LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : Plus de 500 participants attendus

Publié le mercredi 30 novembre 2022 à 15h00min

PARTAGER :                          
1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : Plus de 500 participants attendus

L’Institut international Ben Gourion tiendra du 16 au 18 décembre 2022, un forum dénommé « Forum économique et agricole du Faso », à Bobo Dioulasso. Ce colloque envisage de réunir près de 500 jeunes pour réfléchir et partager des idées de création de projets d’entreprises viables, rentables et bancables pour la dynamisation de la filière agro-sylvo-pastorale porteuse de croissance et créatrice d’emplois.

Le secteur agricole occupe près de 90% de la population active et intervient pour près de 40% dans la formation du PIB. L’agriculture est donc un atout pour apporter des réponses concrètes et durables à la relance économique nationale et à l’autosuffisance alimentaire, surtout dans le contexte du pays. L’Institut international Ben Gourion initie à cet effet un forum dénommé : « Forum économique et agricole du Faso ».

« Réaliser l’autosuffisance alimentaire et participer à la résilience socioéconomique malgré l’insécurité : enjeux, défis, place et responsabilité de la jeunesse burkinabè », c’est sous ce thème que se tiendra la première édition. Elle se tiendra à Bobo Dioulasso et prévoit de réunir près de 500 jeunes des treize régions que compte le pays.

Selon le fondateur de l’institut, le forum se tiendra à Bobo Dioulasso et prévoit réunir près de 500 jeunes des 13 régions que compte le pays

Ce forum qui se veut patriotique et populaire, a précisé le fondateur de l’Institut Gourion, Issoufou Amaria Salia, vise à créer un cadre pour réfléchir sur des actions et des projets afin d’apporter une contribution significative à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. Cette initiative entend aussi contribuer au renforcement des capacités managériales, entrepreneuriales et économiques de 500 jeunes promoteurs de PME et PMI des treize régions du Burkina Faso.

Pendant les 72 heures de rencontre, il y aura des communications à l’endroit des jeunes sur des thématiques en lien avec la filière agro-sylvo-pastorale, le développement des filières coton, amande, mangue, karité, moringa, sur la production semencière, etc. En sus de ces exposés, trois sessions de formation sont également prévues. Ces formations porteront sur le management de qualité et stratégie marketing ; la technique d’élaboration d’un business plan ; les stratégies de recherche de financements pour les PME/PMI.

A l’issue de ce forum, à en croire M. Salia, l’institut s’assurera que les participants ont une bonne connaissance des opportunités d’affaires existantes dans le secteur du développement de la filière agro-sylvo-pastorale ; des possibilités d’appuis techniques et financiers existantes. A moyen terme, a-t-il ajouté, une plateforme régionale des jeunes promoteurs de PME/PMI dans le secteur agro-sylvo-pastoral sera mise en place. Ce forum ambitionne également d’augmenter significativement la part contributive des PME/PMI qui sont portées par les participants tout en améliorant leur visibilité, etc.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 10 décembre 2022 à 00:15, par KORGO MAHAMADI En réponse à : 1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : Plus de 500 participants attendus

    Bonsoir, j’aimerais solliciter au promoteur de penser a ceux qui sont un peu loin de Bobo sans avoir le moyen de déplacement s’il pouvait diffuser la conférence via zoom meeting afin de nous permettre de prendre part a ce projet qui me passionne. Moi personnelement j’aimerais contribuer a l’autosuffisance alimentaire de mon très chère pays le Burkina comme on le dit :. La guerre en Ukraine est un exemple palpable de la situation sur les céréales.
    Le Burkina Faso a des terres cultivables je pense qu’on doit innover par la modernité pour palier a la sécurité alimentaire. Merci au promoteur pour l’initiative.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)
Santé/Alimentation : Ces aliments qui boostent la fertilité
Vaccination de routine : : 14 vaccinations
Burkina : Un camion citerne pour dissimuler des marchandises