Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Justice : Le procès contre le cabinet Cecrab et son fondateur renvoyé au 18 décembre 2020

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 13 novembre 2020 à 22h49min
Justice : Le procès contre le cabinet Cecrab et son fondateur renvoyé au 18 décembre 2020

Accusé de faits d’escroquerie aggravée et de menaces sous conditions d’escroquerie aggravée, Roch Armel Bakyono, fondateur du cabinet Cecrab devait passer à la barre ce 13 novembre 2020.

En effet, il est poursuivi par 103 plaignants qui se sont constitués partie civile. Ces présumées victimes qui sont de diverses nationalités, disent avoir été arnaquées, certains à hauteur de plusieurs millions de FCFA.

Se réclamant para-psychologue expert, Roch Armel Bakyono propose à ses « Cecrabiens » des analyses onomantiques, des séances d’exorcisme, des encens et chapelets de prière, etc.

Ce sont donc des « ex- cecrabiens » qui estiment avoir été grugés et dépouillés de leurs fonds suite à des promesses d’une vie meilleure, qui traînent aujourd’hui leur ancien maître devant les tribunaux.

Cependant, pour une instruction complémentaire du dossier, le juge a renvoyé le jugement de l’affaire au 18 décembre 2020.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 novembre 2020 à 18:31, par J’accuse lecture impressionniste des marchés d’illusions touts azimuts En réponse à : Justice : Le procès contre le cabinet Cecrab et son fondateur renvoyé au 18 décembre 2020

    Face au désespoir, à l’appât de l’argent facile et au goût des raccourcis, pullulent des vendeurs d’illusions touts azimuts qui surfent sur la naïveté des gens. Malheureusement, beaucoup de gens désespérés ou en quête d’argent facile tombent sur les sirènes de l’abondance et de la prospérité, des gains financiers exponentiels et inaccessibles que les nouveaux mouvements religieux et autres entrepreneurs leur font miroiter. J’accuse les politiciens qui ont travaillé à installer dans la mentalité des gens que la réussite se résume a l’aisance matérielle sans créer un environnement d’espérance et de quasi plein-emploi. Malheureusement, ce marché d’illusions où on promet aux gens l’abondance et la prospérité matérielle est très florissant. Pourtant, la voie la plus saine pour avoir de l’argent reste le travail. Par endroit, il y a une désertion terrestre, c’est-à-dire bon nombre de Burkinabè désespérés et ne voyant pas de nuages d’espoir à l’horizon se sont résignés à se battre pour un Burkina Faso meilleur. Certes, ils vivent ici-bas, mais ils vivent pour l’au-delà qu’ils espèrent meilleur qu’ici-bas. Cette désertion terrestre rend orpheline la transformation qualitative de la société burkinabè. Voilà pourquoi les politiques ou dois-je dire les politiciens doivent travailler à redonner de l’espoir aux populations. Cela me semble être un impératif pour le futur locataire de Kosyam.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2020 à 07:28, par One punch burkinbilaman En réponse à : Justice : Le procès contre le cabinet Cecrab et son fondateur renvoyé au 18 décembre 2020

    Quand j’ai vu les gens l’appeler maître maître sur sa page facebook j’ai tout de suite compris que ça ne pouvait que mal se terminer.

    Le prochain qui sera traduit en justice est un certain coach qui use de son influence pour conduire des milliers de gens vers des arnaques financières de toutes sortes où ils y laisseront toutes leurs plumes. j’invite les victimes à se constituer en partie civile, à le dénoncer en portant plainte.

    Si on arrive à mettre aux frais ces vendeurs d’illusions le pays se portera bcp mieux !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2020 à 08:40, par Bao-yam En réponse à : Justice : Le procès contre le cabinet Cecrab et son fondateur renvoyé au 18 décembre 2020

    Si on condamne ce gars, il va falloir condamner aussi les prêtres, évêques, pasteurs et autres marabouts. Est-ce vraiment différent ?

    Répondre à ce message

    • Le 10 décembre 2020 à 08:23, par Zongo Adama En réponse à : Justice : Le procès contre le cabinet Cecrab et son fondateur renvoyé au 18 décembre 2020

      Tout à fait d’accord avec vous . Le problème c’est que la plupart des gens ne connaissent pas leurs religions. Lorsqu’on connaît sa religion, il est difficile de se faire arnaquer par des personnes qui se disent spirituellement en rapport avec Dieu . La science du cabinet cecrab est basée sur la prière des anges gardiens. Ce qui est de la sorcellerie a l’égard de toutes les religions monothéistes.

      Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2020 à 22:31, par Amadou En réponse à : Justice : Le procès contre le cabinet Cecrab et son fondateur renvoyé au 18 décembre 2020

    Mais ? Vous divager là mon frère ! Ce sont des gens qui l’ont assignés en justice pour escroquérie il serait de même pour le pasteur escroc ou le marabout !

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 06:19, par Youssouf Tiendrebeogo En réponse à : Justice : Le procès contre le cabinet Cecrab et son fondateur renvoyé au 18 décembre 2020

    Ce sont les apprentis sorciers et leur Maitre qui trainent Maitre Rock Armel BAKYONO devant la justice. Ceux qui sont habitues aux maraboux, voyants, etc. ne peuvent qu’etre decus du proceder de la priere de l’ange gardien ainsi que tout le reste du processus de transformation de l’etre humain. Au cecrabisme, c’est n’est pas de la voyance. Avec ton analyse onomatique en main, le boulot te reviens si tu veux restorer la version authantique de ta personne. Il faut prier a longueur de journee et etre patient. Ce que les gens ne savent pas, c’est qu’on ne peut pas marchander avec Dieu. Il nous connait avant notre naissance. D’ailleur, le Maitre n’a jamais promis a qui que soit une quelconque richesse ou un quelconque bonheur. Je n’ai pas besoin de vous rappeler que ce proces n’aboutira a rien. Car celui qui est avec Dieu ne peut perdre aucun proces. Depuis que j’ai rencontrer le cabinet cecrab, j’ai rencontrer le chemin qui mene a Dieu, le Dieu vivant et vrai. Je suis cecrabien, non seulement je suis fier de l’etre mais je resterai cecrabien jusqu’a la mort.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Aïd-El-Fitr 2021 : Le ministre Alpha Barry a fêté avec "ses" frères à Niou
Burkina Faso : Un centre de médecine physique et de réadaptation pour la prise en charge des personnes victimes de handicap
Décentralisation : Eric Tiemtoré, président du Conseil régional du Centre, fait champion du développement local
Fraude fiscale portant sur plus de 16 milliards FCFA : Les présumés auteurs seront jugés le 18 mai 2021, annonce le parquet de Ouagadougou
Archidiocèse de Bobo-Dioulasso : La cathédrale Notre-Dame de Lourdes rouvre ses portes aux fidèles catholiques
Centre Delwendé de Sakoula : Don de kits d’hygiène et de protection aux pensionnaires par Side By Side
Schéma régional d’aménagement du territoire : Le Plateau central passe à l’essai
Journée internationale des familles : Trois institutions organisent un colloque national du 23 au 25 juin 2021
Journée internationale du vivre ensemble en paix : Zéphirin DIABRE appelle les acteurs politiques et religieux à œuvrer pour la tolérance
Affaire de la mosquée de Pazani : Mensonges, hypocrisie, clientélisme
Burkina Faso : Le FORCEP pour accompagner la réconciliation nationale
Ramadan 2021 : A Pazani, les déplacés internes ont prié pour la paix et le travail
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés