Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Inclusion financière au Burkina : Les acteurs du Centre-ouest réunis en session à Koudougou

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mercredi 14 septembre 2022 à 14h00min
Inclusion financière au Burkina : Les acteurs du Centre-ouest réunis en session à Koudougou

Le Cadre régional de concertation des acteurs de l’inclusion financière (CRC-IF) de la région du Centre-ouest s’est réuni en session le mardi 13 septembre 2022 à Koudougou. Le thème de la présente session est : « Problématique de l’accès aux produits et services financiers dans le contexte sécuritaire actuel ». Une occasion donnée aux acteurs d’échanger sur les préoccupations du domaine et de créer une synergie d’actions en vue de renforcer la résilience des populations en matière d’inclusion financière.

Le gouvernement du Burkina Faso veut faire de l’inclusion financière un levier de développement socioéconomique. Une stratégie nationale d’inclusion financière 2019-2023 a même été adoptée en avril 2019. Ce référentiel fixe pour objectif de porter à 75%, la proportion de la population adulte burkinabè ayant accès aux produits et services financiers adaptés, à un coût abordable à l’échéance 2023.

Cet intérêt pour l’inclusion financière découle de la certitude qu’elle représente un levier important du développement. Cependant, force est de constater que de grands défis restent à relever pour améliorer l’accès des populations aux services financiers, surtout ceux dits de base. En effet, l’utilisation de services et produits de crédits productifs et d’épargnes formels ainsi que l’assurance agricole connaît toujours une faiblesse matérialisée par un taux de bancarisation élargi de 35,75% en 2021.

Le gouverneur de la région du Centre-ouest, Boubacar Nouhoun Traoré a invité les participants à faire des recommandations constructives

La présente rencontre du CRC-IF qui se tient sous le thème : « Problématique de l’accès aux produits et services financiers dans le contexte sécuritaire actuel », vise non seulement à échanger sur les préoccupations et créer une synergie d’action en vue de renforcer la résilience des populations, mais aussi à créer des synergies d’actions pour contribuer au renforcement du processus de mise en œuvre de la stratégie nationale de la finance inclusive.

L’importance de l’inclusion financière n’est plus à démontrer

En sa qualité de président du CRC-IF, le gouverneur de la région du Centre-ouest, Boubacar Nouhoun Traoré, a révélé que le contexte sécuritaire de notre pays est une des causes de la faiblesse du taux de bancarisation de la population. De son avis, cette situation produit des effets pervers sur l’environnement financier et impose de nouveaux défis en matière d’inclusion financière dans notre pays.

Le SP/PIF, Lin Hien a témoigné sa gratitude au gouverneur pour ses orientations dans la formalisation des cadres de concertations

« Cette insécurité produit également des conséquences sur l’offre de services à travers la fermeture de plusieurs points de services, la destruction d’infrastructures de soutien. Ce qui favorise un recul en matière d’accès et d’utilisation des produits et services financiers par les populations, notamment les acteurs du monde rural, les femmes, les jeunes, les petites et moyennes entreprises », a-t-il déclaré. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bagrépôle : Accusé de favoritisme par « un groupe de fonctionnaires », le directeur général promet réagir en présence des partenaires sociaux
Banques : Précisions de l’Association Professionnelle des Banques et Établissements Financiers du Burkina sur les sanctions de la BCEAO
Séminaire de formation des administrateurs des sociétés à capitaux publics du Burkina : La 23e session a refermé ses portes
Compétitions des plans d’affaires : Une subvention de plus de 288 millions de francs CFA au profit des lauréats
« Workshop » 2022 de CIM Métal SA : La contribution des prescripteurs de matériaux à l’honneur
Finances : Orabank-Burkina se rapproche de ses clients avec des innovations
Economie burkinabè : L’AIGLE lance le Certificat d’administration de société et dirigeant d’entreprise (CAS)
Inclusion financière au Burkina Faso : Les acteurs de la finance digitale réfléchissent sur l’opérationnalisation de l’accès aux données de services supplémentaires non structurés
Soutenance de mémoires de fin d’études de l’ENAREF : Nadège Patricia Paré établit le lien entre fiscalité, environnement et développement durable
Burkina Faso : La BAD et le gouvernement accordent leurs violons pour plus de résultats au profit des populations
Hydrocarbures au Burkina : Au moins 40% du marché d’approvisionnement doivent revenir aux entreprises locales, selon le chef du gouvernement
Cadre régional de l’inclusion financière des Cascades : Les acteurs accordent leurs violons pour le cadre national
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés