Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Secteur de la publicité : Publicitaires Associés en ordre de bataille contre les agences de communication illégales

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • samedi 3 décembre 2022 à 14h08min
Secteur de la publicité : Publicitaires Associés en ordre de bataille contre les agences de communication illégales

L’association professionnelle des entreprises de communication du Burkina Faso, Publicitaires Associés, célèbre cette année ses quinze ans d’existence. C’est l’occasion pour ces professionnels de la communication et de la publicité d’exiger l’application effective de la loi 080/CNT/2015, portant règlementation de la publicité au Burkina Faso. L’existence des entreprises de communication non en règles crée un manque à gagner pour les entreprises qui existent légalement et honorent leurs engagements fiscaux.

Publicitaires Associés a organisé une série d’activités à l’occasion de son quinzième anniversaire. Il s’agit d’une conférence publique, d’un match de football contre les journalistes sportifs, d’une nuit de récompense dénommée « Nuit de la publicité » et de bien d’autres activités.

Au cours de cette Nuit de la publicité, qui a eu lieu le vendredi 2 décembre, des entreprises professionnelles de la communication, des entreprises partenaires et des personnalités ont été distinguées. Des attestations de mérite, des attestations de reconnaissance et des attestations de remerciement ont été décernées. Cette soirée des professionnels de la publicité a aussi été marquée par des prestations artistiques, un dîner offert aux invités et la coupure du gâteau d’anniversaire.

Les participants à cette Nuit de la publicité.

Aïcha Dabré, présidente de Publicitaires Associés, s’est réjouie du temps parcouru par sa structure et des acquis engrangés depuis sa création en 2007. L’organisation est représentée au Conseil supérieur de la communication (CSC), à la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) et siège au Tribunal du commerce. Les mérites de ses membres sont également reconnus chaque année par le ministère de la Communication.

Aïcha Dabré, présidente de Publicitaires Associés.

Pour elle, le principal défi qui se présente à Publicitaires Associés est l’application effective de la loi 080/CNT/2015, portant règlementation de la publicité au Burkina Faso. « Le décret a été pris le 12 juin 2017 mais, jusqu’à présent, la loi n’est pas encore appliquée. On voit toujours des spots diffusés sans signature, on voit des agences de communication sans récépissé avoir des marchés, même des marchés de l’Etat, et les exécuter sans problème. Pourtant, cette loi interdit ces pratiques car pour être publicitaire, il faut forcément avoir un récépissé », regrette-t-elle.

Coupure du gâteau d’anniversaire.

L’association n’ayant pas l’autorité d’interpeller les agences non en règles, Aïcha Dabré s’en remet à l’Etat et au CSC pour la régulation et l’assainissement du secteur de la publicité. Publicitaires Associés continuera avec les sensibilisations afin d’obtenir non seulement l’application de cette loi, mais aussi de convaincre certaines agences à rejoindre la structure. Elle compte à ce jour 77 agences membres sur plus 400 agences selon les chiffres du ministère de la Communication.

La présidente de Publicitaires Associés remettant une attestation au ministre de la Communication.

Présent à cette soirée de gala, le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo, s’est félicité de l’existence d’une organisation professionnelle comme Publicitaires Associés. « Elle favorise toujours le dialogue institutionnel, nécessaire et indispensable pour faire bouger les choses », reconnaît-il. Il a rassuré de la disponibilité de son département à accompagner les acteurs de la publicité lorsque le besoin se fera, afin de permettre au secteur de la communication et de la publicité d’apporter pleinement sa contribution au développement du Burkina Faso.

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Utilisation des réseaux sociaux : La responsabilité sociale et citoyenne des internautes au cœur d’une rencontre du SEPAFAR
Médias au Burkina : « Le travail du journaliste n’est pas de chanter les louanges de quelqu’un », rappelle le journaliste Boureima Ouédraogo
Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation en Afrique : Le comité CNP-NZ dénonce son usurpation par l’ONG M&D
Régulation de la communication au Burkina : Les Burkinabè invités à faire attention à ce qu’ils véhiculent comme information
Création de visuels et d’infographies : Polotno Studio, l’alternative gratuite à Canva
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés sensibilise les étudiants du Centre universitaire polyvalent du Burkina
Régulation des médias : Le CSC présente sa vision au Chef de l’Etat et sollicite son soutien
Sécurisation des musées au Sahel : ICOM international arme les professionnels maliens et burkinabè
Création de contenus : Cinq YouTubeurs africains à suivre de près
Société de télédiffusion : David GANOU prend les commandes de la SBT
Régulation des médias : Le Premier ministre invite le CSC à plus d’efforts
Rentrée médiatique 2023 des radio Ave Maria et TV Maria : Une 7e édition pour la gloire de Dieu
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés