Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Projet « Semer la graine de la paix » : L’association IQRA capitalise des acquis

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 14 octobre 2021 à 14h00min
Projet « Semer la graine de la paix » : L’association IQRA capitalise des acquis

L’association IQRA, a organisé ce jeudi 14 octobre 2021, son deuxième forum placé sous le thème « capitalisation et pérennisation des acquis du projet “Semer la graine de la paix” ». Ce forum a pour objectif de faire le bilan des résultats engrangés durant les trois années de mise en œuvre du projet.

Afin de permettre aux femmes d’inculquer à leurs enfants dès les bas-âge des valeurs de paix, de citoyenneté et de civisme et, par ricochet, de contribuer à la construction d’une paix durable au Burkina Faso, le projet « Semer la graine de la paix », avait été lancé en octobre 2018, par l’association IQRA, avec le soutien financier de l’ambassade des États-Unis. À deux mois de la fin de ce projet, un forum a été organisé pour faire le bilan des acquis et d’identifier des actions pour leur pérennisation.

Ainsi, à en croire la coordonnatrice de l’association, Hawa Bissiri, le projet a permis de manière générale, d’accroître le leadership féminin ; de sensibiliser et former plus de 1 400 femmes sur plusieurs thématiques ; d’ouvrir huit centres de formations et d’alphabétiser près de 219 femmes et de doter onze groupes de femmes en kits de réalisation d’activités génératrices de revenus ».

Une vue d’ensemble des bénéficiaires du projet et des participants au forum

« La graine de la paix a été semée mais les feuilles qui ont poussé sont très fragiles »

Les bénéficiaires du projet, par la voix de leur représentante, Mme Sow, n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude, tout en recommandant à l’association un renouvellement du projet. « Grâce au projet, des vies ont été sauvées car il y avait des femmes qui étaient vraiment désespérées. Aujourd’hui, elles réussissent à faires des activités génératrices de revenus et ont l’esprit apaisé. Beaucoup d’entre elles ont réussi à réinscrire leurs enfants à l’école. De ce fait, nous demandons un renouvellement du projet "Semer la graine de la paix", car la graine de la paix a été semée mais les feuilles qui ont poussé sont encore très fragiles », a-t-elle affirmée.

Les acquis engrangés sont d’une grande importance pour le gouvernement, a laissé entendre la représentante de la ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Ursule Kaboré/Bouda « Nous sommes très satisfaits des résultats de la mise en œuvre du projet parce que c’est un projet qui est très important pour le ministère de la Femme qui a une stratégie nationale d’autonomisation socioéconomique de la femme et sa mise en œuvre requiert l’accompagnement de tous les acteurs. »

L’ambassade des États-Unis, partenaire financier et technique du projet, s’est dite très ravie du travail abattu par l’association IQRA et espère que les résultats qui seront engrangés à la fin du projet seront aussi satisfaisants.

Photo de famille

L’association IQRA, a été créée dans le but de contribuer à l’instauration d’une paix et un développement socio-économique et culturel durable au Burkina Faso et dans le monde par la promotion d’une éducation de qualité des couches défavorisées et vulnérables, à savoir les talibés, les enfants en situation de rue et les femmes.

L’association intervient depuis 2015 sur le terrain, à travers son credo ‘’la paix et l’épanouissement par l’éducation’’. IQRA signifie lire en arabe. Il rappelle que le premier verset du Coran appelle les gens à la lecture pour s’éduquer et pour se développer. Le projet « Semer la graine de la paix », a débuté en octobre 2018 et prendra fin en décembre 2021.

Nado Ariane Paré (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Air Burkina : Maxime Toé, le nouveau commandant de bord, face à d’immenses défis
Burkina Faso : L’association CADIS-BF rend hommage aux martyrs camilliens le 25 mai 2022
Filtration des moteurs : Optez pour les filtres HIFI FILTER disponibles au Burkina Faso chez DRINCO
Mine de Perkoa - Burkina : La 2e chambre de refuge est vide, mais l’espoir reste permis
Camp de jeunes : Impliquer la jeunesse dans la recherche de la paix, la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation
Koudougou : Après la mort d’un étudiant dans une bousculade, le ministre de l’enseignement supérieur ordonne la fermeture temporaire d’un restaurant universitaire
Décès d’un étudiant au restaurant universitaire de Koudougou : Le comité exécutif de l’UGEB et de l’ANEB exige l’ouverture d’une enquête
Analyse comparative entre les sexes dans le domaine de l’énergie : Le rapport remis à la première responsable de l’énergie, Maminata Traoré
Agropastoralisme dans le Centre-sud du Burkina : Les besoins réels des producteurs passés à la loupe
Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide
Prévision saisonnière 2022 : Les pluies seront abondantes au Burkina, selon l’Agence nationale de la météorologie
Drame de Perkoa : Le gouvernement suit de près la poursuite des opérations sur le terrain
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés