Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Produits labellisés du Burkina : Un site web pour leur promotion

Accueil > Actualités > Economie • Lefaso.net • dimanche 5 décembre 2021 à 22h50min
Produits labellisés du Burkina : Un site web pour leur promotion

Désormais, les produits labélisés et certifiés du Burkina seront accessibles en un seul clic. Ce vendredi 3 décembre 2021, à Ouagadougou, le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Harouna Kaboré, a procédé au lancement officiel du site web "Made In Burkina".

Les technologies et les techniques modernes de communication constituent, de nos jours, un moyen privilégié et vivant d’échanges, de promotion et de rapprochement entre les producteurs et les consommateurs. Conscient de cette réalité et dans le souci de donner plus d’accessibilité et de visibilité aux produits labellisés « Made In Burkina », le gouvernement du Burkina Faso, à travers le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat, a lancé en septembre 2021, un projet de réalisation et de mise en service du site web « Made In Burkina ».

La cérémonie de ce vendredi 3 décembre 2021 consacre le lancement officiel de cet outil qui se veut évolutif et surtout dynamique. Que gagne-t-on avec cette plateforme ? « A travers ce site web, nous donnons une fenêtre unique à tous ceux qui se posent des questions où est-ce qu’on trouve des produits "Made in Burkina", où est-ce qu’on trouve des produits certifiés, où est-ce qu’on trouve des produits de qualité, où est-ce qu’on trouve des produits labélisés sans forcément aller dans une foire ou chez un producteur », a répondu le ministre en charge du commerce, Harouna Kaboré, qui avait à ses côtés son collègue des ressources animales, Dr Modeste Yerbanga.

Le ministre du commerce a réitéré l’appel du gouvernement à l’endroit de tous les acteurs économiques à s’approprier les labels de produits Made In Burkina et ses outils connexes.

Pour visiter la plateforme numérique, il faut faire un tour de clic à l’adresse www.madeinburkina.bf. L’application est également disponible sur Google Play store. Et pour la télécharger, il suffit d’introduire " Made In Burkina" pour avoir accès au catalogue des produits certifiés et labellisés "Made In Burkina". « Lorsque vous n’avez pas suivi la télé, ou la radio et que vous avez votre smartphone, vous pouvez télécharger l’application Made In Burkina et puis vous êtes régulièrement informés qu’il y a tel évènement où on peut retrouver des produits burkinabè, les nouveautés disponibles sur le marché et les initiatives régionales. Là, toutes les 13 régions du Burkina sont interconnectées en termes de propositions de produits. Et quand vous allez sur la plateforme, c’est comme si vous allez au marché de Dori ou de Gorom-Gorom », a argumenté le ministre du commerce ajoutant avec humour qu’ « On est allé très loin pour permettre à des produits issus du pays samo d’être sur la plateforme ».

Les participants lors de la cérémonie

Le site web qui vient d’être lancé inspire confiance. A ce jour, 46 produits certifiés y sont disponibles. La conception de ce site web et sa mise en service contribue à l’opérationnalisation du mot d’ordre "consommons burkinabè", une politique qui consiste à promouvoir le développement endogène à travers le développement de la production, de la transformation et de la consommation des produits faits au Burkina Faso.

Toutefois, à travers cette initiative, le ministère du Commerce n’a pas l’intention de vendre des produits. Son ambition est de permettre aux boîtes de e-commerce qui ont validé le cahier de charges de pouvoir commercialiser sur la plateforme avec des moyens de paiement en ligne. Pour ce faire, des conditions ont été créées pour permettre aux gens d’interagir.

« Quand vous avez une plateforme de vente en ligne où on peut aller jusqu’au bout du paiement en ligne, nous validons et vous êtes sur la plateforme. Nous savons très bien qui vous êtes. Cela nous permet de rassurer le consommateur qu’il peut payer en ligne avec tel vendeur », a fait remarquer le ministre Kaboré. Et d’ajouter qu’il est également possible de faire un achat sans passer par un moyen de paiement en ligne.

Les partenaires techniques et financiers étaient présents

Plus spécifiquement, ce site web est un grand marché en ligne ; une plateforme de mise en relation des consommateurs, des fabricants, des producteurs, des structures de E-commerce mais aussi un outil qui permet à tous les acteurs qui s’intéressent au Made In Burkina de pouvoir interagir en termes de promotion de leurs produits, d’achat, et de retour d’information pour susciter une culture de la qualité des différents produits.

Reconnaître un effort peut-être perçu comme une récompense et être très motivant. C’est pourquoi, au nom du gouvernement, le ministre du commerce a félicité et remercié tous les acteurs qui ont contribué à la réalisation du site web, à savoir les techniciens, partenaires et les structures de E-commerce. Pour rappel, faut-il le noter, avec la mise en œuvre du PNDES, le nombre de produits certifiés au Burkina Faso est passé de 6 en 2018, à 209 en 2021.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Plus d’une centaine d’entreprises et de personnes impliquées dans la fraude fiscale
« UAB et moi » : Le nouveau "bébé" digital de l’UAB qui rend l’assurance plus proche des clients
Restriction des réseaux sociaux : Les E- commerçants se disent au bord de la faillite
Société Générale Burkina Faso (SGBF) : « L’AUDACE » de se réinventer
Justice : Onze magistrats admis à la retraite reçoivent des hommages
Comité interprofessionnel de l’anacarde du Burkina : Ibrahim Sanfo préside désormais aux destinées de la structure
Trésor public : Un deuxième plan stratégique 2021-2025 en soutien au PNDES II
Développement des entreprises au Burkina : Une formation continue pour renforcer les compétences des agents
Gestion budgétaire et comptable au Burkina : Les innovations du nouveau cadre juridique, financier et comptable expliquées aux acteurs des EPE et du Trésor public
Finances : Coris Bank International souffle sa 14e bougie
Rétrospective 2021 : Retour sur l’actualité économique du Burkina
2e édition du prix de l’excellence de la DGI : 34 agents et neuf personnalités morales distingués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés