Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : Le Premier ministre Christophe Dabiré exprime sa compassion

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 22 janvier 2021 à 08h30min
Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : Le Premier ministre Christophe Dabiré exprime sa compassion

Dans ce communiqué, le Premier ministre exprime sa compassion à la famille biologique et religieuse de l’abbé Rodrigue Sanon, dont le corps sans vie a été retrouvé ce jeudi 21 janvier 2021.

Message de compassion de son Excellence Monsieur le Premier ministre, suite à la mort tragique de l’abbé Rodrigue Sanou, curé de la paroisse Notre-Dame de la Paix de Soubakaniédougou.

"C’est avec une profonde indignation que j’ai appris la mort tragique de l’abbé Rodrigue Sanou, curé de la paroisse Notre-Dame de la Paix de Soubakaniédougou. Je condamne fermement cet acte barbare indigne de notre époque. J’invite les populations à la vigilance et à la collaboration avec les forces de défense et de sécurité. Aux familles biologique et religieuse du défunt, je témoigne ma compassion et présente mes sincères condoléances. Puisse l’âme de l’abbé Rodrigue Sanou reposer en paix" !

DCRP/Primature

Vos commentaires

  • Le 22 janvier à 15:59, par Ramataz En réponse à : Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : Le Premier ministre Christophe Dabiré exprime sa compassion

    Merci au 1er Ministre pour cette compassion mais il faut agir et réagir pour éradiquer ce terrorisme qui ronge notre société. Qu’a fait l’abbé Rodrigue Sanon pour mériter ce sort à part le fait qu’il est chrétien et abbé ? Voilà où nous en sommes au 21ème siècle à savoir dans un obscurantisme et une cruauté gratuite au nom d’idéologies de combat pour "Dieu ou Allah". Que ce soit le terrorisme ou le grand banditisme, l’un alimente l’autre et vice versa. Tous ces criminels vivent au milieu de nous, dans notre entourage, dans nos familles, dans notre société. Ils ne viennent de nulle part, du reste très souvent, ils sont incrustés parmi nous. On laisse faire par peur ou par adhésion pour ensuite sortir au grand jour professer "nous, c’est la paix. On aime tellement la paix, la réconciliation, le vivre ensemble, on aime tout le monde", bla bla bla. On vous connaît maintenant avec ces discours rodés du politiquement correct.
    Mon frère, qu’as-tu fait pour mériter ça ? Que le Seigneur t’accueille auprès de lui et console ta famille biologique et religieuse. Vraiment, les mots me manquent.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Plateau central : Quatre écoles dotées d’ouvrages hydrauliques et d’assainissement dans la commune de Dapelgo
Santé : Une soixantaine de femmes formées sur les cancers du sein et du col de l’utérus à l’hôpital Saint Camille de Ouagadougou
Baptême de l’air : IAMGOLD Essakane SA fait rêver les enfants dans le ciel !
Burkina : Onze morts et trois blessés dans l’éboulement sur un site d’or dans le Centre-nord
Difficile accès au Lycée Bogodogo : Des élèves manifestent leur mécontentement
Immobilier : Les résidents de la cité Abdoul Service Ouaga 2000 (quartier Kamsongtenga) en appellent au ministre de l’urbanisme
Ouagadougou : Le maire Armand Beouindé entérine la décision interdisant l’occupation des voies publiques
Région du Sahel : L’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-DORI) célèbre les producteurs maraîchers
Centre-Est : Le projet « Naatann Burkina-Togo » pour renforcer la cohésion sociale et l’autonomisation des jeunes et des femmes
Santé : « La dysfonction érectile est un signe de maladie cardiovasculaire », Dr Boukary Kabré, urologue-andrologue
Education nationale : Un complexe scolaire communal flambant neuf pour la population de Youlou à Koudougou
Université libre du Burkina : Les étudiants en diplomatie et relations internationales s’exercent aux débats internationaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés