basées sur le genre (VGB), ce dans le but de contribuer à la fois à un éveil des consciences sur la lutte contre les VBG et à un élan de solidarité envers les JFF vulnérables.

Pour cela, l’IPBF compte sensibiliser et interpeller plus spécifiquement les populations sur les formes des VBG, renforcer les compétences des JFF de l’IPBF afin de prévenir les VBG, mais également mener des actions de solidarité auprès des JFF déplacées internes.

Au programme de ces 16 jours de campagne, il est prévu plusieurs activités. Au nombre desquelles l’on note une campagne digitale avec les championnes féministes de l’IPBF. A travers cette campagne digitale qui se fera sur l’ensemble des réseaux sociaux de l’IPBF « Facebook https://www.facebook.com/ipbfpananetugri?mibextid=LQQJ4d » ; « Twitter https://twitter.com/ipbfpananetugri?s=11&t=-cSfCNzt_1wXe841Vj2wAg » ;
« Linkedin https://www.linkedin.com/in/initiative-pananetugri-ipbf-a02675212 », elles disent vouloir passer par ce canal pour sensibiliser les communautés locales à la violence à l’égard des femmes et des filles.

Comme autres activités initiées, c’est également l’organisation d’une formation en auto-défense qui sera ouverte à toutes, mais aussi une visite et remise de dons, de produits alimentaires et de kits d’urgence et de dignité aux JFF dans un camp de PDI.
Pour clore cette campagne de sensibilisation contre les VBG, il est prévu un talk -show qui sera un moment d’échanges avec un panel d’experts (es) en lutte contre les VBG afin de susciter un éveil de conscience et prévenir les VBG, etc.

A terme, l’ équipe de l’IPBF dit attendre que la population dans son ensemble soit sensibilisée et interpellée sur les formes de VBG, que les JFF soient outillées pour prévenir les VBG et que des actions de solidarité et de renforcement soient menées dans la ville de Ouagadougou.

Cette campagne de sensibilisation et d’interpellation contre les VBG, il faut le rappeler, se tient dans le cadre de la campagne annuelle internationale « 16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre à l’égard des femmes et des filles » qui démarre le 25 novembre, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes [1], et prend fin le 10 décembre, qui marque la Journée des droits humains [2].

PARTAGER :                              

[1Une journée instaurée depuis 1999 par l’Organisation des nations unies (ONU)

[2Une journée crée officiellement le 4 décembre 1950 lors de la 317e séance plénière de l’Assemblée générale des nations-unies

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique