Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Agro-transformation : 150 entreprises bénéficient de l’accompagnement de Hub-IIT, un dispositif innovant d’appui technologique

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 15 octobre 2021 à 10h30min
Agro-transformation : 150 entreprises bénéficient de l’accompagnement de Hub-IIT, un dispositif innovant d’appui technologique

L’ONG Afrique verte Burkina (AVB) a organisé ce jeudi 14 octobre 2021, un atelier pour davantage présenter Hub-IIT et évaluer ses performances et impacts après 18 mois de mise en œuvre à Ouagadougou. C’est aussi une occasion pour dégager des axes de collaboration entre l’ONG, les promoteurs d’entreprises et les acteurs de l’écosystème. L’ouverture des travaux a été présidée par le coordonnateur d’AVB, Philippe Ki.

Hub-IIT est un dispositif conçu pour accompagner les micros, petites et moyennes entreprises du secteur de l’agro-transformation (MPMEA). Ce dispositif a été initié par l’ONG française Tech-Dev et mis en œuvre dans quatre pays, à savoir le Mali, le Sénégal, le Tchad et le Burkina, avec le soutien de l’AFP. Au plan national, Hub-IIT est mis en œuvre par l’ONG Afrique verte Burkina en partenariat avec l’Institut de recherche en sciences appliquées et technologiques (IRSAT). Il se fixe comme objectif de contribuer au développement des MPMEA burkinabè, en facilitant leur accès à des solutions technologiques adaptées, prenant en compte les problématiques environnementales et sociales, et en accompagnant la recherche de financement et la mise en œuvre.

Les promoteurs et promotrices d’entreprises du secteur agro-transformation étaient représentés

Spécifiquement, des services qui y sont proposés, le chef de service Hub-IIT au Burkina, Désiré Nanéma, a cité l’appui-conseil à l’application de bonne pratique d’hygiène dans les entreprises, la fourniture d’arguments scientifiques et techniques pour les accompagner à faire de meilleurs choix quand il s’agit d’équipements, d’emballages, et de process de transformation ou de valorisation de déchets. « Ces services sont fournis de manière individualisée et suivis dans la durée. Chaque entreprise dispose d’un référent qui œuvre à son côté pour lui apporter des conseils et évaluer l’évolution des activités de l’entreprise », a précisé M. Nanéma.

Hub-IIT Burkina suit à ce jour, 150 entreprises agro-alimentaires à Ouagadougou et à Bobo, a indiqué le chef de service, Désiré Nanema

Des résultats encourageants

Le démarrage des activités de ce dispositif est intervenu le 10 mars 2020 à Ouagadougou puis s’est étendu à Bobo-Dioulasso en mars 2021. Après 18 mois de mise en œuvre, l’ONG Afrique verte Burkina a décidé de faire une halte pour apprécier les résultats engrangés à mi-parcours. Au titre du bilan, malgré un démarrage difficile dû à la pandémie de la maladie à coronavirus, le dispositif Hub-IIT Burkina s’est très vite développé. « A ce jour, nous suivons sur Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, 150 entreprises agro-alimentaires. Sur les 150, nous avons enregistré plus de 400 demandes d’appui dont plus de 70% ont déjà été traitées », a indiqué le chef de service Hub-IIT Burkina, Désiré Nanéma.

Le directeur de l’IRSAT a dit sa disponibilité à accompgner les acteurs et le dispositif

En ce qui concerne les impacts, cette initiative a permis à une vingtaine d’entreprises d’acquérir de nouveaux équipements sur la base des conseils. Au moment où d’autres entreprises sont en train d’aménager des extensions de sites de production, le chef de service constate avec satisfaction l’amélioration de la qualité des produits des entreprises qui ont bénéficié de leur accompagnement.

« Les résultats auxquels vous êtes parvenus sont très importants pour la recherche scientifique et l’innovation dans la mesure où nous pouvons les utiliser - et nous les utiliserons - pour pouvoir élaborer de nouveaux projets et améliorer les programmes d’activités que nous développons en matière d’agro-alimentaire », a déclaré le directeur de l’IRSAT, Emmanuel Nanéma, qui informe par ailleurs que son institut a mis à la disposition de cette initiative quatre référents (dont deux à Bobo et deux à Ouagadougou). Mais, il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous continuerons de mettre en œuvre toutes nos connaissances à la disposition des différents acteurs et de Hub-IIT Burkina », a assuré M. Nanéma. Prononçant le discours d’ouverture, le coordonnateur de l’ONG Afrique verte Burkina, Philippe Ki, a fait remarquer que ces résultats ont été rendus possibles grâce à l’enthousiasme et l’intérêt manifesté par les promotrices et les promoteurs d’entreprises.

La responsable de l’unité de transformation des céréales du Faso, Clarisse Kaboré est ravie de l’accompagnement de Hub-IIT Burkina

Parmi eux, Clarisse Kaboré. Elle est la responsable de l’unité de transformation des céréales du Faso. Cette unité qui a bénéficié de l’accompagnement Hub-IIT rencontrait des difficultés liées notamment aux équipements. « Tu peux avoir ton argent mais tu ne sais pas où aller chercher l’équipement qui sera adapté à ton travail. J’avais besoin d’un tamiseur pour faciliter la main d’œuvre », a confié Mme Kaboré, satisfaite du dispositif qui lui a permis d’acquérir cet équipement de travail et de renforcer du même coup sa capacité de production. De cinq sacs de farine par jour, sa production journalière est estimée à plus de 10 sacs de nos jours.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Réouverture des frontières au Burkina : Le ministre de la santé énonce les conditions pour les voyageurs
Éducation au Burkina : Scolariser les filles dans des régions touchées par l’insécurité
Burkina : Appel à dons au profit des déplacés internes de Sakoula
Projet biodigesteur : La Croix-rouge burkinabè vole au secours de la commune de Ténado
Burkina : La maladie ulcéreuse au cœur du 2e congrès des hépato-gastro-entérologues
Sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest : Les producteurs burkinabè veulent apporter leur contribution
Bobo-Dioulasso : Des prestataires de santé formés sur le diagnostic précoce des cancers de l’enfant
Ministère en charge de l’éducation : Un atelier pour faciliter l’implantation du BEP électricité et installation d’équipements solaires dans le système éducatif
Projets routiers de l’Etat : Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) dresse son bilan
Journée mondiale de lutte contre le sida 2021 : Message de la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique
Education au Burkina : Les élèves des enseignements techniques et professionnels du Centre à pied d’œuvre pour la clôture de la direction régionale post primaire et secondaire
Bobo-Dioulasso : Des jeunes formés au métier de réparation de terminaux TIC reçoivent des kits pour leur installation socio-professionnelle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés