Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont ces choses que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs.» Henry Ford

Solidarité : AMPO offre des tricycles à des personnes vivant avec un handicap moteur

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 30 octobre 2020 à 22h40min
Solidarité : AMPO offre des tricycles à des personnes vivant avec un handicap moteur

Afin d’améliorer l’autonomie des personnes à mobilité réduite venant de sept régions du Burkina Faso, l’Association manégré nooma pour la protection des orphelins (AMPO) vole à leur secours à travers la remise de 33 tricycles d’une valeur estimé à plus de 5 millions de F CFA. Cette dotation a été possible grâce à l’appui financier des partenaires comme AMPO international et l’accompagnement technique du ministère de la Solidarité nationale, et la mairie de l’arrondissement N°2 (Bogodogo).

C’est un ouf de soulagement. Depuis ce vendredi 30 octobre 2020, des personnes vivant avec un handicap moteur ont laissé –derrière eux leurs moyens de locomotion de fortune, grâce à la générosité sans cesse renouvelée de l’Association manégré nooma pour la protection des orphelins (AMPO) et qui se manifeste d’ailleurs dans bien d’autres domaines.

Le DG de AMPO demande aux parents d’aider les bénéficiaires à prendre soin du joyau

Désormais, ces derniers pourront se mouvoir à l’aide des tricycles adaptés à leur handicap qu’ils ont reçus. « Nous avons remis 33 tricycles totalement produits dans l’atelier Tond Nao de AMPO. Ce centre existe il y a plus de 10 ans. Il a une capacité de 10 tricycles par mois. Nous programmons les dotations mensuellement. Aujourd’hui, on veut célébrer l’évènement parce que le nombre est assez important », a signifié le directeur général de l’association, Denis Yaméogo, à l’issue de la cérémonie de remise officielle. Le coût de ce matériel est évalué à plus de 5 millions de F CFA.

Les bénéficiaires ont été choisis en collaboration avec les associations des personnes vivant avec un handicap sur toute l’étendue du territoire national. « Nous avons une équipe mobile qui fait le tour pour aider les associations à réparer les tricycles de ses membres. C’est lors de ces visites que l’équipe mobile reçoit les demandes de tricycles. Le partenaire principal de cette dotation est en Allemagne notamment AMPO international », a précisé M. Yaméogo.

Photo de famille

Avant d’inviter les bénéficiaires à en faire bon usage. Parce que « ce sont des gens qui se sont sacrifiés, d’autres se sont privés d’un petit déjeuner, d’un diner, des vacances pour permettre à AMPO de fabriquer ses tricycles pour eux ». Pour sa part, le DG a dit la disponibilité de l’association à les accompagner pour l’entretien des moyens roulants. Mais pour l’heure, certains bénéficiaires ne maîtrisent pas les engins qu’ils ont reçus. Mais, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Des conseils leur seront prodigués quant à l’utilisation.

Fati Konaté est l’une des heureuses bénéficiaires du jour. Elle vient de la ville de Orodara. Pour elle, son tricycle va changer le cours de sa vie. « J’ai le niveau de la classe de 6e. A cause de mon handicap, j’ai arrêté les cours. Grâce au moyen roulant que j’ai reçu, je peux désormais reprendre le chemin de l’école », a-t-elle témoigné avec un large sourire.

Fati Konaté se réjouie de pouvoir reprendre les cours

Mlle Konaté a remercié les bienfaiteurs et souhaité qu’ils prospèrent dans leurs entreprises. Edouard Ouédraogo, de son côté, a expliqué que le centre Panglawende/Handicap mobile/Tond Nao est spécialisé dans la réparation des tricycles. « En plus d’offrir la réparation gratuitement aux personnes vulnérables, on vend les pièces détachées et même les tricycles à prix social. Si vous venez chez nous, c’est de 10 F CFA à 900 F CFA », a déclaré le responsable pour galvaniser les clients.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique
Ouagadougou : « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain », un porte-parole du département d’État américain
Syndicalisme au Burkina : La F-SYNTER rend hommage aux devanciers
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres
Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina : Des organisations de la société civile plaident pour la légalisation de l’âge à 18 ans
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes
Entrepreneuriat agricole : Des acteurs outillés sur le Code d’investissement agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique
Réduction des inégalités et élections : Les femmes juristes plaident pour le droit à la santé à Koudougou
Bobo-Dioulasso : Issa Traoré remporte plus de 84 millions de Fcfa au 4+1 de la LONAB
11-Décembre à Banfora : L’idée du report des festivités divise les citoyens
Gouvernance vertueuse au Burkina : Le REN-LAC souhaite plus d’engagement des candidats à l’élection présidentielle
Caricatures du prophète Mahomet : « En islam, on ne se moque pas de Dieu, de ses prophètes et de ses lois », selon l’imam Ilboudo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés