Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Prix COPA 2019 : 88 jeunes du Plateau Central reçoivent 75 millions de F CFA

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé • vendredi 16 août 2019 à 00h00min
Prix COPA 2019 : 88 jeunes du Plateau Central reçoivent 75 millions de F CFA

La Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) a procédé, le mercredi 14 août 2019, à la remise des prix de la Compétition de plans d’affaires dans la région du Plateau Central. Ils sont 88 jeunes à bénéficier d’un appui financier dans le cadre de cette compétition. La cérémonie de remise a eu lieu sous le patronage du ministre de la Jeunesse, Salifo Tiemtoré, et le parrainage du président de la Délégation consulaire régionale du Plateau Central, Amadou Sawadogo.

Après le Centre, le Nord et les Hauts-Bassins, c’est le Plateau Central qui a accueilli la remise des prix aux lauréats de la Compétition de plans d’affaires (COPA), le mercredi 14 août 2019. Ils sont 88 jeunes, dont 69 non-scolarisés ou déscolarisés, qui ont reçu leurs prix au Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré. Les prix vont de 150 000 à 2 500 000 F CFA pour une enveloppe totale de 75 millions de F CFA dédiée à l’ensemble des 88 projets.

Le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entreprenariat a mandaté la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) de mettre en œuvre la composante 2.3 du Projet emplois des jeunes et développement des compétences (PEJDC) intitulée « Formation en entreprenariat et accompagnement des porteurs de projets ». Ce projet cofinancé par la Banque mondiale à hauteur de 1 043 070 000 F CFA a pour but de former 8 000 jeunes, coacher 4 000 autres et primer au moins 1 200 plans d’affaires.

Le patron, Salifo Tiemtoré

C’est dans ce cadre que la Maison de l’entreprise, après avoir formé 8 142 jeunes et coaché 5 663 jeunes, a lancé la Compétition de plans d’affaires en mars 2019 au profit des jeunes des régions du Centre, du Centre-Ouest, du Centre-Sud, des Hauts-Bassins, du Nord et du Plateau Central du Burkina Faso. Cette compétition a permis de sélectionner 1 239 plans d’affaires sur 1 866 candidatures reçues, pour leur faire bénéficier de financements. La région du Plateau Central s’en tire avec 88 prix. La remise de ces prix a été parrainée par le président de la Délégation consulaire régionale du Plateau Central, Amadou Sawadogo. Le patron de la cérémonie a été le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entreprenariat des jeunes, Salifo Tiemtoré.

Thierry Jacob Zabramba, producteur d’oignon

Thierry Jacob Zabramba est un jeune producteur d’oignons. Il bénéficie d’une subvention de 2 550 000 F CFA. Il est heureux à l’idée que la surface qui lui restait sera déblayée et mise en production avec plus de personnel. Plusieurs autres sont dans la même situation. C’est le cas de madame Nana qui a une ferme de quinze moutons, qu’elle pourra renforcer.

En plus des prix de la COPA 2019, trois fonds nationaux pour la promotion de l’entreprenariat ont également remis des prix à l’occasion de la cérémonie. Il s’agit du Fonds d’appui à l’initiative privée des jeunes (FAIJ), le Fonds d’appui au secteur informel (FASI) et le Fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE). Les chèques remis à la région du Plateau Central, selon le patron de la cérémonie, sont au nombre de 288 pour environ 200 millions de F CFA.

JPEG

Le parrain de la cérémonie, El Hadj Amadou Sawadogo, a d’abord prié pour la paix au Burkina Faso, particulièrement pour les zones en proie aux attentats terroristes, avant d’exhorter la jeunesse du Plateau Central à batailler pour sortir la région de la pauvreté. Selon lui, après la fête de l’indépendance tenue à Manga, la région du plateau Central se retrouve désormais dernière de toutes les régions du Burkina en termes de développement et d’infrastructures.

Chose que le patron de la cérémonie n’arrive pas à admettre parce que, pour lui, c’est une région qui possède de plus grandes opportunités que beaucoup d’autres : elle est proche de la capitale (donc devait être une zone d’accueil et de repos par excellence) et c’est la région d’origine du président actuel et de l’ex-président du Faso. Il a alors appelé les fils et filles de la région à se serrer les coudes pour faire de la région une zone de tourisme par excellence. Il a aussi invité les élus nationaux et locaux, qui étaient présents à la cérémonie, à accompagner les jeunes ayant obtenu les prix.

Président de la délégation consulaire régionale, Amadou Sawadogo

Pour le directeur de la Maison de l’entreprise, Lancina Ki, la suite sera de bien clore le projet qui est à son terme. Il s’est dit ouvert à toute autre sollicitation du gouvernement entrant dans le cadre de la promotion de l’entreprenariat des jeunes.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
DOPPEL MUNICH s’invite au Burkina Faso
Aide publique au développement : « Les autres pays du monde nous aident parce qu’ils ont des intérêts à défendre », estime l’économiste Taladidia Thiombiano
Burkina : Près de 5 milliards de F CFA pour améliorer la compétitivité des entreprises
Loi de finances 2020 : Les chefs d’entreprises de Bobo sensibilisés sur les innovations et modifications fiscales
Oxfam en Afrique de l’Ouest : Les 22 hommes les plus fortunés au monde possèdent plus que l’ensemble de la population féminine d’Afrique
Burkina Faso : " Il faut que les opérateurs de téléphonie améliorent la qualité du service et réduisent les coûts de la prestation", Dasmané Traoré de la Ligue des consommateurs
Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè
Jeunes commerçants et entrepreneurs du Burkina : « Nous devons apporter notre pierre à l’édification du pays »
Extension de l’IUTS aux fonctionnaires : Les syndicats des enseignants-chercheurs et des médecins disent niet
Loi de finances gestion 2020 : La Maison de l’entreprise instruit le monde des affaires à Ouagadougou
Monnaie unique de la CEDEAO : L’Eco de l’UEMOA ne sera pas celle de la CEDEAO
Finance : ICCO Coopération sensibilise six institutions de microfinance sur la gestion du risque
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés