Actualités :: Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation pour un « recadrage » (...)

A peine lancé, ce samedi 30 juillet 2022 à Ouagadougou, le mouvement Burkinabè unis pour la transformation sociale (BUTS) a appelé à la mise en place d’un cadre, qu’il a dénommé Convergence des Forces patriotiques pour la survie de la Nation, pour un « recadrage » de la transition.

Selon les responsables de l’organisation citoyenne, BUTS, cette convergence des forces patriotiques rassemblera dans l’urgence, les organisations de la société civile engagées et indépendantes, les partis politiques, les syndicats, les faîtières de la diaspora et tous les patriotes organisés ou non.

Vue partielle des participants

Cette force, selon le secrétaire général de BUTS, Abdoulaye Barry, se fixe pour mission de mobiliser l’ensemble des acteurs à toutes les échelles pour un recadrage de la transition.

« Ce recadrage consistera en une mise à plat de la charte et de l’ensemble des organes de la transition. Il devrait permettre une relecture de la charte pour une meilleure redéfinition d’un nouvel agenda, l’agenda du peuple burkinabè et non celui du MPSR et de ses parrains nationaux et internationaux et favoriser la mise en place de nouvelles institutions légitimes de la transition en lien avec les exigences du contexte sécuritaire.

Plus concrètement cette refonte de la transition impliquera impérativement : la convocation d’assises nationales inclusives de l’ensemble des forces vives véritables de la nation pour redéfinir, valider et adopter une nouvelle charte (avec des organes plus inclusifs et consensuels) ainsi que les grandes orientations stratégiques et les priorités de la transition (la reconquête urgente et impérative du territoire national, le retour des déplacés dans leurs zones respectives et un plan de soutien à leur réinstallation ; la refondation de l’Etat pour stabiliser les institutions républicaines ; l’organisation d’un vrai processus de réconciliation nationale sous la houlette des légitimités nationales ; le retour à l’ordre constitutionnel ) ; la révocation du décret augmentant de façon boulimique les salaires du président du Faso, des ministres et le remboursement sans délais du trop perçu », précisent les responsables de BUTS dans leur appel.

La convergence des forces patriotiques exigera, poursuivent-ils, une refondation de l’armée nationale autour des valeurs de l’orthodoxie et de l’éthique militaires, des règles et principes fondamentaux régissant une armée républicaine, disciplinée et forte de sa cohésion et de son organisation ; la création d’un cadre de mobilisation et de soutien populaire à l’effort de guerre impliquant la création d’un fonds avec des mécanismes de gestion transparente ; la feuille de route de la nouvelle transition doit donc reposer essentiellement sur la reconquête du territoire national et les réformes indispensables à un retour à un ordre constitutionnel dans les délais prévus par le sommet de la CEDEAO du 3 juillet dernier, c’est-à-dire au plus tard le 1er juillet 2024.

De gauche à droite, Abdoulaye Barry, Rosine Coulibaly et Boureima Ouedraogo, pendant l’exécution de l’hymne national.

Ils confient en outre que la convergence des forces patriotiques appellera instamment tous les jeunes des partis politiques à se démarquer des causes des amis d’hier devenus des ennemis aujourd’hui et qui ont pris en otage le pays depuis plus de 30 ans.

Lefaso.net

Politique au Burkina : Le front patriotique mobilisé (...)
Situation confuse à Ouagadougou : « Libérez Zoungrana ! » (...)
Confusion au Burkina Faso : Le LCL Damiba invite au (...)
Burkina Faso. : Situation toujours confuse à Ouagadougou (...)
Burkina Faso : Situation confuse à Ouagadougou ce 30 (...)
Burkina/ MPP : Roch Kaboré et Simon Compaoré instruisent (...)
Burkina : L’Unité d’action syndicale échange avec le (...)
Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque (...)
77e AG des Nations unies : Le président Damiba demande (...)
Burkina : Alpha Barry, Bachir Ismaël Ouédraogo, Alpha (...)
77e AG des Nations unies : le Président du Faso est (...)
Burkina : « On a vu ces conférences de presse des OSC (...)
Affaire Boukary Dabo : Séni Kouanda, ancien président de (...)
Burkina/Politique : Nestor Batio Bassière « acte (...)
Impasse politico sécuritaire au Burkina : Le Front (...)
Burkina/Transition : La Génération de veille citoyenne (...)
Burkina Faso : Le parti « Rassemblement mains blanches » (...)
Journée internationale de la démocratie : Les élections, (...)
Burkina : Rumeurs sur une motion de destitution du (...)
Burkina, la défense perd sa tête : Le général Aimé (...)
Remaniement ministériel : Voici la nouvelle composition (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11844



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés