LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina/Lutte contre le terrorisme : Plus de 600 milliards de FCFA dépensés en 2023 pour l’acquisition de matériels militaires

Publié le jeudi 6 juin 2024 à 11h24min

PARTAGER :                          
Burkina/Lutte contre le terrorisme : Plus de 600 milliards de FCFA dépensés en 2023 pour l’acquisition de matériels militaires

Le Burkina Faso est résolument engagé dans la lutte contre le terrorisme et la restauration de l’intégrité territoriale. Plus de 600 milliards de francs CFA (près d’un milliard de dollars) ont été dépensés en 2023 pour l’acquisition de matériels militaires.

C’est du moins ce qu’a laissé entendre le ministre de l’économie, Aboubakar Nacanabo. Il s’exprimait sur la Radiodiffusion télévision du Burkina, lors de l’émission « Tribune de la redevabilité », dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 juin 2024.

"Avec la quantité de matériel acquis, la Transition va progressivement orienter les dépenses vers d’autres secteurs prioritaires. Déjà plus de 56 milliards de FCFA ont été injectés en mai 2024 pour éponger une partie de la dette intérieure", a-t-il ajouté.

Lefaso.net
Source : Aib

PARTAGER :                              

Messages

  • Moi j’aurais mis 200 milliards dans les armes et 200 milliards dans des barrages au Sahel et 200 milliards pour bitumer en urgence Kongoussi-Djibo-Arbinda-Dori.
     Avec de grands barrages, les populations auront de l’emploi, de l’eau et du poisson et les terroristes auront du mal à conduire facilement leurs motos d’un village à un autre. De longs barrages sont des barrières naturelles à la mobilité des terroristes qui d’ailleurs auront du mal à recruter vue que les jeunes auront du job autour des barrages
     Avec du goudron ou du bitume de Kongoussi-Djibo-Arbinda-Dori, les terroristes ne pourront plus poser des mines et l’armée pourra apporter rapidement du renfort de Ouaga en cas d’attaque à Djibouti, Arbinda ou DOri. Ça sera souvent plus rapide que de démarrer un avion de guerre.
    Apparemment les terroristes veulent nous avoir à l’usure budgétaire . On ne pourra pas tenir pendant des décennies en utilisant 2/3 de nos fonds pour payer des armes en Russie.

    • Injaban, quand on n’a pas d’expertise dans un domaine, on n’apporte pas de réponses, on pose des questions.
      Notre armée est riche de cadres experts dans tous les secteurs de la défense et de la sécurité.
      Je leur fait fait confiance et invite les je-sais-tout à nous épargner les inepties. Acculés, les terroristes ont opté pour la guérilla de brousse. Surgir, attaquer et disparaitre en comptant sur l’effet de surprise et la maitrise du terrain qu’il ont préparé.
      Nous, nous sommes dans la reconquête, les criminels sont dans la conservation de positions.
      Il faut du matériel adapté.
      Enfin, cessons de critiquer pour critiquer.

  • Un tel niveau de dépense militaire + la mauvaise gestion et autres... n’est pas tenable !

  • Des résultats maintenant !

  • Bientôt les Burkinabè vous demanderont l’audit de ces achats d’armes. Le Niger l’avait fait donc pour le Burkina c’est une question de temps.

  • C’est l’argent du Peuple que l’on dépense ainsi, ça va continuer ainsi ?? Sans le Peuple, il n’y a rien, souvenez-vous des révolutionnaires du 4 août 83, ....

    • jan jan

      N’est-il pas logique et même intelligent d’utiliser l’argent du peuple pour sauver la vie de ce même peuple ???
      "Sans le Peuple, il n’y a rien"
      Vous parlez duquel, celui qui est représenté sur le forum par une pestilentielle flaque d’eau boueuse et le grain de sable cristalline du mensonge ou le peuple qui veut se sauver en contribuant à l’achat du matériel militaire lui permettant de se protéger contre ces assassins de terros ???
      Les révolutionnaires d’août 83 sont quelque part les devanciers de ceux d’aujourd’hui. Il n’est caché de personne que vous êtes de ceux que combattent ces révolutionnaires. Pourquoi ? vous êtes le seul ou la seule à le savoir.
      Ce qui directement situe vos priorités ailleurs que le reste du peuple qui souhaite d’abord vivre.
      Comme le champagne ne coule plus pour quelques uns en lieu et place de l’eau potable pour tous, certains sont frustrés et le traduisent par la haine viscérale qui transpire de leurs commentaires.
      En attendant que votre coupe de champagne se remplisse à nouveau du sang et la sueur des autres, souffrez que nous voulions d’abord vivre !!! Votre champagne, on verra plus tard. ;-)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une attaque d’envergure déjouée à Djibo
Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à Mansila (AIB)
Loroum : Titao ravitaillé en produits de premières nécessités