Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Gestion financière des projets : Light for The World outille ses partenaires pour une amélioration des performances

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • dimanche 29 décembre 2019 à 20h17min
Gestion financière  des projets : Light for The World  outille ses partenaires pour une amélioration des performances

Le déphasage souvent constaté entre l’organisation administrative et celle financière entraine un retard dans la dynamique d’ensemble dans les performances des pilotages des projets. Fort de ce constat, la représentation nationale au Burkina Faso de Light for The World a tenu à Koubri les 27et 28 décembre 2019, un atelier d’échanges avec ses partenaires-projets sur le thème « « Bilan et défis d’amélioration des performances de la gestion financière des projets ».

Conscient qu’il faut garder un focus sur l’amélioration des compétences des « animateurs de finances », afin que les faibles performances dans la gestion financière ne freinent pas la réalisation des projets et le bon développement du partenariat des structures soutenues, Light for the World a entrepris le suivi/accompagnement régulier sous l’angle du travail permanent et de proximité (visites, conseil, développement d’outils..), et les formations classiques, les rencontres d’échanges autour de thématiques spécifiques et de partage d’expérience.

Dans le cadre des rencontres d’échanges autour de thématiques spécifiques, l’atelier de Koubri devra permettre de consolider l’action des ateliers précédents, de donner des orientations à travers les échanges spécifiques avec les acteurs opérationnels (directeurs et comptables) en s’appuyant sur eux comme premier levier du renforcement des compétences de gestionnaire et d’animateur des systèmes pour un impact visible sur la gestion comptable et le rapportage financier.

Ainsi, durant les deux jours de travaux, la cinquantaine de participants a pu échanger sur le montage des rapports financiers périodiques (canevas et leur compréhension), travailler à harmoniser la compréhension des termes « appel de fonds » et « engagements encours » ; discuter sur les thèmes « Retenues à la source, nouvelles dispositions selon le Code général des Impôts de 2018 » et « enregistrement comptable » ; échanger sur quelques dispositions et pratiques comptables (principes comptables, préparation des audits…).

Pour Etienne Bagré, directeur pays adjoint de Light for The World pour le Burkina, la formation à l’intention des partenaires projets répond à une préocuupation fondamentale de sa structure : le renforcement des capacités. Car il y va de la performance des projets et de l’atteinte des résultats pour les bénéficiaires à la base.

Aussi, tout en exprimant sa satisfaction sur les échanges qui se sont tenus et au regard de la satisfaction des participants, il a promis que la formation se ferait régulièrement. Pour le formateur Adama Tapsoba, la session va améliorer la compétence des participants, car la gestion en entreprise est complexe et demande un suivi rigoureux. Et au sortir de ces échanges, selon lui, les responsables financiers auront moins de soucis dans la tenue de leur budget et leur comptabilité. A travers un plan analytique de façon optimisée, ils arriveront à générer les états financiers conformément aux attentes des bailleurs de fonds.

Œuvrant pour une société au Burkina Faso dans laquelle les personnes handicapées sont inclues et autonomisées, afin de réduire de manière pérenne l’inégalité et la pauvreté, Light for the World internationale est une organisation de développement spécialisée dans le domaine du handicap.

Elle couvre environ 180 programmes dans 20 pays à travers le monde et est présente au Burkina Faso depuis 2004. Elle a pour mission de contribuer à un monde dans lequel les personnes handicapées participent au développement dans un environnement culturel, social, politique et économique et exercent pleinement leurs droits. Elle intervient au Burkina Faso dans les domaines de la santé en général et oculaire en particulier, l’éducation inclusive, la réadaptation à base communautaire et moyens de subsistance des personnes handicapées, du droit des personnes handicapées et développement inclusif, la protection de l’enfant et l’approche de la promotion du genre.

Juste Ephrem ZIO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rapport Cour des comptes 2018:Toujours des irrégularités dans l’exécution des marchés publics
Impôt unique sur les traitements et salaires : L’Economiste du Faso lance le débat sur la justice fiscale au Burkina Faso
Aide publique au développement : « Les autres pays du monde nous aident parce qu’ils ont des intérêts à défendre », estime l’économiste Taladidia Thiombiano
DOPPEL MUNICH s’invite au Burkina Faso
Burkina : Près de 5 milliards de F CFA pour améliorer la compétitivité des entreprises
Loi de finances 2020 : Les chefs d’entreprises de Bobo sensibilisés sur les innovations et modifications fiscales
Oxfam en Afrique de l’Ouest : Les 22 hommes les plus fortunés au monde possèdent plus que l’ensemble de la population féminine d’Afrique
Burkina Faso : " Il faut que les opérateurs de téléphonie améliorent la qualité du service et réduisent les coûts de la prestation", Dasmané Traoré de la Ligue des consommateurs
Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè
Jeunes commerçants et entrepreneurs du Burkina : « Nous devons apporter notre pierre à l’édification du pays »
Extension de l’IUTS aux fonctionnaires : Les syndicats des enseignants-chercheurs et des médecins disent niet
Loi de finances gestion 2020 : La Maison de l’entreprise instruit le monde des affaires à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés