Actualités :: Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous révélant un patriote qui est (...)

A l’appel de la Coordination nationale des associations de la veille citoyenne (CNAVC), plusieurs milliers de partisans de la Transition se sont mobilisés au stade Issoufou Joseph Conombo (ex-stade municipal de Ouagadougou), dans la matinée de ce samedi 11 mai 2024. Ils ont demandé entre autres une prolongation de la Transition en cours avec le président Ibrahim Traoré et s’opposent à toute élection.

Dans une cuvette du stade acquise à sa cause, le président de la Transition, capitaine Ibrahim Traoré, a eu droit à toutes sortes d’éloges. Jeunes, femmes, personnes âgées, groupes spécifiques au parloir au nom d’autorités coutumières, religieuses... tous ont, pendant des heures, repris en chœurs des slogans en soutien au président et à son gouvernement et ‘’dégainé” des cris de guerre, des avertissements et autres mises en garde contre quiconque se mettra en travers de la Transition.

“Si tu t’amuses avec Ibrahim Traoré, tu vas avoir des problèmes...” ; “Ibrahim Traoré, pouvoir à vie” ; “on ne veut plus entendre parler d’élections dans ce pays” ; “le peuple burkinabè est d’accord pour accorder 20 ans de pouvoir à IB" ; ... ou encore “celui qui n’est pas d’accord peut quitter le pays”, sont entre autres adresses que les intervenants ont décrochées au parloir, soutenus par des acclamations et cris d’acquiescements des tribunes et gradins.

Dans la déclaration de la faîtière organisatrice, la Coordination nationale des associations de la veille citoyenne (CNAVC), lue par Ghislain Dabiré, les partisans donnent les motivations de leur demande.

“Dans la marche difficile de notre peuple sous le joug du terrorisme depuis près d’une décennie, l’histoire nous a fait chance en nous révélant dans les rangs de nos hommes, un homme qui est pour nous ce qu’a été Fidèle Castro pour Cuba, un patriote qui est pour nous ce qu’a été Mao Zedong pour la Chine. Un libérateur”, a lu le porte-parole au meeting.

La déclaration revient également sur l’équipement des Forces de défense et de sécurité par le pouvoir du capitaine Ibrahim Traoré, les villages réinstallés, les efforts au plan économique avec l’élan d’industrialisation, la dynamique diplomatique avec notamment la création de l’Alliance des États du Sahel (AES). Les organisateurs ont aussi souligné l’offensive agricole et l’initiative présidentielle pour l’auto-suffisance alimentaire.

« Avec l’acquisition d’un nombre important de tracteurs, de labours, de semences et d’intrants agricoles pour la campagne agricole 2024, le Burkina Faso fonce tout droit vers l’autosuffisance alimentaire.

Peuple du Burkina Faso, depuis plus de 60 ans, l’on nous a longtemps fait comprendre qu’un certain nombre de cultures, telle que le blé, ne pouvaient pas être produites au Burkina Faso. Mais aujourd’hui, avec le capitaine Ibrahim Traoré, le Burkina Faso est inscrit sur la liste des pays producteurs de blé”, ont-ils argué, appelant donc à une prolongation, par les assises nationales, de la Transition en cours.

OL
Lefaso.net

Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (...)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (...)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (...)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, chef (...)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (...)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (...)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (...)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (...)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (...)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colonel
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (...)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (...)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (...)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (...)
Affaire Guy Hervé Kam : Le mouvement SENS dénonce un (...)
Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)
Organisation d’élections : Le Mali à l’école du Burkina (...)
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12537


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés