Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Elaboration des textes de lois : Des cadres du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité renforcent leurs capacités

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 14 septembre 2022 à 14h10min
Elaboration des textes de lois : Des cadres du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité renforcent leurs capacités

Du 13 au 15 septembre 2022, une trentaine de cadres du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS) renforcent leurs capacités en techniques d’élaboration des textes de lois. Cette session de formation vise à outiller les participants afin qu’ils puissent mener à bien les réformes politiques et électorales au Burkina Faso, en vue des élections qui devraient se tenir à la fin de la transition en 2024.

La Transition burkinabè devrait à terme, donner lieu à des élections libres et transparentes en 2024. A cet effet, le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, s’est vu attribuer la tâche de conduire les réformes concernant le cadre légal des élections au Burkina Faso. Ces réformes ont pour but d’aboutir à des textes de lois consensuelles, qui prennent en compte les attentes des populations et qui répondent aux standards internationaux. C’est en vue de permettre aux cadres du MATDS qui se verront impliqués dans les processus électoraux d’avoir une parfaite maîtrise des techniques d’élaboration des textes de lois, que se tient le présent atelier de formation.

Rasmata Sinaré, directrice en charge du suivi des partis politiques au MATDS

Il va permettre aux participants de renforcer leurs capacités en matière de formulation des problématiques de révision des textes législatifs et règlementaires constituant le cadre légal des élections, en méthodologie et techniques d’écriture et de modification des textes de lois ainsi que sur les normes, les étapes d’élaboration et la rédaction des textes.

Rasmata Sinaré, directrice en charge du suivi des partis politiques au MATDS, a laissé entendre que cette formation devrait permettre aux participants de mieux connaitre les rudiments et techniques d’élaboration des textes et lois afin de mettre sur pied le cadre légal qui encadre les élections pour que celles-ci soient équitables et que les résultats soient acceptés par tous.

Sylla Mountaga, représentant pays de la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES)

La présente session de formation se tient dans le cadre du projet "promouvoir des élections paisibles, démocratiques, transparentes et inclusives au Burkina Faso" mis en œuvre par la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) avec l’appui financier de l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Photo de famille des participants

Mountaga Sylla, représentant pays de l’IFES, soutient que dans le cadre de ce projet, son organisation est engagée à accompagner la CENI et le MATDS qui sont deux acteurs majeurs impliqués dans l’’organisation des élections et dans les réformes électorales et politiques. En choisissant de former les cadres du ministère sur la légistique (techniques d’élaboration des textes de loi), l’objectif est selon lui de donner les aptitudes nécessaires aux cadres du MATDS pour pouvoir mieux jouer leur rôle d’élaboration et de réformes des textes.

En rappel, la fondation IFES intervient au Burkina Faso depuis 2015.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les clients invités à dénoncer les points de vente complices
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la psychose et je prie pour que les terroristes n’attentent pas à ma vie ou à celle des élèves », un enseignant du Passoré
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « personne d’autre à part Ibrahim Traoré »
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments thérapeutiques livrées a Djibo
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas transformer le système éducatif sans prendre en compte les préoccupations des enseignants » Souleymane Badiel
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent environ 1000 élèves déplacés internes au post-primaire et secondaire
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de francs CFA pour une éducation en situation d’urgence
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des jeunes pour faire la fête
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina en recueillement à la mémoire de leurs camarades disparus
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires seront honorés le 12 octobre 2022
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 octobre déclarée chômée et payée
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous sommes totalement scandalisés par cette décision » (Me Hervé Kam)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés