Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • jeudi 14 octobre 2021 à 10h20min
Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite

Le président de la Transition guinéenne, le colonel Mamadi Doumbouya, a procédé à plusieurs remaniements au sein de la haute hiérarchie militaire, dans la soirée du mardi 12 octobre 2021. Les piliers de l’ancien régime déchu d’Alpha Condé ont été simplement mis à la retraite par les nouveaux maîtres de Conakry, annonce la Radio France internationale.

Ils sont au total 42 généraux touchés par ce vaste remue-ménage à l’état-major général et les différents corps de l’armée. Le général Namory Traoré, chef d’état-major des armées, a été remplacé par le colonel Sadiba Koulibaly, jusque-là commandant du centre d’entrainement commando aux opérations de maintien de la paix à Kindia, à 130 km à l’est de Conakry.

Le haut commandant de la gendarmerie nationale, le général Ibrahima Baldé, a été également remplacé par le colonel Balla Samoura, commandant de la gendarmerie de la zone spéciale de Conakry.
Dans cette série de décrets, l’ancien président de la Transition militaire de 2009 à 2010, le général Sékouba Konaté fait également partie des généraux mis à la retraite.

« Il faut voir les cadeaux qu’on leur faits »

Pour Mamadou Aliou Barry, directeur du Centre d’analyse et d’études stratégiques de Guinée, ces remaniements cachent une forme d’offrande. « Si vous lisez bien le décret, ce sont des gens mis en deuxième section. Le décret dit qu’ils peuvent occuper des emplois civils. J’ai la nette impression qu’on a mis des gens à la retraite pour pouvoir récupérer quelques hommes dans la future équipe gouvernementale ».
« Il faut voir les cadeaux qu’on leur faits. Et quels cadeaux ! Ils vont être dotés de passeports diplomatiques – y compris leurs conjoints –, du carburant, de véhicules neufs... Est-ce une forme de récompense parce qu’on craint une forme de fronde à l’intérieure de la grande muette ? C’est la grande interrogation », reprend Mamadou Aliou Barry.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net
Source : RFI

Vos commentaires

  • Le 14 octobre à 10:41, par Un Burkinabê En réponse à : Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite

    C’est ce que le MPP aurait dû faire, mettre à la retraite certains haut-gradés de l’armée qui étaient sous l’influence du Général Diendéré et qui visiblement lui seront loyaux.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 11:17, par Papa En réponse à : Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite

    Le légionnaire président a vu juste ,c’est ce courage qui manque au président du Faso , il faut balayer tous ces vieux officiers supérieurs de notre armée qui n’ont plus aucun rendement. Certains même ont de la peine à descendre de leur véhicule tellement ils sont fatigués et essoufflés.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 13:33, par Wendmi En réponse à : Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite

    Un geste de salubrité à saluer à sa juste valeur. Il est évident que ces Généraux coûtaient énormément au trésor public guinéen et pire constituaient un gros handicap pour l’essor de l’armée guinéenne et par ricochet à l’épanouissement du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 17:58, par erreur En réponse à : Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite

    Cela m’amuse de voir certains internautes réagir de la sorte.

    Et si la purge était mue par d’autres raisons dont celui d’éviter les côuts d’Etat et surtout dans cette guinée ou la donne ethnique mine l’armée il sera pas étonnant de savoir que le délit d’ethnie fait partie des critères.
    Dans les années 1984 au Burkina Faso des jeunes capitaines au pouvoir ont mis à la retraite d’office des officiers dits réactionnaires parmi lesquels certains étaient brillants avec de solides formations dans des écoles de guerre. Puis vint la guerre de noël en décembre 1985 contre le Mali , le trio des capitaines + le seul commandant du Groupe ont dû eux mêmes se transformés en "généraux " élaborer la stratégie.

    Prudence

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 09:45, par Ka En réponse à : Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite

    ’’’’’A’’’’’ l’internaute ’’erreur :’’ Tu affirmes : ’’’’’’’’’’’’’’’’Et si la purge était mue par d’autres raisons dont celui d’éviter les couts d’Etat et surtout dans cette guinée ou la donne ethnique mine l’armée il sera pas étonnant de savoir que le délit d’ethnie fait partie des critères.
    Dans les années 1984 au Burkina Faso des jeunes capitaines au pouvoir ont mis à la retraite d’office des officiers dits réactionnaires parmi lesquels certains étaient brillants avec de solides formations dans des écoles de guerre.’’’’’’’’’’’’’

    Il y a certains points de ce que Doumbouya et ses frères d’armes frères font, et qui sont semblables aux actes du CNR avec son puissant ministre d’état, ministre de la justice qui était Blaise Compaoré ’’un revanchard.’’

    En Guinée, les officiers mis à la retraite sont très privilégiés par rapport aux nôtres pendant le CNR. Doumbia, neveu d’alpha Condé, ne pouvait faire autrement avec les gradés qui soutenaient son parent que par ce privilège : Car, il n’a pas nommé un ministre de justice revanchard comme Sankara l’a fait, et ce dernier agissait cruellement sur son dos.

    L’exemple est au lendemain du 4 Aout 1983 suivi les nominations de ses responsables, le pays est soumis comme en Guinée a une profonde remise en cause. Le ministre de la justice qui avait la clé de la mise en cause, ordonne que tous les partis politiques aient été dissous. Leurs lieder assignés a résidence soit dans leurs villages soit dans des camps de la capitale ou à l’intérieur.

    Le ministre de la justice redoutant la réaction du peuple, et pour être sûr que les influents hommes politique ne puissent le nuire, il décida de les envoyé dans un lieu sûr d’où il contrôle à 100% ’’ le CNEC a Pô.’’ C’est le cas de Maurice Yaméogo, Joseph Konombo, Gerard Kango Ouédraogo. Et ce qui n’est pas comparable à ce qui se passe en Guinée, c’est la création a la place des partis politique, le CDR, en confiant cette structure a un lieutenant d’aviation de 27 ans a l’époque, kalachnikov toujours en bandoulière, ’’’Pierre Ouédraogo’’’’ aux allures d’un collégien calme appliqué, bien décidé a encadrer la population sous la direction du ministre d’état, ministre de la justice.
    Thomas Sankara, pendant ce temps, a décider de soigner son image et les actions de son RDP a l’internationale, oubliant que derrière son dos son ministre de justice balaie tout sur son chemin, tous ceux qui va l’entraver quand il décide de prendre le volant des affaires de l’état dont il rêve depuis fort longtemps.

    Et ce qui me fait rire, c’est quand une personne de nos jours demande a Mariam, la veuve de Thomas Sankara, qu’est ce qu’elle pense des veuves de Yorian et autres, cette personne devait le demander au ministre de la justice de l’époque.

    Mon cher Internaute ’’’Erreur,’’’’ oui tu as raison, de dire qu’il n’est pas étonnant de savoir que le délit d’ethnie fait partie des critères en Guinée. Chez nous, le problème d’ethnie a toujours joué un rôle pour le pouvoir. Sauver Thomas Sankara quand il était arrêté, a Pô les dignitaires mossi et autres ont donné leur bénédiction a Blaise Compaoré, pour les remercier ils les envois comme gouverneur et autres sa famille : Et pour éliminer Thomas Sankara pour le pouvoir, tout est reparti de Pô avec d’autres qui savaient, mais sans voie. Oui le délit d’ethnie fait partie des critères.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
République Démocratique du Congo (RDC) : Vers une revanche Kabila/Tshisekedi ?
Etats-Unis : L’ancien secrétaire d’Etat sous George W. Bush, Colin Powell, est décédé
Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite
Guinée : Le gouvernement de transition est composé de 25 ministres et deux Secrétaires généraux
Mali : Libération de la sœur religieuse Colombienne Gloria Cécilia NARVAEZ
Prix Nobel de la Paix 2021 : Deux journalistes, russe et philippin, récompensés pour « leur combat courageux pour la liberté d’expression »
Nouveau Sommet Afrique-France de Montpellier : 13 propositions pour refonder les relations entre la France et l’Afrique
Guinée : Un haut fonctionnaire international nommé Premier ministre
Mali : Le ministre des affaires étrangères, Abdoulaye Diop invite la France à la retenue
Angola : Bientôt le Pass sanitaire pour accéder aux services publics et privés
France : Mort de Bernard Tapie, ex-ministre et homme d’affaires
France : Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison ferme
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés