LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Caisse nationale de sécurité sociale : Les cadres sensibilisés sur la prévention et la lutte contre la corruption

Publié le mardi 29 novembre 2022 à 17h50min

PARTAGER :                          
Caisse nationale de sécurité sociale : Les cadres sensibilisés sur la prévention et la lutte contre la corruption

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a organisé le mardi 29 novembre 2022 à son siège à Ouagadougou, une session de sensibilisation sur la prévention et la lutte contre la corruption au profit de ses cadres. Cette activité permettra aux agents de mieux offrir un service de qualité aux populations tout en respectant les lois qui régissent le fonctionnement de l’administration.

La CNSS est engagée dans la lutte contre la corruption. Pour cela, elle a organisé une séance de sensibilisation sur la question au profit de ses cadres. C’est l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) qui a assuré l’animation. Le contrôleur d’Etat Jean Baptiste Zongo a d’abord passé en revue l’état de la corruption dans le monde. Il a souligné que c’est un phénomène qui existe partout dans le monde, en Afrique et au Burkina. Même s’il est difficile de combattre la pratique, des mesures ont été prises pour la juguler.

Ephrem Justin Kiénou, conseiller technique du directeur général de la CNSS

Il a expliqué qu’au Burkina, il existe une loi qui porte sur la prévention et la répression de la corruption. C’est la loi N’OO4-2015/CNT. Il a détaillé son contenu aux participants. Le contrôleur d’Etat a également donné à chaque cadre de la CNSS un exemplaire de la loi. L’on retient que la corruption a plusieurs causes dont la cupidité, l’impunité, la pauvreté. Elle a des conséquences désastreuses également sur la vie de la nation. Elle se manifeste sous plusieurs formes. Dans tous les cas, elle est condamnable et ses auteurs sont passibles de lourdes peines de prison, de grosses amendes pécuniaires et de confiscation des biens.

Ibrahim Drame, cadre de la CNSS a promis de mettre en pratique les informations reçues

Pour le conseiller technique Ephrem Justin Kiénou, représentant le directeur général de la CNSS, la présente activité est une initiative de l’inspection générale des services en vue de donner les B.a.-ba sur la corruption au personnel cadre. Pour lui, l’activité va se démultiplier au niveau des régions. La séance de sensibilisation est importante parce que selon lui, la CNSS a affaire à un vaste public. Leurs activités que sont la prestation familiale pour les enfants à charge, le paiement des pensions, la réparation des accidents de travail, des maladies professionnelles, la délivrance des attestations de situations cotisantes sont donc susceptibles d’être objets à corruption.

Une photo de famille du contrôleur d’Etat avec les participants

Les participants ont suivi avec intérêt l’exposé du communicateur. Pour Ibrahim Dramé, cadre de la CNSS, cette séance de sensibilisation est la bienvenue. C’est une initiative qu’il a tenue à saluer également. Il a poursuivi en indiquant qu’il est bon que ses collègues et lui puissent comprendre les enjeux et savoir qu’il y a des sanctions prévues en cas de constatation d’actes répréhensibles. Il a promis qu’il va intégrer les informations reçues dans ses actes de tous les jours pour mieux rendre service aux usagers de la CNSS tout en respectant la loi.

Martin Ouédraogo
Correspondance particulière
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique