Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure.» Mohamed Ali

Mois du consommer local : Un label « Made in Burkina » pour magnifier les produits locaux

Accueil > Actualités > Economie • • jeudi 15 octobre 2020 à 22h35min
Mois du consommer local : Un  label « Made in Burkina » pour magnifier les produits locaux

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, a procédé ce jeudi 15 octobre 2020 à Ouagadougou, au lancement officiel du « consommons local » dans le cadre du mois du consommer local dans l’espace UEMOA. Cette cérémonie a été marquée par la présentation d’un logo intitulé « Made in Burkina », et la dégustation des mets locaux.

Le mois du « consommer local » est une initiative arrêtée de commun accord le 29 octobre 2019 à Ouagadougou par les ministres en charge du commerce dans l’espace UEMOA. L’objectif est de promouvoir la consommation des produits locaux dans les pays de la sous-région.
Le programme national de développement économique social (PNDES) s’est donné comme cible d’atteindre un taux de transformation des produits agricoles de 25% en 2020.

Pour cela, en son axe 3, le PNDES préconise entre autres, le développement d’un secteur industriel et artisanal compétitif, à forte valeur ajoutée et créateur d’emplois décents. C’est dans ce cadre que le mois d’octobre est dédié à la consommation locale pour valoriser le travail des producteurs de nos pays.

Le ministre du Commerce, Harouna Kaboré

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, a profité de l’occasion pour saluer l’initiative, et présenter le logo Made in Burkina « Le niveau de commerce intra espace UEMOA est très faible, le Burkina vend beaucoup les produits importés, la consommation locale est une initiative pour améliorer le commerce intra régionale.

Aussi cela encourage les producteurs à bien travailler. Le logo Made in Burkina est un identifiant unique qui montre que le produit a été fabriqué au Burkina et tous les pays de l’UEMOA sont en train de mettre des logos pour identifier aussi leur produits.

Dégustation de mets locaux

Mais pour le Burkina, il faut que le produit respecte certains critères à savoir qu’il soit un produit qui respecte la qualité et qui est fabriqué au Burkina. Cela permet aussi de lutter contre la contrefaçon et la concurrence déloyale, et permet la création des emplois directs et indirects » a-t-il fait savoir.

En rappel, 425 590 783 224 Fcfa, c’est la somme qui a été injectée dans l’achat des produits locaux par les structures publique. Le 15 octobre est une date historique. Elle rappelle que c’est feu Thomas Sankara qui a initié le concept « consommons local », lors de la 25e conférence au sommet des pays membres de l’OUA dans son discours sur la dette le 29 Juillet 1987 et le Burkina veut perpétuer cela pour un développement durable.

Alicia Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Banques : Le Burkinabè Simon Tiemtoré finalise l’acquisition des filiales burkinabè et guinéenne de BNP Paribas, selon Jeune Afrique 
Mois du consommer local : Un label « Made in Burkina » pour magnifier les produits locaux
Coris Bank International SA (CBI SA) couronnée par la Société Financière Internationale (SFI) et par African Banker Awards
Burkina Faso : Le Président de la BOAD fait Grand officier de l’ordre de l’Etalon
Recettes fiscales : Le Burkina a perdu plus de 214 milliards Fcfa en 2019
Transformation de l’économie du Centre Sud : l’Institut supérieur des technologies initie un forum à l’occasion de son 20e anniversaire
Burkina Faso : Le consortium « Burkina 2050 » attire l’attention sur la gestion « chaotique » du chemin de fer
Economie informelle : Le Conseil national enfin représenté dans toutes les régions du Burkina
Digitalisation des services financiers : La Confédération des institutions financières déploie le logiciel SAB-AT au Burkina
Commercialisation du riz du Burkina : Une table ronde pour trouver des solutions aux contraintes
Accès aux services financiers : Le PAIF-PME ne veut laisser personne en marge du système financier
Confédération des institutions financières : Une retraite pour peaufiner de nouvelles stratégies
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés