Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina Faso : Le ministère de l’Eau et la SNV signent une convention pour la mise en œuvre du projet « Eau, clé du développement durable »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 22 mars 2021 à 15h40min
Burkina Faso : Le ministère de l’Eau et la SNV signent une convention pour la mise en œuvre du projet « Eau, clé du développement durable »

Le ministère de l’Eau et de l’Assainissement et l’organisation néerlandaise de développement (SNV) ont signé une convention pour la mise en œuvre du projet Eau, clé du développement durable. C’était ce lundi 22 mars 2021 à Ouagadougou.

C’est ce 22 mars 2021, journée mondiale de l’eau, que l’Organisation néerlandaise SNV, et le ministère de l’Eau et de l’Assainissement ont choisi pour signer une convention pour la mise en œuvre du projet « Eau, clé du développement durable » (ECDD). Ce projet d’une durée de quatre ans est financé par l’ambassade des Pays-Bas à plus de huit milliards de FCFA et sera mis en œuvre par le consortium SNV et World Waternet, deux organisations néerlandaises.

Le projet interviendra dans 17 espaces de gestion des comités locaux de l’eau des cinq agences de l’Eau que compte le Burkina Faso. Il vise à améliorer la résilience des populations dans les territoires cibles par l’accroissement des moyens de subsistance et l’accès aux services de l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Il cible les ménages vivant en milieu rural et semi-urbain de la zone d’intervention.

Le projet ECDD sera mis en œuvre par la SNV et World Waternet pour une durée de quatre ans

A terme, le projet devrait permettre de renforcer les capacités des structures de gestion des ressources en eau, conserver les eaux et les sols, améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu urbain et rural des zones fragiles, puis augmenter et diversifier les stocks et les revenus agricoles des ménages ruraux dans les territoires cibles.

Une opportunité pour les déplacés internes

A en croire le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane Nacro, en plus de contribuer à la mise en œuvre des programmes déjà existants, le projet ECDD se présente comme une grande opportunité pour la gestion des besoins des personnes déplacées internes de la zone de projet. En effet, comme l’explique la représentante du chargé d’affaires de l’ambassade du royaume des Pays-Bas, Eléonore Belemlilga, « la situation sanitaire inquiétante du Covid-19 ne doit pas occulter la situation sécuritaire que vivent les populations du Sahel. A ce jour, le Burkina Faso compte plus d’un million de personnes déplacées internes qui ont besoin d’eau, de nourriture, de santé, d’éducation, de sécurité ».

Ousmane Nacro, ministre de l’Eau et de l’Assainissement

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement précise donc que le projet ECDD permettra d’apporter de l’eau potable aux déplacés internes, mais également d’améliorer l’assainissement par la construction de latrines et la sensibilisation de ces déplacés pour éviter les maladies dues au manque d’assainissement et d’eau potable.

Photo de famille

C’est pourquoi, il ne manque pas de remercier le consortium SNV et WWN qui mettent en œuvre le projet, ainsi que l’ambassade du royaume des Pays-Bas pour l’avoir financé. « C’est un don que nous saluons à sa juste valeur et nous souhaitons vivement qu’au bout des quatre ans, nous puissions constater que ce financement a apporté un changement qualitatif au secteur que nous gérons, mais aussi que ce financement aura amélioré les conditions de vie de nos populations des villes et des campagnes », a laissé entendre le ministre Ousmane Nacro.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les clients invités à dénoncer les points de vente complices
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la psychose et je prie pour que les terroristes n’attentent pas à ma vie ou à celle des élèves », un enseignant du Passoré
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « personne d’autre à part Ibrahim Traoré »
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments thérapeutiques livrées a Djibo
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas transformer le système éducatif sans prendre en compte les préoccupations des enseignants » Souleymane Badiel
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent environ 1000 élèves déplacés internes au post-primaire et secondaire
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de francs CFA pour une éducation en situation d’urgence
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des jeunes pour faire la fête
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina en recueillement à la mémoire de leurs camarades disparus
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires seront honorés le 12 octobre 2022
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 octobre déclarée chômée et payée
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous sommes totalement scandalisés par cette décision » (Me Hervé Kam)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés