LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Santé sexuelle et reproductive : Les jeunes de Bobo-Dioulasso bénéficient de soins gratuits à travers Billi Now Now

Publié le vendredi 14 octobre 2022 à 11h30min

PARTAGER :                          
Santé sexuelle et reproductive : Les jeunes de Bobo-Dioulasso bénéficient de soins gratuits à travers Billi Now Now

Le projet Billi Now Now a organisé le jeudi 13 octobre 2022 une journée porte ouverte de consultations en santé sexuelle et reproductive pour les jeunes de 15 à 24 ans au cabinet privé de soins Deo Gracias, à Yegueré, dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Cette journée porte ouverte avait pour objectif d’amener le maximum de jeunes à mieux connaître ce projet pour bénéficier gratuitement des services en santé sexuelle et reproductive.

En termes de services de santé sexuelle et reproductive, il s’agit pour ces jeunes de bénéficier de moyens de contraception, de dépistages de maladies sexuellement transmissibles, du VIH, du cancer du col de l’utérus…

Il y a eu également des séances de sensibilisation à travers des causeries.
Au-delà de cette journée porte ouverte, les jeunes peuvent toujours continuer leurs consultations gratuites à Deo Gracias durant la durée du projet qui est pour le moment en phase pilote.

Vue de quelques jeunes patients

Selon Vanessa Ouattara, cheffe d’équipe du projet, Billi Now Now à Bobo-Dioulasso est un projet d’engagement de jeunes, et vient d’un mot anglais billion qui signifie un milliard et Now Now qui signifie tout de suite et maintenant d’où le slogan « 1 milliard de jeunes en charge de leur corps, de leur culture et de leur destin ». Ils sont toujours à la phase pilote du projet et travaillent avec des cliniques partenaires à l’exemple de Deo Gracias. Bien que ce projet soit plus axé sur le digital, Vanessa Ouattara précise qu’il y a également des activités terrain, une causerie éducative, des journées portes ouvertes… Partis sur la base de 6 000 jeunes ayant bénéficié des services en deux ans, elle indique que cet objectif est déjà atteint et ils visent de nouveaux objectifs.

Le jeune patient Landry Alex Somé, étudiant de 22 ans, confie avoir connu Billi Now Now lors d’un tournoi de Maracana au secteur 22 sur le terrain de l’Ecole nouvelle, tournoi auquel son équipe participait. Il souligne que ce n’est pas la première fois de participer à l’activité de Billi Now Now mais la première fois de se rendre à la clinique Deo Gracias. Ils avaient dit-il, « une journée de dépistage et ils nous ont distribué des moyens de contraception pour se protéger des maladies VIH, hépatite et les grossesses précoces non désirées ».

Carte de consultation Billi Now Now

Selon Johnson Ekouma, infirmier d’Etat, point focal de Billi Now Now au cabinet privé de soins Deo Gracias, ils travaillent en collaboration avec Billi Now Now depuis deux ans (2020) en offrant des soins gratuits aux jeunes de 15 à 24 ans en santé sexuelle. Il indique que pour bénéficier des soins, les jeunes ayant des téléphones androïdes sont inscrits sur une plateforme avec un code. Ils viennent en consultation avec ce code qu’ils valident. Ceux qui n’ont pas de téléphone viennent avec une carte et ils valident le service.

Il souligne également que ces jeunes ont le droit de venir au maximum deux fois dans le mois, mais ça peut aller au-delà en cas de maladie par exemple ; Il suffit de venir avec sa carte. Ainsi, certains viennent uniquement pour les préservatifs et d’autres pour des soins… Il est à souligner que les maladies détectées ne sont pas prises en charge ; ils ont juste droit à des consultations et prescriptions d’ordonnance.

Johnson Ekouma A. Infirmier d’Etat, Point Focal de Billi Now Now au cabinet privé de soins Deo Gracias

Il confie que ces jeunes se sentent plus en confiance dans les centres qui font des prestations à l’image de Billi Now parce qu’ils ne sont pas jugés sur le fait par exemple d’être trop jeunes pour avoir des rapports sexuels.

Le projet a pour objectif de mettre en place un mouvement dynamique qui met l’accent sur le leadership des jeunes à travers l’utilisation du numérique pour arriver à un changement de comportement et social en faveur d’un environnement favorable pour l’accès des adolescents et jeunes au service de santé sexuelle et reproductive.

Vanessa Ouattara, Cheffe d’équipe du projet Billi Now Now, Billi Now Now à Bobo-Dioulasso

Il vise par ailleurs à aider 60 jeunes à mobiliser et à réaliser des activités de plaidoyer en ligne (Facebook, WhatsApp, Twitter, Blogging, Instagram) et au sein de la communauté en faveur des droits de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes ; assurer la référence des jeunes (15 à 24 ans) vers les formations sanitaires partenaires pour des services de santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes.

Landry Alex Somé jeune patient

Pour atteindre leurs cibles, des jeunes du projet appelés Billis vont sur le terrain dans les districts sanitaires comme celui de Do et Dafra qui ont chacun cinq Billis.
Comme résultats obtenus, 75 Billis ont été recrutés et formés, 31 829 adolescents et jeunes référés par les Billis pour de services, 15 000 jeunes ayant effectivement bénéficié de services de la santé sexuelle et reproductive, 100 000 jeunes touchés à travers les campagnes digitales sur la santé sexuelle et reproductive…

Le projet Billi Now intervient au Burkina Faso dans deux villes à savoir Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. A Bobo-Dioulasso, le projet intervient dans deux districts Do et Dafra, et d’autres centres de santé comme le CSPS de Colma 1, Dogona, Farakoba…

Haoua Touré
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique