Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Lutte contre le terrorisme : Les Présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Communiqué de presse • jeudi 3 novembre 2022 à 08h32min
Lutte contre le terrorisme : Les Présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille

(Ouagadougou, 02 novembre 2022). Le Chef de l’Etat burkinabè, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a effectué, dans l’après-midi du mercredi 2 novembre, une visite d’amitié et de travail à Bamako en République du Mali. Il a discuté avec son homologue malien, le Colonel Assimi GOÏTA, de la question sécuritaire, notamment de la lutte contre le terrorisme.

Après un huis clos, les deux personnalités ont élargi les échanges avec leurs délégations respectives pendant plus de 3 heures d’horloge. "C’est une visite de courtoisie et d’amitié à un peuple frère", a déclaré le Président burkinabè, le Capitaine Ibrahim TRAORÉ, à l’issue des échanges.

"Le plus important pour nous, dans la situation actuelle, c’est le défi sécuritaire. On est venu échanger sur comment renforcer notre coopération militaire et pouvoir mieux mener nos opérations pour sécuriser nos populations ", a-t-il expliqué aux hommes de médias.

De façon concrète, le Burkina Faso et la République du Mali ont décidé de renforcer leur coopération bilatérale en matière de sécurité et de défense.

A l’endroit des populations burkinabè, malienne et sahélienne, de façon générale, le Président Ibrahim TRAORÉ a lancé un appel qui est "d’être beaucoup plus solidaires, de se donner la main et de rester unies dans cette lutte".

Le Mali et le Burkina Faso partagent une frontière longue de 1200 km avec beaucoup d’echanges entre les populations d’où le choix du Président TRAORÉ de la destination malienne.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 3 novembre à 08:39, par Mamadou KONE En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

    Personne ne viendra se battre à notre place.
    Unis, nous sommes et resterons forts. Le Burkina et le Mali, même peuple même combat même défi.
    La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 09:21, par Indjaba En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

    Frais de location d’un avion, frais de mission des membres de la délégation, organisation et sécurisation de 2 déplacements du président de kosyam à l’aéroport. Si le coût total bien calculé de ce voyage est inférieur à 300 millions, c’est que le calcul est mal fait. Ce cout ne doit pas être très loin du voyage de l’autre aux USA. Si on remettait 300 millions aux VDP d’un village de l’est ou du Sahel, ils vous libereraient et vous sécuriseraient un village ou un tronçon. Si ces voyages et réunions entre présidents étaient les solutions, RMCK avec les multiples voyages et réunions dans le cadre de G5 Sahel et autres aurait fini avec cette barbarie. Réglons le problème de notre armée et on aura vaincu ce phénomène dans 79% des cas. Faisons attention avec le Mali. On n’a pas les mêmes réalités et tout ce qui brille n’est pas or.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 12:24, par Vérité indiscutable En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

      Tant que ce voyage n’est pas similaire au voyage de plaisir de DAMIBA, on est d’accord pour son coût. Nous n’arriverons pas à une sécurisation parfaite au Sahel sans ces échanges. Bien entendu, des échanges entre pays sérieux comme Mali-Burkina ou Guinée-Burkina.
      Le jour où TRAORE osera aller au Niger ou en Côte d’Ivoire, je te soutiendrai farouchement. Mais pour le Mali, je valide et je revalide.
      La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 12:49, par sai En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

      Merci indjaba, on croyait que IB allait se départir de ces visites et missions inutiles là ! Goita même ne se déplace jamais.

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 13:17, par Golden En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

      Merci mon cher
      Merci beaucoup beaucoup pour cette analyse.
      Au moins on a toujours des gens lucides

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 13:46, par Jean Paul En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

      Toi tu es certainement un Françafricain paniqué à l’idée de voir le Mali et le Burkina se tenir la main et unir leurs forces pour combattre les terroristes et leurs mandataires occidentaux.
      Pendant qu’on y est, ta voiture, si tu en as une, si tu la vendais pour remettre l’argent à tes cousins chômeurs au village, ça leur permettrait de sortir définitivement de la pauvreté.

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 15:34, par SOME En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

      toi de toute facon on sait pour qui tu roules ! Vous les mercenaires qui roulent pour la francafrique vous vennez chercher a mettre la confusion et tout detruire. Les mercenaires vivent de l’offre selon ses interets, mais sachez qu’on vous jettera comme des sales serviettes lotus quand a fini de se moucher. Tu penses que ta diversion ici touchera que les intellectuellement demunis et les moralement depravés. Mais sachez que le peuple burkinabe est assez mur et responsable et a decide de se prendre en charge pour construire un avenir pour tous, contrairement a ces traitres qui vendent les autres pour leurs interets de courtes vue. Que tu sois un troll ou pas cela reste valable : comprends que ton afrique là, ca n’existe plus.
      SOME

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 16:40, par Indjaba En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

        N’importe quoi ! Chacun tire un verre de frelaté et se met à parler du peuple. Comment mesures tu la majorité de ce peuple par Facebook ? Twitter ? Les sifflets dans la rue ? IB n’a pas vendu un programme électoral qui a été retenu par la majorité du peuple. On est dans un contexte de coup d’état et tous les points de vue doivent être écoutés en attendant d’aller aux élections

        Répondre à ce message

      • Le 4 novembre à 11:21, par kwiliga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

        Bonjour SOME,
        Encore une fois, vous me décevez de tomber ainsi dans une telle facilité.
        Ainsi, dès que quelqu’un vient à contredire votre vision des choses, vous opposant bien souvent des éléments factuels, il suffira de le traiter de troll pour qu’il soit immédiatement disqualifié.
        Et puis, à porter ainsi de déplaisantes accusations, ayez au moins le courage d’aller jusqu’au bout, en portant à la connaissance des "vrais internautes" la liste noire des trolls, dont les écrits ne méritent que l’autodafé.
        SID PAWALEMDÉ, est-il un troll, Le Patriote, Abas, KOURASSANGAMA LUCIEN, A qui la faute ?, Passakziri, Indjaba maintenant,... moi même certainement, qui intervient pourtant régulièrement sur ce forum depuis les premières intentions de réforme de l’article 37 ?... Qui donc est un Troll ?
        Renault HÉLIE ou Lemoine Stéphane, qui interviennent sans masque, sous leurs patronymes occidentaux ?
        L’internaute Samuel, dont la rhétorique anti-impérialiste n’est venue s’étaler ici, que depuis que les drapeaux russes fleurissent dans Ouaga, n’a jamais connu l’affront de se faire traiter de troll, de mercenaire de l’information, de "on sait pour qui tu roules" et je souhaite vivement que les choses puissent continuer ainsi.
        Vous voyez, cet état d’esprit de victime accusatrice, cherchant à créer un climat de suspicion, peut facilement envahir le réseau et n’apportera rien à la richesse de nos débats.
        Nous sommes opposés sur certains de nos point de vues, nous n’avons pas les mêmes aspirations quant à l’avenir immédiat de notre pays, vous êtes des idéalistes, nous sommes des pragmatiques, adversaires, si vous voulez, mais en aucun cas ennemis.
        S’il vous plait Some, respectons-nous et soyons beaux joueurs.
        Tout mon soutien à Indjaba.

        Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 11:46, par Patarbtalle En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

    De bons propos de la part du Capitaine qui tranchent bien avec ce qu’on a connu avec d’autres pseudo dirigeants. En tout cas, la volonté y est et ça se sent. Vivement que nos de peuples frères accompagnent la dynamique engagés par nos 2 présidents très courageux. L’Afrique a besoin d’hommes courageux et nous en avons la chance. Allons seulement. Nous allons vaincre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 11:49, par LE FORGERON En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

    Bonjour,

    Courage à vous. Payez les armes et les hélicoptères comme le Mali à temps et chassez l’armée française et la victoire sera à nous.
    Sinon vous resterez dans la même situation.

    La Patrie ou la Mort, nous vaincrons !!!!

    Cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre à 11:31, par kwiliga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents TRAORÉ et GOÏTA en ordre de bataille.

      Bonjour LE FORGERON,
      Vous écrivez : "et la victoire sera à nous", comme au Mali ?
      S’il est vrai que l’armée malienne est aujourd’hui mieux structurée, organisée, disciplinée, équipée, sans doute, ne le doit-elle pas en grande partie à "l’occupation" de son territoire par les forces occidentales pendant 8 ans ?
      Est-elle pour autant aujourd’hui en train de gagner sa guerre contre le terrorisme ?
      Vous avez l’air de le croire, j’aimerais y croire, mais de nombreuses informations semblent indiquer l’inverse :
      - Selon l’ONG ACLED, les attaques djihadistes ont augmenté en un an au Mali et au Burkina Faso malgré les putschs survenus dans ces deux pays. Source DW
      - L’ONG Human Rights Watch a publié un rapport la semaine dernière faisant le constat que des groupes armés, affiliés au groupe Etat islamique, ont ainsi massacré des centaines de villageois depuis le début de l’année dans le nord-est du Mali. Source DW
      - ....avec la multiplication d’attaques terroristes touchant tant des militaires que des civils. Au-delà de leur bilan humain particulièrement lourd, notamment récemment pour l’armée malienne, c’est à la fois l’extension géographique croissante de ces attaques et les modes opératoires de plus en plus sophistiqués utilisés par les terroristes qui doivent nous alarmer. Source Eucap
      - Au Mali, la situation est plus précaire que jamais dans le nord-est du pays, et tout particulièrement à Ménaka. Cela fait plusieurs mois que l’EIGS, la branche sahélienne du groupe État islamique, mène des offensives meurtrières pour prendre le contrôle de cette zone frontalière du Niger et du Burkina. La dernière offensive a eu lieu à Talataye, il y a trois semaines. Source RFI 04.10.22
      Quand au matériel récemment livré par la Russie, il ne semble pas dans le meilleur état :
      - Un pilote russe a été tué mardi dans le nord du Mali quand son avion, récemment livré à l’armée malienne, s’est écrasé près de Gao. Source VOA Afrique 04 octobre 2022.
      Et ainsi de suite.
      Pourriez-vous, je vous prie, publier des sources fiable et des éléments factuels qui vous portent à croire que "la victoire sera à nous", parce que de mon coté, tout ce que je trouve, c’est, qu’en dehors de Bamako, le Mali va mal et je ne parle même pas de la situation économique, présente et à venir.
      Honni soit qui Mali pense.

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 12:28, par Le prince En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille

    Curieux tout de même que le président de la transition soit à visage découvert à l’étranger et masquer dans son propre pays. Fait-il plus confiance aux maliens qu’aux burkinabe ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 12:37, par TANGA En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille

    Désormais, nous somme deux pays dans le même collimateur de l’autre avec ces valets locaux.
    Plus vite on sécurise notre foncière commune plus tôt on s’occupera des cellules dormantes dans nos pays. Dans tous les cas ça fera une frontière et pas la moindre de moins à surveiller pour chacun de nos pays.
    En attendant, pourquoi ne pas transférer notre coton de cette année au Mali pour vendre mieux ? L’état et les.cotonculyeurs s’en porterons mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 14:09, par Alain Sawadogo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille

    Quelle belle démarche de benchmarking sur le plan sécuritaire. Le respect de la déontologie militaire par IB notre chef est très appréciée à tous les niveaux sociaux politiques.

    Bravo à notre chef d état. Que Dieu bénisse notre IB.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 14:40, par Lopan En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille

    Arretez la desinformation cher Injaba. c est ridicule. si un voyage Ouaga Bamako coute 300 millions, alors chaque passager d air Burkina devrait debourser plus de 4 millions avec l avion Embraer 175 d Air Burkina (qui a 72 places au total). ce voyage n a pas couté plus de 10 millions en tout. En effet, comme dit l autre, si tu vends ta maison de Ouaga, tu pourrais nourrir tout ton village pendant quelques mois. Pourquoi ne la vends-tu pas ? N importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 15:27, par Attention Hein En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Les Présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille

    Attention Attention !

    Il ne faut pas penser qu’un simple appel telephonique ou de conference serait efficace dans un context ou l’espionage n’a pas de frontiere.

    Je valide 200% ce genre de voyage car ca réduit considerablement les fuites. Si nos dirigeant on une bonne volonté, alors nous n’auront rien à craindre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Les Etats-Unis se réjouissent des échanges fructueux avec le Premier Ministre
UEMOA : Le Nigerien Mohamed Bazoum porté à la tête de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement
La diplomatie américaine en audience à la Primature : « Les occidentaux doivent comprendre que l’occident est la cible ultime de l’hydre terroriste », prévient le Premier ministre burkinabè
Terrorisme au Burkina : La CEDEAO appelle à un soutien international pour faire face aux défis sécuritaires
Coopération : Le PNUD et le gouvernement burkinabè mutualisent leurs efforts pour le développement et la paix
Union africaine : Un sommet des Chefs d’Etat et de gouvernements africains à Washington pour parler coopération
Coopération culturelle : L’ambassadrice du Brésil au Burkina reçoit la chorale Vox Christi
Semaine de la diplomatie climatique : La contribution de l’Union européenne au Burkina débattue au cours d’un panel
Coopération Japon-Burkina : Le comité consultatif évalue l’efficacité de la distribution du riz KR
Coopération franco-burkinabè : « On a intérêt à ce que le Burkina reste débout », affirme l’ambassadeur Luc Hallade
Coopération UE-Burkina : « Nous avons décidé de donner beaucoup plus », affirme la représentante spéciale pour le Sahel
Convention sur la diversité biologique au Canada : Les délégués burkinabè préparent leur participation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés