Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Millenium challenge corporation : Le Burkina consolide ses performances pour le Tableau de bord 2021

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mercredi 11 novembre 2020 à 19h30min
Millenium challenge corporation : Le Burkina consolide ses performances pour le Tableau de bord 2021

Le Millinium challenge corporation (MCC) a présenté, le lundi 9 novembre 2020, le « tableau de bord 2021 » sur le Burkina Faso, par la voix de son représentant-pays, Michael Simsik. Il en ressort que le Burkina Faso affiche une solide performance continue, et pourrait maintenir un niveau satisfaisant de critères d’éligibilité durant le partenariat avec le MCC, dans le cadre du second compact. La présentation a été faite devant Pauline Zouré, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, chargé de l’Aménagement du territoire.

Chaque année, le MCC prépare une évaluation des performances des pays selon trois indices : justice ou bonne gouvernance ; investissement dans la population, encore appelé capital humain ; et le secteur privé nommé ‘‘liberté économique’’. Ces indices sont résumés chaque année dans une sorte de notation dit "scorecard". L’ensemble du scorecard (tableau 2021 joint) détermine l’éligibilité du pays au programme MCC ou la poursuite du partenariat.

Dans le nouveau rapport annuel du MCC, le Burkina Faso a été au-dessus de la moyenne, enregistrant un niveau satisfaisant de critères d’éligibilité. Le MCC a noté la validation de 50% des indicateurs, du contrôle de la corruption et des droits démocratiques. Les points des trois grands indices sur lesquels le Burkina a fait un score au-delà du score médian sont les politiques en matière de budget, le contrôle de la corruption, l’accès au crédit, l’efficacité des pouvoirs publics, les dépenses pour la santé et dans l’éducation primaire, etc. Par contre, le Burkina a manqué la moyenne en matière de politique commerciale, de création d’entreprises, de liberté de l’information, du respect de l’équilibre du genre dans l’économie nationale, des droits fonciers et de l’accès à la terre, et en matière de santé infantile.

De façon générale, le Burkina a un niveau satisfaisant, selon le Tableau du bord 2021. Le taux global de réussite scolaire est passé de 13/20 en 2020 à 14/20 en 2021, et le taux d’achèvement des études primaires par les filles de 44 à 51 %. En matière de droits politiques (droits démocratiques), la note du Burkina est restée inchangée. Le score est de 23 sur 40 en 2020 et 2021 ; le minimum pour passer doit être supérieur à 17 points. La maîtrise de la corruption est en amélioration, passant de 90 % en 2020 à 94 % en 2021 ; alors que le minimum pour passer est de 50%.

Faire partie de la nouvelle initiative américaine du Compact régional simultané

Selon le rapporteur du MCC, les données viennent d’une vingtaine de sources indépendantes (comme la Banque mondiale, les Nations-Unies, Transparency international, etc.), qui permettent une comparaison objective des pays potentiellement éligibles au financement du MCC.

Pour cette année, poursuit-il, l’éligibilité permet au Burkina Faso, non seulement de continuer le second compact déjà signé, mais également d’être retenu à la nouvelle initiative américaine du Compact régional simultané. « La ministre déléguée a marqué sa satisfaction sur l’amélioration des indicateurs et noté que le gouvernement travaille sur les points toujours dans le rouge notamment l’accès à la terre et le foncier, l’accès au crédit, etc. » a-t-il relevé.

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) est une agence gouvernementale américaine indépendante qui œuvre pour la réduction de la pauvreté dans le monde à travers la croissance économique. Le Burkina a bénéficié du MCC d’un « Program seuil » de 2005 à 2008 dans le domaine de l’éducation des filles, puis d’un 1er compact de 2009 à 2014 pour les secteurs de l’agriculture, des routes, du foncier et de l’éducation des filles. Depuis août 2020, le Burkina bénéficie d’un second compact, dont la mise en œuvre est axée sur l’électricité.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Alcools frelatés au Burkina : L’importation se poursuit malgré l’interdiction
Rentrée fiscale 2021 : La Direction générale des impôts prévoit un recouvrement de près de 945 milliards de FCFA
Direction régionale des impôts des Cascades : Un nouveau bâtiment pour booster la performance des agents
Développement économique et social au Burkina : La Banque mondiale offre 253 milliards de Fcfa pour la mise en œuvre de 3 projets
La Banque africaine de développement et la Banque européenne d’investissement signent un plan d’action de partenariat commun pour accélérer le développement en Afrique
Gestion du fret : L’Union des chauffeurs routiers du Burkina apporte son soutien au Conseil burkinabè des chargeurs
Loi des finances 2021 : La Maison de l’entreprise explique les nouvelles dispositions fiscales aux entreprises burkinabè
Région du Sahel : La Banque africaine de développement s’engage à mobiliser 6,5 milliards USD pour l’Initiative de la Grande muraille verte
Environnement : La BAD montre l’exemple et consacre plus de 36% de ses approbations aux financements climatiques
2020 au Burkina : Une économie beaucoup éprouvée
Rupture du réseau dans les services d’impôts : Tout est mis en œuvre pour résoudre le problème, assure le directeur général
Intégration africaine : La zone de libre-échange continentale en vigueur depuis le 1er janvier
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés