Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce sont nos choix qui montrent qui nous sommes, bien plus que nos capacités.» Joanne K.Rowling

Air Burkina : « Les racines et les ailes de l’Afrique de l’Ouest » s’étendent à Libreville

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 27 novembre 2020 à 15h00min
Air Burkina : « Les racines et les ailes de l’Afrique de l’Ouest » s’étendent à Libreville

La compagnie Air Burkina a effectué son premier vol commercial sur Libreville, le mercredi 25 novembre 2020, en présence de ses responsables. Ce vol inaugural via Cotonou marque le retour de la doyenne des compagnies aériennes de la sous-région au Gabon.

C’est désormais possible pour les Burkinabè résidents au Gabon de prendre Air Burkina pour leurs trafics aériens entre les deux pays sans faire trop d’escales comme auparavant. Cette occasion, à en croire les Burkinabè au Gabon, est la bienvenue et surtout attendue. « Nous attendons cela depuis longtemps », confie le délégué des Burkinabè au Gabon, Ousseini Sorgho, dont la joie se lisait sur son visage.

Deux fois par semaine, Air Burkina va rallier les deux pays via la capitale économique béninoise, Cotonou. Au-delà d’un simple voyage, la diaspora burkinabè y voit le symbole du patriotisme. « Le fait même d’entendre Air Burkina auprès de nous au Gabon, cela nous incite à voyager avec la compagnie. Ça fait une fierté pour nous de savoir qu’une compagnie du Burkina vient au Gabon, là où réside une forte communauté », relate Ousseini Sorgho.

Pour marquer l’effectivité du vol, une équipe de l’administration d’Air Burkina a voyagé avec les passagers ordinaires de Ouagadougou à Libreville après une escale à Cotonou. La cérémonie inaugurale s’est déroulée dans l’enceinte de l’aéroport international Léon Mba de Libreville.

Ousseini Sorgho, le délégué des Burkinabè résidents au Gabon

Le début d’un programme régulier

L’ambassadeur du Burkina Faso au Gabon, Saïdou Zongo, a rappelé l’importance de la desserte de Libreville par Air Burkina, qui marque aussi la bonne diplomatie entre les deux pays. « Air Burkina vient tout simplement reprendre son rôle essentiel de vecteur dans les flux migratoires, y compris la circulation des marchandises et du fret », a indiqué l’ambassadeur.

Une cérémonie officielle pour marquer l’inauguration du vol Ouaga-Libreville via Cotonou

Le représentant du directeur général d’Air Burkina, Aly Diallo, a décliné l’objectif de la compagnie qui consiste à établir une passerelle entre l’Afrique centrale et de l’Ouest. « Nos vols sont mis en place pour faciliter d’abord le déplacement de nos ressortissants, d’une part ; et celui des opérateurs économiques entre les deux sous-régions, d’autre part », a-t-il indiqué.

Selon les responsables de cette compagnie aérienne, ce vol inaugural marque le début d’un programme régulier,qui, progressivement, va se dérouler en fonction de la réponse du marché. Ainsi, Air Burkina qui a pour slogan « Les racines et les ailes de l’Afrique de l’Ouest », s’étend désormais à Libreville.

Aly Diallo espère que ces vols vont soulager ses compatriotes

Au nom des autorités gabonaises, le directeur général de l’Aéroport de Libreville (ADL), Igor Simard, a réitéré la disponibilité du Gabon à accompagner Air Burkina. « Bon vent ! Nous sommes ravis de vous accueillir dans la famille », a-t-il formulé.

Air Burkina ambitionne desservir d’autres destinations dans le futur

Air Burkina, il faut le rappeler, est la seule compagnie de transport aérien de l’Afrique subsaharienne qui a toujours fonctionné sans discontinuité depuis sa création en 1967. La compagnie dispose de trois Embraer (deux E190 et un E170) depuis fin 2018. Aly Diallo indique que d’ici début 2021, Air Burkina aura cinq flottes qui vont desservir de longues destinations telles que l’Asie et l’Europe.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
L’ABHDESO et ses partenaires de Hüttlingen dotent la commune de Lèna d’un Centre d’Eveil et d’Education Préscolaire (CEEP) à Lèna
Dispensaire Saint Jean Malte de Ouagadougou : L’Association pour la Promotion de la Citoyenneté et le Développement offre des équipements
Cardinal Philippe Ouédraogo : "Au-delà des distinctions de religions, d’ethnies, des options politiques..., que nous soyons tous frères et sœurs !"
Dialogue inter-religieux : « Cette rencontre permet d’habiter nos existences, de nous rapprocher », Père Basile Paré
Burkina : « La cohésion sociale ne pourra venir que si nous nous écoutons, si nous nous réconcilions », lance Pasteur Henri Yé de la FEME
Assemblée générale de la F-SYNTER : L’exclusion des enseignants à temps plein et les ingénieurs de recherche du CAMES, le point qui fache
"Un salaire ne doit en aucun cas être un moyen de chantage", Bassolma Bazié à propos de sa démission de la fonction publique
55e journée mondiale des communications sociales : Le pape François invite les journalistes à aller sur le terrain
Santé bucco-dentaire : Les chirurgiens-dentistes appellent à en faire une priorité
Fonction publique burkinabè : La lettre de démission de Bassolma Bazié
Canal+ Burkina : Un portefeuille de plus de 50 000 nouveaux abonnés en 2020
Appui aux personnes vulnérables : Le diocèse de Ouagadougou lance son fonds de solidarité Alfred Diban
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés