Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Région de l’Est : Un atelier technique pour planifier les activités du projet de prévention et gestion des conflits

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 8 avril 2021 à 13h30min
Région de l’Est : Un atelier technique pour planifier les activités du projet de prévention et gestion des conflits

Dans un contexte d’extrémisme violent où la cohésion sociale et le vivre-ensemble sont mis à rude épreuve, le gouvernement burkinabè et le système des Nations-unies lancent un projet de prévention et gestion des conflits dans la région de l’Est. Les 8 et 9 avril 2021, se tient un atelier technique de planification des activités dudit projet élaboré par le PNUD, la FAO et INTERPEACE avec les acteurs de la société civile, les services techniques et les autorités des différents niveaux à Fada N’Gourma.

C’est un projet qui vise à réduire les risques de conflits et à renforcer un processus de cohésion sociale inclusif des groupes les plus à risque dans la région de l’Est, particulièrement autour du foncier et des ressources naturelles, et de rendre les communautés plus résilientes face aux défis que pose la question des terres et des ressources naturelles.

Pour le gouverneur de la région de l’Est, Saïdou Sanou, la région subit une crise humanitaire sans précédent que le gouvernement cherche à réduire au maximum. « Les communautés à la base doivent jouer un rôle essentiel dans la vie socio-économique de la région. Les compétences et expériences endogènes doivent être mises en avant dans nos approches de développement de ces communautés », dit-il. Le gouverneur souhaite de ce fait que les échanges soient d’une excellente qualité assortie d’un plan de travail dont les activités seront en phase avec les priorités au niveau de la région et renforceront la cohésion sociale.

Le gouverneur de la région de l’Est, Saïdou Sanou

Selon le conseiller résilience au PNUD Burkina Faso, Martin Mbanda, le but est de connaitre la problématique des conflits autour de l’accès aux ressources naturelles, qui peuvent dégénérer en conflits intercommunautaires, afin de parvenir à une gestion de manière pacifique tout en conciliant la loi foncière avec les pratiques traditionnelles. « On aimerait avoir de bonnes pratiques endogènes qui pourront être répliquées dans d’autres pays », a-t-il souhaité.

Le conseiller résilience au PNUD Burkina Faso, Martin Mbanda

Pour une durée de deux ans, le projet coûtera environ 2,5 millions de dollars.

G. ABOUBACAR
Lefaso.net / Fada N’Gourma

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Affaire de la mosquée de Pazani : Mensonges, hypocrisie, clientélisme
La médiation pénale en faveur des enfants en conflit avec la loi : L’intelligente entente entre justice formelle et chefferie traditionnelle
Réformes foncières au Burkina : Des propriétaires terriens de Saaba disent niet !
Ramadan 2021 : L’archevêque de Bobo-Dioulasso, Paul Ouédraogo, adresse ses vœux de bonne fête à la communauté musulmane
Fonds minier de développement local : Les acteurs demandent un renforcement du leadership de l’Etat
Téléphone-portable et vie de famille : Comment trouver le juste milieu ?
Ouargaye : Des boutiques cambriolées après la pluie
Agence de l’eau du Liptako : Adoption d’un schéma directeur d’aménagement et de gestion en eau
Eglise évangélique Baptiste de Bobo-Dioulasso : Le torchon brûle entre des fidèles et leur pasteur
Burkina : Des présumés auteurs de fraude fiscale portant sur plus de 16 milliards FCFA mis aux arrêts
Ramadan 2021 : L’Aid el fitr sera célébrée au Burkina Faso le jeudi 13 mai 2021
Sécurité routière : Des conducteurs de tricycles et de quadricycles formés pour l’obtention de permis de conduire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés