Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 16 octobre 2020 à 15h14min
Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

En septembre 2020, la population a appris, par voie du réseau social Facebook, le projet de réhabilitation de la Maison du peuple de Ouagadougou, qui va coûter plus de onze milliards de francs CFA. Jusqu’aujourd’hui, toutes nos tentatives d’avoir d’amples informations sur ce « gigantesque » projet sont restées vaines. C’est un projet classé confidentiel.

Inaugurée en 1965 pour servir de siège au parti l’Union démocratique voltaïque (UDV), section du Rassemblement démocratique africain (RDA), la Maison du peuple de Ouagadougou est un patrimoine de la capitale du Burkina Faso, de par son histoire et sa position géographique. Cet édifice a pris de l’âge, c’est connu de tous. Ainsi, la mairie de Ouagadougou a « engagé une étude de faisabilité pour sa réhabilitation globale ».

En septembre 2020, le maire Armand Beouindé et ses collaborateurs ont effectué une descente sur les lieux. « Les coûts de l’investissement sont estimés à plus de 11 milliards de F CFA. Il s’agit de la réhabilitation et de la modernisation du grand bâtiment, de l’aménagement de deux grands parkings sur plusieurs niveaux et l’aménagement de la cour avec des espaces récréatifs ». Voilà l’information qu’on a pu lire sur la page Facebook de la mairie.

Le maire de la ville de Ouagadougou (3e à partir de la gauche, en chapeau) et ses collaborateurs au cours de la visite de terrain à la Maison du peuple.

Les avis sont partagés par rapport à cette information. Sur l’idée de réhabiliter l’édifice, les gens ont été presque tous unanimes, mais le coût des travaux a causé un véritable tollé. Beaucoup estiment qu’il serait judicieux de tout détruire et reconstruire un nouvel ouvrage.

Lefaso.net s’est approché de la Direction de communication de la mairie pour avoir de plus amples informations sur le projet. « C’est un projet en cours donc nous n’allons pas communiquer dessus », nous a fait savoir en substance le chargé de communication et de relations publiques de la commune de Ouagadougou. Et ce n’est pas notre message texte adressé directement au bourgmestre de Ouagadougou qui fera bouger les lignes. Une omerta totale !

PROJET DE RÉHABILITATION DE LA MAISON DU PEUPLE : LE MAIRE BEOUINDÉ SE REND SUR LES LIEUX

Le Maire de la ville de...

Publiée par Mairie de Ouagadougou officiel sur Lundi 7 septembre 2020

« On n’a jamais discuté en cours de session… »

Du côté du groupe municipal de l’opposition au sein de cette mairie, l’information n’a pas non plus fuité. Les conseillers de l’opposition disent avoir eu l’information par le même canal que les citoyens du « Grand Ouaga » du maire Armand Beouindé. « Nous avons été aussi informés de cette idée de rénovation de la Maison du peuple par voie des réseaux sociaux. On n’a jamais discuté en cours de session où une quelconque idée de la rénovation de la Maison du peuple a été émise », a confié Alban Zoungrana, le président du groupe municipal UPC (Union pour le progrès et le changement).

Alban Zoungrana, le président du groupe municipal UPC.

Pour ce dernier, la stupéfaction était au rendez-vous au même titre que n’importe quel citoyen. « En tant que conseillers municipaux, nous avions été surpris parce qu’à la prise du mandat, lors de son programme quinquennal, il n’a jamais été fait cas de rénovation de la Maison du peuple. Il est évident que la rénovation de cette salle serait bénéfique pour les populations. Nous attendons que ce projet soit présenté en session pour que nous puissions donner notre appréciation technique et financière », confie-il.

A la question de savoir s’il a été touché par un conseiller de la mairie, il répond par la négative. « A ce jour, nous n’avons toujours pas été saisis par aucun membre de la commune pour informer de ce projet. J’ai pris la peine de demander à certains maires d’arrondissement pour savoir s’ils ont été informés, et ces derniers ont aussi appris la nouvelle comme nous », explique Alban Zoungrana, le deuxième adjoint au maire de l’arrondissement n°5 de Ouagadougou (mairie de Bogodogo).

Vue aérienne de la maquette.

Aujourd’hui, nous nous posons toujours la question de savoir quelle est l’ambition du maire de Ouagadougou à travers cette idée de rénovation de la Maison du peuple. Quel est le moyen de financement qu’a le maire ou qu’il compte rechercher ? Si moyen de financement il existe, est-ce un don ou un crédit que la commune doit chercher ? Voilà des questions parmi tant d’autres qui n’ont toujours pas de réponse. Quel est ce projet qui est apparu comme une étoile filante ? La mairie rendrait service au peuple en lui donnant plus d’informations, au cas où c’est un projet de sa « Maison »…

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net
Crédit photo : page Facebook de la mairie

Vos commentaires

  • Le 16 octobre à 13:08, par yaméogo En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    la maison du peuple n’a pas été contruite sous la révolution mais fut la maison du RDA qui sera reprise pour le compte de la nation.
    en s’approchant de près vous verrai toujours l’inscription maison du RDA

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 13:11, par Sidballa En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    Si vous avez eu l’information par les réseaux sociaux, c’est aux réseaux sociaux que vous devez demander son état d’exécution. Et puis la maison du peuple n’a pas été construire sous la revolution mais bien avant, sous Maurice Yaméogo. C’est la maison du RDA.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 13:35, par caca En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    La rénovation est un projet intéressant. Bon dans ce pays là le fantasme et l’imagination sont devenus le péché mignon. 11 milliards ne rien par rapport à la rentabilité. ce lieu est une référence historique qui doit être préserver. Avec un parking souterrain les 11 milliards pourront être rembourser en quelques années après réception. Au Burkina on aime raser tout pour ne rien laisser de l’histoire. Ce projet j’apporte mon soutien, car il s’agit d’une préservation du patrimoine et la création d’emploi.

    Répondre à ce message

    • Le 17 octobre à 01:37, par Onze Milliards N’ exst Rien En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

      Onze Milliards N’ exst Rien. Mais faut communiquer avec les citoyens. C’ est leurs impots et taxes que vous allez utiiliser, non ? C’ est quoi cette affaire, ohn peut pas communiquer parce que le projet est encore en cours ? C’ est une une affaire en justice, non ? Apprenez a nous respecter. On a fait l’ ecole deeh ! Et on valait meme mieux que vous dans le classement. N’ importre quoi. Expliquez clairement ce que vous allez construire la- bas qui va necessiter 11 milliards.

      Répondre à ce message

      • Le 17 octobre à 20:13, par caca En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

        Chère internaute
        J’ignore qui vous êtes et vos capacités de réflexion, mais caca n’est pas dans vos querelles politiciennes. J’ai lu un projet innovant de la ville Waga où je suis attaché et en félicite le maire actuel pour sa vision. Ce qui se passe à l’intérieur de votre conseil municipal ne m’intéresse pas.
        A Burkina, il faut que les gens apprennent à l’investissement structurants et coûteux. 11 milliards ne rien à investir dans une rénovation de ce lieu populaire et central de la ville. Comme dit Jan Jan, les révolutionnaires français n’ont pas rasés le palais de Versailles pour mettre une école. Notre Maison du peuple est unique dans son genre architectural et embelli notre ville. Quand je remarque, des lycées construisent à des centaines de millions de francs sans même penser à mettre du plafond pour protéger les câbles d’animation. Je me pose de sérieuse question concernant la compétence des décideurs. On cherche toujours le moins chère dans l’investissement.

        Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 14:32, par citoyen En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    En TANT QUE CITOYEN J’APPORTE MON Soutien à la réalisation d’une telle infrastructure futuriste pour la capitale et pour tout le Burkina Faso le pays des hommes intègre.
    Pourquoi devrons nous être prompte à critiquer à chaque décision de faire bouger les lignes .
    C’est un projet gigantesque et noble qu’il faut encourager ou s’abstenir de combattre à tout prix par ce qu’on est de l’opposition.
    C’est un projet rentable car générateur de sous pour les diverses locations, l’usage des parkings souterrains pour le centre commercial, le marché central Rod-woko, etc.
    Vivement que les critiques superflues cessent.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 15:16, par Sacksida En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    A vrai dire, la rehabilition de la mythique Maison du Peuple, est justifiee ; mais il est utile de revoir le cout de 11 milliards qui est excessif car je crois que 6 ou 7 milliards serait une enveloppe tout a fait raisonnable pour un ouvrage modernise et de qualite. Bien sur d’autres travaux de rehabilitation sont necessaires et utiles dont les infrastructures sociaux economiques de la ville : Canivaux, Les nids de poules, rehabilitation des voiries, des marches et yars, organisation des espaces commerciaux des vehicules, des garagistes, des vendeurs etaligistes aux bord des voies, kiosques de d’alcool frelate, ramassage d’ordures, retraits de vieux vehicules, camions ou taxis assimilables a des cercueuils ambulants, desenclavement des quartiers, organisation des espaces verts et de la pratique des sports, construction des latrines publiques dans les secteurs de qualites..etc. Il y’a beaucoup de travaux importants et utiles dans cette ville pour la rendre agreable. Y’a du travail, mais faut-il des gens engages, competents et visionnaires pour les realiser..Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 15:34, par Omar Dao En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    @Caca : Le problème n’est pas le projet de rénovation en lui même qui est le bienvenu. Il s’agit plutôt de la façon dont il est ou serait mené. Moi j’ai du mal à comprendre comment il est possible, ne serait ce que de faire des simulations avec des images de synthèse, d’un projet d’une telle portée historique, symbolique et financière, sans la moindre information du citoyen et à plus forte raison du Conseil municipal. On marche vraiment sur la tête avec ce maire !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 16 octobre à 16:22, par caca En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

      Omar Dao
      Peut être que vous avez raison dans votre remarque concernant le réseau communicant de la mairie, mais c’est le projet qui m’intéresse et non les détailles internes de la conception du projet. Vous savez que le burkinabé n’aimes communiquer et j’ai du mal à croire que le maire puisse prendre seul ses responsabilité de faire une telle étude sans en informer le conseil municipal. Je suis un simple citoyen qui aime le développement de ma commune et je trouve le projet pertinent. Si le projet abouti, ce maire aurait fait un exploit de taille que même Simon Compaoré n’a pu réaliser pendant 16 ans de règne. Les 11 milliards ne rien en rapport le gain que le projet peut rapporté à la commune. Qui n’investit rien n’a rien, les burkinabé n’aiment dépensés. Regardons chez notre voisin ivoirien comment ils dépensent des milliards pour le développement et nous aimons visités Abidjan. Il faudrait que les wagalais se préparent à voir des centaines de milliards dépensées pour le projet de grand waga.

      Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 17:17, par Sidbala En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    Si personne n’a été informée, si le projet n’a été vue que sur Facebook, c’est que ce n’est pas encore un projet, c’est une idée. Attendez que ce soit un projet en bonne et du forme, et vous pourrez parler de son financement et de sa gestion.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 20:33, par triste gestion En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    Très mauvaise communication du maire sur ce projet sans doute utile ! Si l’info a fuité sur la page officielle de Facebook de la mairie, c’est que le projet est à l’étude. Maintenant, que personne ne soit au courant, c’est clairement une très mauvaise gestion du maire central qui n’implique pas les maires d’arrondissement et les conseillers pour de tels projets. Le projet doit, au minimum, être public et discuté. On ne peut pas réhabiliter ce patrimoine de Ouagadougou sans un minimum de consultation de tous. Affaire à suivre !

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 15:42, par jan jan En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    Ceux qui parle de raser la Maison du peuple, ah vraiment votre vision ne va pas bien loin, est-ce que le château de Versailles qui est bien plus vieux que la Maison du Peuple a été rasé malgré la révolution français ?? NON. Il faut savoir conserver notre patrimoine architectural. La réhabilitation est un très bon projet, ce bâtiment a été bien construit au temps où il y avait la vrai intégrité dans ce pays, c’est pourquoi il demeure solide jusqu’à aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 17:39, par Anselme En réponse à : Réhabilitation de la Maison du peuple : Un « projet fantôme » du maire de Ouagadougou

    Sans entrer dans le détail, M le Maire devra tenir compte des critiques quand il s’agira de renouveler ses équipes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouloud 2020 : « Le problème aujourd’hui, c’est que chacun poursuit son droit et oublie son devoir », observe Mahmood Nasir Saqib
Burkina : « Nous sommes véritablement pessimistes quant à l’issue du dossier Yirgou », confesse Me Ambroise Farama
Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso
Boucle du Mouhoun : Le projet PATRIP prône la cohésion sociale dans les zones transfrontalières du Mali et du Burkina
Kaya : SOS Villages d’enfants présente ses réalisations en faveur du bien-être des enfants déplacés internes
Deuxième édition du concours « journalisme amateur » : L’heure de la moisson a sonné
Hôpital d’instruction des armées : Bientôt, le premier coup de bistouri
Décès de Bila Charles Kaboré : La NAFA salue le combat d’un grand serviteur de l’État
Education au Burkina : Le deuxième Conseil de cabinet élargi étudie les pistes pour une année scolaire dans la sérénité
Région du Sahel : Des talibés et jeunes en situation de rue formés à un métier
Semaine nationale de la convergence : La contribution des femmes dans la lutte contre les changements climatiques au cœur des échanges
Action humanitaire : L’ONG HELP joue sa partition dans l’amélioration des moyens d’existence des populations du Nord
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés