LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina : Des opérateurs économiques de la région du Nord formés sur l’utilisation de la plateforme digitale de Dialogue public privé

Publié le mardi 2 avril 2024 à 21h05min

PARTAGER :                          
Burkina : Des opérateurs économiques de la région du Nord formés sur l’utilisation de la plateforme digitale de Dialogue public privé

Le ministère en charge des petites et moyennes entreprises, à travers la Direction générale de l’entreprise, organise un atelier de deux jours à Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord. Il a débuté ce mardi 2 avril 2024 et prendra fin le 3 avril. C’est une rencontre de sensibilisation sur l’utilisation de la plateforme digitale de Dialogue public privé et les innovations du dispositif.

Le Burkina Faso s’est doté d’une plateforme digitale de Dialogue public-privé (DPP) intégrant un site web. Cette plateforme est dédiée, entre autres, à l’enregistrement des préoccupations réelles du secteur privé de sorte que l’Etat en prenne connaissance et en tienne compte de manière permanente dans sa politique en matière de développement économique et social.

L’objectif de cet atelier c’est d’améliorer le cadre du dialogue public privé. Ce, en formant des acteurs du secteur privé de la région du Nord sur l’utilisation de la plateforme digitale de dialogue public privé. Ce qui va permettre aux opérateurs économiques de cette région une bonne appropriation de la plateforme. Ce qui leur permettra de poser leurs préoccupations afin que celles-ci soient traitées par l’administration publique.

Le directeur régional du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises de la région du Nord, Mahamadou Zoré

Selon le directeur régional du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises de la région du Nord, Mahamadou Zoré, la plateforme digitale est composée de deux points. « Le premier point permet d’avoir toutes les informations sur le cadre de dialogue public privé mais aussi il permet aux opérateurs économiques de poser leurs préoccupations sur la plateforme et d’aller suivre les recommandations. Le deuxième point permet aux opérateurs économiques de s’inscrire et de participer à la rencontre nationale Etat secteur privé qui se passe chaque année à Bobo-Dioulasso », a indiqué le directeur régional.

Le représentant du président de la délégation consulaire de la région du Nord Oumarou Ouédraogo, pense que grâce à cette plateforme digitale il n’y aura pas de barrière entre l’Etat et le secteur privé. « On pourra poser nos problèmes directement de façon disciplinée », a laissé entendre monsieur Ouédraogo.

Le représentant du président de la délégation consulaire de la région du Nord Oumarou Ouédraogo

Il a demandé à l’Etat de créer les conditions idoines pour qu’il n’y ait pas de barrière entre lui et le secteur privé. « Que le dialogue soit direct et franc pour un développement réel du secteur privé », a souhaité Oumarou Ouédraogo.

Il a terminé en invitant les participants à bien suivre la formation afin de mieux s’approprier de la plateforme digitale.

Des ateliers seront organisés dans toutes les treize régions du pays pour sensibiliser et former les acteurs du secteur privé pour une bonne appropriation de la plateforme digitale.

Rama Diallo
LeFaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une économie en hausse en février 2024 (Rapport)
Burkina/Finance : L’ACEP fait des heureux gagnants