Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 3 février 2022 à 18h00min
Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

Ceci est un communiqué de l’ONG Afrique contre le Tabac (ACONTA) signé par le coordonnateur Salif Nikiéma.

"A l’occasion d’un évènement organisé par l’artiste musicienne burkinabè AMETY Meria pour le trentième anniversaire de sa carrière musicale, un spot est actuellement diffusé dans plusieurs médias au niveau national. Dans ce spot, le nom d’une firme de tabac est cité comme faisant partie des sponsors de cet événement. Afrique contre le Tabac (ACONTA) condamne cette violation flagrante de la loi N°080-2015/CNT portant règlementation de la publicité au Burkina Faso.

En rappel, notre pays le Burkina Faso qui a ratifié la convention cadre de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour la lutte antitabac le 31juillet 2006 interdit la publicité, la promotion, le sponsoring et le parrainage de l’industrie du tabac sous toutes ses formes dans les médias. En effet la loi N°080-2015/CNT portant règlementation de la publicité au Burkina Faso stipule :

« Article 27 : Il est interdit de faire apparaître sous quelque forme que ce soit à l’occasion ou au cours d’une manifestation sportive, culturelle, politique ou toute autre manifestation publique de jeunesse, le nom, la marque ou l’emblème publicitaire d’un produit du tabac ou le nom d’un producteur ou commerçant de tabac ou de produit de tabac. Les dispositions de l’alinéa précédent s’appliquent aux opérations de parrainage ou de mécénat de l’industrie du tabac. »

Nous invitions l’artiste musicienne burkinabè AMETY Meria à retirer de ses spots TV et radio ainsi que tous les autres supports la mention du nom d’une firme de tabac et nous nous réservons le droit d’ester en justice contre pour cette violation des lois portant lutte contre le tabac au Burkina Faso.

ACONTA interpelle :
-  Le procureur du Faso Pres du Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou de faire respecter les dispositions de la loi N°080-2015/CNT portant règlementation de la publicité au Burkina Faso ;
-  Le conseil supérieur de la communication à faire respecter au niveau des medias la loi N°080-2015/CNT portant règlementation de la publicité au Burkina Faso ;

-  Tous les médias à être vigilants et refuser toute diffusion de spot ou tout message faisant la promotion ou la publicité ou le sponsoring des firmes de tabac ;
-  Les artistes et autres groupes de jeunes en quête de sponsoring de l’industrie du tabac qu’il est interdit au Burkina Faso."

Vos commentaires

  • Le 4 février à 07:37, par Max En réponse à : Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

    Merci pour votre vigilance, jeune frere Salif Nikiema et bon vent à ACONTA

    Répondre à ce message

  • Le 4 février à 09:24, par Burkinabé En réponse à : Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

    Félicitations à l’ONG Afrique contre le Tabac (ACONTA) pour la vigilance et l’interpellation.

    Congratulations à l’une des diva de la music burkinabè AMETY Meria pour le trentième anniversaire de sa carrière musicale,

    Dieu bénisse le Burkina Faso  !

    Répondre à ce message

  • Le 4 février à 09:48, par kwiliga En réponse à : Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

    Plus d’un tiers du pays au mains des terroristes, 2000 morts, des millions de déplacés, une population misérable qui redoute la famine qui vient, une éducation dans les pires difficultés, la santé en pleine détresse, un coup d’état, dont on attend beaucoup mais dont on ne sait encore rien,... et vous, votre seul problème, c’est ça !!!
    Continuez de bouffer l’argent des blancs, pour dénoncer les problèmes des blancs, et revenez-nous quand notre pays ne connaitra pas de problèmes plus graves que celui d’une marque de cigarette évoquée dans un clip.
    Franchement, j’ai honte pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février à 10:15, par One punch burkinbilaman En réponse à : Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

    Merci pour la vigilance. Les bonnes choses au burkina sont l’interdiction des spots publicitaires pour la dépigmentation ainsi que l’interdiction de l’association d’image de l’industrie du tabac. Ca peut constituer d’énormes problèmes de santé publique.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février à 10:53, par Gomkoudougou En réponse à : Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

    @ kwiliga , on sait que les terroristes se financent également par la contre bande de tabac. Qu’est ce qui vous dit que votre marque n’est pas sujet de contrebande ? Nul n’est au dessus de la loi. Peut-être l’artiste ignorait ces dispositions de la loi N°080-2015/CNT portant règlementation de la publicité au Burkina Faso, donc l’occasion lui est donnée de se mettre en règle. C’est pas parce qu’on est en guerre et que y a eu un coup qu’il n’ya plus de loi ou de règles à respecter.

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 08:00, par kwiliga En réponse à : Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

      @Gomkoudougou
      Que l’on doive respecter des règles, j’en suis bien d’accord.
      Ce que je dénonce ici, c’est l’absence du sens des priorités, dans la période dramatique que connait notre pays.
      Après, quand je dis notre pays, je suis parfaitement conscient que les habitants du Ouagaland, préfèrent s’accaparer les problèmes des occidentaux (et les financements y relatifs), tandis que ceux du Burkinistan meurent, par coups de feu ou à petit feu, quant à ceux de la Nasemsamie, ils attendent passivement que la misère leur tombe dessus.
      Voilà, c’est juste pour dire qu’il semble que nous n’ayons pas tous les mêmes priorités, les mêmes urgences.
      Sinon, fumer, c’est mal.

      Répondre à ce message

      • Le 7 février à 06:56, par HS En réponse à : Burkina : Le nom d’une firme de tabac dans un spot fait grincer des dents

        *KWILIGA* ne perdurez pas dans l’erreur svp, la liberté d’expression demeure ou pas ? C’est parce qu’il y’a des problèmes dans le pays que tout le monde doit la fermer ? Le pays fonctionne mal mais fonctionne toujours, alors laissez les gens s’exprimer ! Je suis sûr que vous étiez de ceux qui dénonçaient le musellement de la sphère internet non ? Alors pourquoi museler les OSC ? Vous n’avez pas à décider de la hiérarchisation des problèmes dont on doit parler. Si tel était le cas on n’allait plus parler de rien ici. Et puis….rien ne vous empêche vous de parler des sujets africains dont l’absence de débat vous empêche de dormir, allez y !!

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Terrorisme : Le Burkina veut lutter contre le trafic de drogue pour assécher les sources de financement
Prix Ibni de mathématiques 2022 : Le Burkinabè Ousmane Koutou lauréat
Solidarité : Construction d’un site d’assistance aux veuves et blessés de forces de défense et de sécurité de la région de l’ouest
Lutte antiacridienne : La FAO offre du matériel à hauteur de 167 millions de FCFA au ministère en charge de l’agriculture
Réconciliation et paix au Burkina : Le pardon, comme clé de cet idéal
Aéroport de Ouagadougou-Donsin : Le syndicat de l’aviation condamne et rejette la convention de concession
Burkina : Les ressortissants du village de Lèna mobilisés pour écrire son histoire
Jubilé d’argent épiscopal de Mgr Paul Ouédraogo : Plus de dix millions de FCFA récoltés pour soutenir les œuvres du père évêque
Le Premier ministre Albert Ouédraogo à Koudougou pour l’opération « Mana mana »
Mort de deux civils à Ouagadougou : Le MBDHP appelle les FDS à une meilleure protection des personnes
Opération « Mana Mana » : Coris Bank international joue sa partition
Autorité de régulation des communications électroniques et des postes : Wendlassida Patrice Compaoré installé dans ses fonctions de secrétaire exécutif
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés