LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

30ème Conférence des Directeurs Généraux des Douanes au Mali : Pour consolider la coopération dans la Région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

Publié le lundi 3 juin 2024 à 21h30min

PARTAGER :                          
30ème Conférence des Directeurs Généraux des Douanes au Mali : Pour consolider la coopération dans la Région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

Du 29 au 30 mai 2024, s’est tenue à l’hôtel Radisson Collection de Bamako en République du Mali, la 30ème Conférence des Directeurs Généraux des Douanes de l’Organisation Mondiale des Douanes pour la Région de l’Afrique l’Ouest et du Centre (OMD-AOC).

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre régionale a été présidée par Monsieur Alousséni SANOU, Ministre de l’Economie et des Finances de la République du Mali, avec la présence virtuelle du Secrétaire général de l’OMD, Monsieur Ian SAUNDERS.

Le Burkina Faso y était représenté par le Directeur général des douanes, l’Inspecteur divisionnaire des douanes Adama ILBOUDO. Il était accompagné par le Directeur de la réglementation, de la facilitation et de la coopération douanière, l’Inspecteur principal des douanes Moumouni Guillaume MOUMWE et le Directeur des études de l’Ecole Nationale des douanes, l’Inspecteur principal des douanes Evariste SOMDA au titre du Centre régional de formation de Ouagadougou.

Cette conférence avait pour objectifs, entre autres, d’évaluer la mise en œuvre des recommandations de la 29ème Conférence des Directeurs Généraux des Douanes qui s’était tenue à Banjul du 2 au 3 mai 2023 et d’examiner les rapports d’activités de la Vice-présidence, du secrétariat de l’OMD, des Structures régionales, du Groupe de Travail régional informatique, du Fonds régional et des Comités financier et d’audit de la Région, ainsi que l’examen des sujets émergents.

Au cours des travaux, la conférence a examiné les rapports d’activités, les questions de politique générale, les questions budgétaires et financières et techniques, les partenariats, les contributions au projet de plan de modernisation de l’OMD, les questions diverses, et la délibération de la conférence.

Il importe de relever qu’en marge des travaux, les Directeurs Généraux de la Région ont été reçus en audience par Son Excellence, le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, au Palais présidentiel de Koulouba. Au cours de ce conclave, il leur a été demandé de mener une réflexion afin de permettre aux Douanes de la Région de transcender les considérations géopolitiques en gardant leurs mandats d’administration technique.

Au terme des travaux, marqués par des échanges fructueux, la conférence a formulé des recommandations relatives :
- au plan stratégique régional 2023-2027 ;
- au fonctionnement et du statut des structures régionales ;
- au renforcement des capacités ;
- à la lutte contre de la fraude ;
- à la facilitation des échanges et des procédures douanières ;
- aux technologies de l’information et de la communication ;
- au financement des projets par les donateurs ;
- au fonds régional et
- aux questions diverses.

Pour ce qui concernant la facilitation des échanges et des procédures douanières, il a été exhorté de privilégier l’interconnexion des systèmes d’information au détriment des Postes de Contrôles Juxtaposés, d’assurer le suivi de la mise en place de l’interconnexion des systèmes d’information dans le cadre des échanges des données entre les Administrations des douanes, de soutenir les Administrations des douanes de l’Afrique centrale dans la démarche de benchmarking auprès de la CEDEAO relativement au déploiement du SIGMAT.

Pour ce qui est du renforcement des capacités, la conférence a instruit de finaliser le processus d’accréditation des Experts pré-accrédités de la Région, d’accompagner les administrations en retard dans l’élaboration des outils de la GPEEC avant de passer au nouveau paradigme de Gestion du Capital Humain.

En outre elle recommande de sensibiliser les Administrations des Douanes à rejoindre le programme Anti -Corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’OMD, d’inviter les administrations douanières à procéder à l’exercice d’auto-évaluation des feuilles de route afin d’évaluer leurs performances et orienter les besoins en renforcement des capacités, de promouvoir et mettre à contribution les experts accrédités de la Région dans les missions de renforcement des capacités, de renforcer la dynamique engagée dans le cadre de la modernisation RH des Administrations douanières de la Région par la mise en place d’une stratégie RH basée sur la compétence, de participer aux ateliers régionaux organisés en collaboration avec les partenaires dans le cadre du renforcement des capacités et enfin d’adhérer au programme A-CPI de l’OMD.

Au sortir des travaux de haut niveau, l’on espère que le partage des riches expériences permettra d’améliorer la bonne collaboration et coopération douanière dans la région d’Afrique Occidentale et Centrale.

La Douane : Honneur-Dévouement-Vigilance

SCRP-DGD

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le gouvernement veut maîtriser le taux d’inflation