Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Inhumation de Lièrmé Somé : Dans la pure tradition dagara

Accueil > Actualités > Nécrologie • • lundi 3 décembre 2007 à 13h04min

Notre confrère Liermé Dieudonné, de L’Indépendant a été conduit à sa dernière demeure le mardi 27 novembre dernier dans son village natal, Memer (situé à 25 km de Dano) en présence de ses proches et de la grande famille de la presse.

Liermé Dieudonné Somé s’est cassé la plume à jamais. A 47 ans (il est né le 5 juin 1960), il tire sa révérence après s’être battu contre la maladie. Mais, face à la douleur et à la souffrance de cette disparition, sa famille a repris la phrase de Jésus : "Celui qui croit, même s’il meurt, vivra". C’est donc dans cette espérance, que Liermé Somé entre dans la vie, qu’il a été conduit à sa dernière demeure.

Mais, avant cela, la grande famille de la presse n’a pas manqué de relever ce qu’elle a retenu de l’homme. Ainsi, au nom de tous ses confrères et du CSC, Chériff Sy, président de la Société des éditeurs de presse privée (SEP) et directeur de publication de Bendré, a relevé que Liermé était l’un des symboles de l’audace, du courage et de la détermination. Ainsi, "refusant de s’enfermer dans le ghetto de l’événementiel, il s’est battu avec ses collègues pour maintenir la ligne éditoriale tracée par Norbert Zongo à L’Indépendant.

Chériff Sy est aussi revenu sur la disponibilité du disparu, que ce soit à la SEP, au SYNATIC et à l’AJB où il a occupé différents postes de responsabilité. Enfin, les éditions Le Pays, en passant par le Journal du soir, l’hebdomadaire Bendré jusqu’à L’Indépendant, Liermé Somé a toujours montré sa passion exaltante pour le métier de journaliste. Et c’est ce qui, selon Chériff Sy, l’a amené à connaître des manquements professionnels. Et ce dernier de préciser tout de suite, "lorsque l’on te le faisait remarquer, malgré ta tête de mule, tu t’en amendais humblement".

Le personnel de L’Indépendant et le collège Pierre Kula association ont aussi rendu hommage au disparu qui laisse derrière lui une fille.

Liermé Somé, repose en paix !

Par Dayang-ne-Wendé SILGA

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Décès de Diendere Passambsba Suzanne : Remerciements et faire part
Décès de OUEDRAOGO Théodore : Remerciements et faire part
In memoria : Kounkorgo O. Noufou Gustave
In memoriam : Hadja Djeneba dite GOGO Djeneba DICKO
Décès de Issa Salou DJAO : Faire part
Décès de SILGHA Marie Clémentine née OUEDRAOGO : Faire part
Décès de BADO/KANKO ESSOIBIE ROSALIE : Remerciements et faire part
In memoria : Félicien Désire Mayabouti
Décès de Bambara/Zongo Justine : Remerciements
Décès de MOUNKORO Christian : Remerciements et faire part
Décès de Mme OUEDRAOGO Delphine née SAVADOGO : Remerciements et faire part.
YAMEOGO née Semdé Ouégo Clarisse : Remerciements
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés