Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création d’un Conseil national de transition

Accueil > Actualités > International • Déclaration • mardi 27 avril 2021 à 15h10min
Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création d’un Conseil national de transition

Dans une adresse à la nation, le général Mahamat Idriss Deby, président du Conseil militaire de transition, a annoncé, ce mardi 27 avril 2021, la création d’un Conseil national de transition (CNT) qui sera représentatif de toutes les provinces et de toutes les forces vives de la Nation. Il a aussi affirmé sa volonté d’œuvrer à la paix, la réconciliation nationale l’unité et la solidarité. Nous vous proposons l’intégralité de son discours.

Tchadiennes, Tchadiens ;

Mes chers Compatriotes

C’est avec une émotion encore vivace que je m’adresse à vous, quelques jours après la terrible tragédie qui a secoué notre pays, avec la mort brutale du Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat.

Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO est mort d’une mort réservée aux grands destins, en nous laissant dans le désarroi, la détresse et une douleur indescriptible.

Le Président de la République a donné son dernier souffle et sa vie pour préserver le Tchad de la menace des groupes terroristes, des partisans de la guerre et des complotistes de tout bord.

Je voudrais, au nom de toute la Nation, rendre un vibrant hommage aux frères d’armes du Maréchal du Tchad qui ont combattu à ses côtés, certains sont morts au champ d’honneur, d’autres en garderont des cicatrices indélébiles. Le Tchad vous est éternellement reconnaissant.

L’objectif macabre des forces du mal et des adeptes de l’obscurantisme, est d’empêcher l’émergence du Tchad et de le déstabiliser en semant le chaos, la haine, la désolation et la mort.

Face à ce péril qui menace encore le Tchad, qui est à nos frontières et qui pourrait compromettre gravement l’avenir de la Nation, les Forces de Défense et de Sécurité ont pris leurs responsabilités devant l’histoire et le peuple. Les hauts dignitaires de nos forces de défense et de sécurité n’ont pas eu d’autre choix que d’emprunter la voie qui s’imposait à tous dans ce contexte exceptionnel d’un chaos généralisé annoncé et d’implosion du pays.

Confronté au renoncement du Président de l’Assemblée Nationale d’assumer sa responsabilité constitutionnelle et face à ce péril imminent, un Conseil Militaire de Transition a été mis en place pour faire face au péril ultime. La charte de transition qui fonde nos actions est une base pour la mise en œuvre de notre dispositif institutionnel.

Le Conseil Militaire de Transition obéit au souci cardinal de faire face à l’urgence absolue de devoir défendre notre Patrie contre l’agression qu’elle subissait, de préserver les acquis de paix et de la stabilité et de garantir l’unité et la cohésion nationale.

Il s’agit là, mes chers compatriotes, de l’essence même des principes fondamentaux d’existence de la Nation car la guerre n’est pas finie et la menace d’attaques par d’autres groupes armés venus de l’étranger demeure.

Mes chers compatriotes,

Le Conseil Militaire de Transition n’a pas d’autre objectif que d’assurer la continuité de l’État, la survie de la nation et l’empêcher de sombrer dans le néant, la violence et l’anarchie. Les membres du CMT sont des soldats qui n’ont d’autre ambition que celle de servir loyalement et avec honneur leur patrie. Toute autre attitude des membres du CMT sera une atteinte impardonnable à la mémoire du Maréchal et à l’engagement face au peuple.

Notre pays est au carrefour de son histoire. Ce moment crucial pour la Nation tchadienne engage le CMT à faire preuve de responsabilité et de pondération.

Conformément à l’esprit et aux dispositions de la Charte de Transition, le Conseil Militaire de Transition jouera pleinement son rôle de garant de l’indépendance nationale. Il aura pour vocation de définir les grandes orientations pour les questions de paix, de stabilité et de sécurité nationale.

Un Premier Ministre, chef du Gouvernement de transition vient d’être nommé. Sa mission est de former un nouveau gouvernement de réconciliation nationale, composée d’une équipe soudée, compétente et représentative du Tchad pluriel. La réconciliation nationale, la paix, l’unité, la solidarité seront en tête des actions prioritaires du Gouvernement.

Ces valeurs si chères à notre défunt Président seront éprouvées et sanctuarisées dans le cadre d’un dialogue national inclusif qui sera organisé pendant cette période de transition.

Je serai le garant de ce dialogue qui n’éludera aucun sujet d’intérêt national selon un calendrier précis que le Gouvernement sera appelé à dévoiler.

Dans les prochains jours et après les consultations en cours, un Conseil National de Transition, représentatif de toutes les provinces et de toutes les forces vives de la Nation sera également mis en place, de façon consensuelle et concertée, pour permettre l’accompagnement législatif de l’action gouvernementale et de donner au pays les bases d’une nouvelle Constitution.

L’objectif du processus est de nous permettre d’organiser des élections démocratiques, libres et transparentes dans les meilleurs délais. La démocratie et la liberté introduites au Tchad en 1990 sont et resteront des valeurs irréversibles.

Mes chers compatriotes,

En votre nom, je tiens à exprimer notre infinie gratitude aux dirigeants des pays amis et partenaires pour ce soutien résolu dans cette quête qui est la nôtre d’une transition apaisée, sereine et participative, que le peuple tchadien attend avec espoir.

Le Tchad a besoin de la communauté nationale et internationale pour réussir cette transition tant les défis sont immenses. Le Tchad a besoin d’un soutien massif de ces partenaires pour stabiliser une situation économique et financière durement impactée par le contexte sécuritaire, sanitaire, humanitaire et social.

Je voudrais également rassurer nos partenaires que le Tchad continuera de tenir son rang et à assumer ses responsabilités dans la lutte contre le terrorisme et respectera tous ses engagements internationaux.

Tchadiennes, Tchadiens ;

Mes chers Compatriotes,

Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO nous a légué un héritage sur lequel nous pouvons capitaliser pour cimenter l’unité du pays et accélérer son progrès économique.

Chacune et chacun d’entre nous doit simplement comprendre que tout acte, toute attitude et tout comportement contraire à l’unité nationale, au vivre-ensemble et à la paix est un grave préjudice causé à la Nation.

Nous voulons rassurer et réconforter tous nos compatriotes qui ont enduré, dans la dignité, la responsabilité et la sérénité, l’épreuve et la douleur de la disparition du Maréchal du Tchad et qui lui ont rendus un dernier hommage digne et à la hauteur de son rang et de sa mémoire.

Les oiseaux de mauvais augure et les faux prophètes qui ont prédit le chaos ont pu voir et comprendre dans cette ferveur et ce recueillement de la nation entière la grandeur du Tchad et la maturité du peuple tchadien.

Nous devons continuer à faire preuve de responsabilité, de sagesse et de lucidité face à toutes les épreuves et à tous les obstacles. Comme le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO ne cessait de le répéter, il n’y a pas un Tchad de secours ou un Tchad de substitution. Le Tchad est un, unique, indivisible, irremplaçable et inaltérable.

Pour notre part, nous pouvons vous assurer que le Conseil Militaire de Transition se battra corps et âme pour préserver et consolider tous les acquis de paix et de sécurité qui sont les fondements de cette Nation. C’est chaque jour que nous veillerons, sans relâche, à la préservation de la paix, de la stabilité, de la cohésion nationale et de notre souveraineté.

La seule et unique raison d’être du CMT, c’est le Tchad, le Tchad éternel.

Mes chers compatriotes,

Nous en appelons, une fois de plus au sens de responsabilité de toutes les Tchadiennes et de tous les Tchadiens. Dans un sursaut patriotique, nous devons faire taire les rancœurs et les incompréhensions, transcender les intérêts égoïstes et surmonter les divisions pour se concentrer sur l’essentiel, l’intérêt supérieur du Tchad.

Aucun État ne peut prospérer dans un environnement marqué par le désordre, l’anarchie et le chaos. Aucun pays ne peut avancer sur le chemin du progrès si la haine est le pain quotidien de ses filles et de ses fils.

C’est par l’amour, la fraternité, l’entente, le pardon et la tolérance que nous pourrons refonder notre pays et demain, léguer à la postérité et à nos enfants une nation, vivante, développée et respectée.

Ce combat pour demain commence aujourd’hui. Et pour gagner ce pari, il faut absolument, impérativement et nécessairement une action collective et une contribution générale pour la paix, la paix des cœurs.

Nous en appelons à la participation et à la bonne volonté de tous les citoyens dans cette phase cruciale et historique de la vie de notre jeune Nation. Les femmes et les jeunes auront toute la place qui leur revient de droit.

Le Conseil Militaire de Transition en appelle à une union sacrée autour de notre unique patrimoine qui est le Tchad. Tous nos compatriotes, en exil, pour une raison ou une autre et qui sont loin de leurs terres, doivent rentrer au pays pour le bâtir ensemble. Leurs frères, leurs fils, leurs parents les attendent comme nous les bras ouvert dans l’esprit de paix et de réconciliation.

Nous devons être des citoyens pacifiques et trouver tous ensemble des solutions à nos dissensions pour surmonter nos défis communs.

Tchadiennes, Tchadiens

Mes chers compatriotes

Notre pays a, dans son histoire, connu tant de vicissitudes et d’épreuves. Dans les moments les plus critiques de son existence, le Tchad a toujours su trouver la force et la volonté pour ne pas flancher.

Aujourd’hui et demain, plus qu’hier, nous devons rester forts, calmes et sereins car notre futur est plein d’espoir. Nous n’avons aucune raison de douter de notre pays et de ses enfants.

Rien, absolument rien, si nous sommes unis et solidaires, ne pourra faire replonger le Tchad dans des moments de péril pour la Nation entière comme nous en avons vécu ces derniers jours.

Ayons simplement confiance en nous-mêmes et ayons foi en Dieu. Puisse Allah, le Tout-Puissant, combler de bénédictions notre pays et notre peuple.

Vive le Tchad éternel !

Je vous remercie.

Source : Présidence de la République du Tchad

Vos commentaires

  • Le 27 avril à 17:11, par Sacksida En réponse à : Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création du Conseil national de transition

    C’est un discours rassembleur plein de sagesse, de democratie et de progres que le jeune President du CMT et du Tchad vient de livrer. Je crois que l’Union Sacree de la Nation et des populations qu’il souhaite est un signal fort qui prouve que le jeune homme a de la suite dans les idees et qu’il merite un vrai soutien massif des Tchadiens. Si l’Union Sacree est realisee le Tchad avec le CMT, le CNT et le gouvernement d’Union National peut aller loin dans les aspirations de ses populations. Salut.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 08:09, par Mafoi En réponse à : Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création du Conseil national de transition

      @Sacksida,comme disait un académicien président africain,le nègre est trop émotif car j’ai aussi lu le discours de ce parricidaire mahamat kaka déby mais on n’a pas la même lecture car depuis le début de cette affaire,il est entrain de mentir de A à Z.Déjà sur les circonstances du décès d’idriss déby qui n’est pas ma tasse de thé,il est établi qu’il n’est pas mort au combat mais abattu à la présidence par lui puisqu’il était le responsable de la garde présidentielle.Ensuite sur la date de son assassinat,il a aussi menti.En effet lors des obsèques,contrairement à cet assassin qui n’est qu’un adopté,un fils biologique d’idriss déby qui représentait la famille a dit en mondovision devant les RMCK,Macron etc...que son papa était décédé dans la nuit du 18 Avril alors que lui,est apparu le 20 Avril pour annoncer le décès le jour même et dans la foulée,pour présenter son cmt,profitant au passage pour dissoudre les institutions ce qui avait d’ailleurs amené le président de l’assemblée à prendre acte.Donc là encore,il vient mentir que c’est parceque le président de l’assemblée nationale s’était dégonflé qu’il se retrouve malgré lui à la tête d’un cmt déjà mort né pour parler maintenant d’un cnt,juste pour ruser avec le peuple mais ne se laissera pas manipuler.D’ailleurs rien qu’hier,plus de 10 civils sont morts juste parcequ’ils manifestaient.Donc ce parricidaire en mission commandée contrairement à ce que tu crois,ne peut pas être un rassembleur et j’ose espérer qu’il finira comme la plupart des traîtres à savoir,une balle dans la tête

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 19:25, par Auguste Cesar LeTchadien En réponse à : Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création du Conseil national de transition

    Le vivre- ensemble a deja ete balise par la constitution. donc, Idriss deby "Traitre", a ton papa, tu deviens un probleme pour le vivre ensemble au tchad. Toi aussi, mon fils ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 19:28, par Auguste Cesar LeTchadien En réponse à : Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création du Conseil national de transition

    Du deja entendu. C’est comme ca apres les coups de force. Discours lenifients mais tres insincere ! Ce gamin est parti pour faire 50 ans, si entre- temps un autre affreux ne le fait pas. Vraiment, le Tchad doit avoir fait quelque chose de tres grave dans une incarnation p[recendente pour souffrir autant.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 02:07, par Nosee En réponse à : Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création du Conseil national de transition

    Voila un gamin qui ne sait meme pas prononcer " Stablité" il dit " Estabilité" il est bombardé chef d’Etat. Macron payera cher pour tout le mal qu’il fait a l’Afrique. Macron qui est deja menacé de coup d’etat en France par les Generux qui ne se cachent meme plus. Ca va ma lfinir cette histoire de vouloir coute que coute soumettre l ;Afrique et la piller. Cette maniere d’ignorer le gagnant gagnant va perdre la France.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 12:39, par Le Financier En réponse à : Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création du Conseil national de transition

      Mon cher Nosee, le français est très élastique, conformément au Larousse, c’est plus stabilité. Si toi tu peux écrire stablité, sois tolérant vis à vis du président du CMT,, car pour lui c’était juste un problème de prononciation

      Répondre à ce message

      • Le 29 avril à 05:28, par Soussou En réponse à : Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création du Conseil national de transition

        @ Le Financier. Le probleme c’est que ton protéger de Mahamat Caca deby a buté son bienfaiteur pere adoptif pour prendre sa place et en plus il dis "Estabilité" a plusieurs reprises et cela ne saurait relever d’un lapsus linguae durant un discours officiel preenregistré et ayant fait l’objet de coupures et de montages comme la video l’atteste mais d’une ignorance et du niveau d’education de Caca. Essstabilité ! Franchement.

        Répondre à ce message

      • Le 29 avril à 05:37, par Salam En réponse à : Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création du Conseil national de transition

        @Le Financier, tu fid le préesident du CMT tu devrais plutot dire le purchiste du CMT (Comité des Menteurs du Tchad). Ils ont menti de bout en bout avec la complicité de Macron le petit Napoleon :
        - la date de la morty du President Deby
        - Le leiu de la mort du president Deby
        - le circonstance de la mort du president deby
        - e soit disant desistement du president de l’Assembl(e nationale Tchadienne alors quen cas de desitement du president, il y’a un 2nd vice president et meme un 3ieme vice president
        - Funeraille truqué en investiture pour valider un coup d’etat.
        - etc. etc.
        Et tu le sais tres bien @Le Financier.
        Le peuple Tchadien ne se laissera pas compter.
        Ton president du CMT finira avec une balle tot ou tard.
        Wait en see.

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés