Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Bobo-Dioulasso : Les dozo ont prié pour des élections apaisées

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 3 novembre 2020 à 19h00min
Bobo-Dioulasso : Les dozo ont prié pour des élections apaisées

L’Union nationale des dozo du Burkina Faso a organisé, du 28 au 30 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso, la 10e édition de ses journées culturelles. Cette édition, qui a réuni plusieurs dozo du Burkina Faso et de pays de la sous-région, a été un moment de communion entre chasseurs traditionnels, mais aussi un moment de prière pour des élections apaisées au Burkina Faso.

« Contribution des dozo au renforcement de la sécurité pour des élections apaisées ». C’est sous ce thème que ces journées culturelles se sont tenues dans la ville de Bobo-Dioulasso. Ainsi, trois jours durant, les dozo venus du Burkina Faso, du Mali et de la Côte d’Ivoire ont mis à profit cette édition pour échanger autour de leur contribution pour des élections apaisées.

La chefferie coutumière et les responsables des dozo.

Le choix de ce thème, à en croire Aly Konaté, président de l’Union nationale des dozo du Burkina, n’est pas fortuit. « Chaque année, nous nous réunissons pour échanger sur la contribution des dozo autour des préoccupations du moment. Cette année, comme vous le savez, des élections ont lieu un peu partout dans la sous-région. D’où le choix de ce thème, car qui dit élection, dit défi sécuritaire », a-t-il justifié, tout en insistant sur le fait que la Confrérie dozo peut et doit jouer un rôle dans la sécurisation des élections.

Aly Konaté, président de l’Union nationale des dozo du Burkina Faso.

Selon lui, le Burkina Faso a besoin d’une bonne cohésion sociale, de paix, de sécurité, etc. « C’est pourquoi, nous nous sommes concertés entre responsables dozo, pour demander à tout un chacun de réunir ses forces afin de soutenir nos forces de l’ordre pour sécuriser le pays dans ces périodes difficiles de la campagne et des élections », a-t-il laissé entendre.

Le défilé des dozo du Burkina Faso et de la sous-région.

Ces journées ont été marquées par plusieurs activités, à savoir un défilé des dozo venus de différentes localités du pays et des pays invités, des tours de magie, des danses et surtout des moments de recueillement et de prière. Par ailleurs, les chasseurs traditionnels ont mis à profit ces journées pour réaffirmer leur engagement à jouer leur partition dans la sécurisation des élections en particulier et de leurs pays respectifs en général ; et ce, en restant dans la légalité.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Santé : Le Burkina Faso expérimente la téléconsultation
Année scolaire 2020-2021 : 99 étoiles célébrées chez « Tonton Roch »
Garde de sécurité pénitentiaire : La promotion « Persévérance » prête à relever les défis
Burkina : « La semaine CANA est une mission d’évangélisation qui consiste à renouveler la vie du couple, la revisiter … » Ezéchiel Hébié
Burkina Faso : Le CISC alerte sur la dégradation de la situation sécuritaire au camp de déplacés internes de Barsalogho
Renforcement de la Planification familiale : Le 1er adjoint du maire de Ouagadougou satisfait des résultats du projet
Dédougou (Boucle du Mouhoun) : Les jeunes invités à s’engager dans l’édification d’une paix durable
MAADO : Des Assemblées Générales pour le renouvellement de ses organes
Offre de formation : Certificat en communication digitale
Plan international : Plus de 12 milliards de FCFA investis en 2021 au Burkina Faso
IST et SIDA au Burkina : Les acteurs s’arment contre la stigmatisation des personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA
Burkina Faso : L’ABNORM instruit les acteurs du miel de la région de l’Est sur la norme nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés