LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina / Fonds de soutien patriotique : 100 milliards de FCFA à mobiliser pour 2024

Publié le mardi 26 mars 2024 à 22h05min

PARTAGER :                          
Burkina / Fonds de soutien patriotique : 100 milliards de FCFA à mobiliser pour 2024

Le conseil d’orientation du Fonds de soutien patriotique tient ce 26 mars 2024, sa première session ordinaire. Présidée par le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambèla, la présente session va permettre d’examiner et valider le bilan du Fonds de soutien patriotique durant l’année 2023, de valider le premier rapport de gestion et d’examiner le plan d’affectation des ressources. Les difficultés d’ordre stratégique seront passées en revue et des orientations pour de meilleures performances seront formulées. Au titre de l’année 2023, ce sont un peu plus de 99 milliards de FCFA qui ont été mobilisés, sur une prévision de 80 milliards. Pour l’année 2024, l’ambition affichée est de mobiliser au moins 100 milliards de FCFA.

Institué le 23 janvier 2023, le Fonds de soutien patriotique a pour objectif de collecter et centraliser les contributions financières des patriotes et des amis du Burkina Faso, en vue de soutenir et accompagner les efforts de défense et de sécurisation du territoire national. Les ressources collectées à cet effet, sont destinées à financer la rémunération, la formation, l’équipement et le carburant des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Au 31 décembre 2023, ce sont 99.039.035.500 FCFA, sur une prévision de 80 milliards soit un taux de mobilisation de 123%. Les prélèvements sur les taxes soit un peu plus de 69 milliards FCFA, représentent 70,22% des ressources mobilisées.

Le président du comité de gestion du Fonds de soutien patriotique, Vieux Abdoul Rachid Soulama qui a présenté le bilan de 2023, a relevé qu’un pic a été constaté à partir du troisième trimestre de l’année 2023. En effet, le montant des fonds est passé de 32 milliards en septembre 2023, à 99 milliards en fin décembre 2023. Une situation qui découle principalement, de l’institution de la contribution spéciale sur certains produits et services ainsi que de l’intensification des actions de communication qui a conduit à une plus grande adhésion des populations.

Sur les 99 milliards mobilisés, un peu plus de 84 milliards ont été affectés à la Brigade des volontaires pour la défense de la patrie. Plus de 40 milliards ont servi à l’équipement, au carburant et à la formation des VDP. 26 milliards de FCFA ont servi au paiement des primes de plus de 56.000 VDP. Plus de 9 milliards ont été engagés dans les frais d’alimentation, de formation de base, de soins de santé, de primes d’invalidité et d’inhumation des VDP nationaux. Des téléphones satellites, des pelles hydrauliques, des portes chars, des pickups, des citernes, des détecteurs de mines et de l’armement, ont aussi été acquis grâce au fonds engrangés.

Face aux différents acquis engrangés, le Premier ministre, par la voix du ministre de l’économie et des finances, a laissé entendre que le fonds de soutien patriotique a accompli sa mission, malgré un contexte socioéconomique et politique régional et international difficile. « Le gouvernement reste convaincu, que ce fonds est une véritable alternative de mobilisation de ressources pour accompagner les efforts consentis par l’Etat dans la lutte contre l’hydre terroriste », a-t-il ajouté. Pour assurer une gouvernance vertueuse du fonds de soutien, l’ASC-LC a diligenté sur demande du gouvernement, une mission d’audit dont le rapport définitif est en cours de finalisation.

Pour l’année 2024, l’ambition affichée est de mobiliser au moins 100 milliards de FCFA. Au 12 mars 2024, on note un peu plus de 31 milliards de FCFA mobilisés. Le premier ministre a invité les populations à maintenir le cap, au regard de la nécessité de mobiliser davantage de ressources devant servir à un renforcement des capacités opérationnelles des VDP.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 27 mars à 10:05, par loglog En réponse à : Burkina / Fonds de soutien patriotique : 100 milliards de FCFA à mobiliser pour 2024

    Mettons en place la taxe sur la prise de poids en temps de guerre et vous verrez que le gouvernement et les hauts cadres de l’état à eux seuls peuvent récolter les 100 milliards.

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 08:48, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina / Fonds de soutien patriotique : 100 milliards de FCFA à mobiliser pour 2024

      Véridique. Attendez dans 10 ans, vous allez comprendre que beaucoup de ces gens ont laissé pourrir la situation pour légitimer la prise du pouvoir dans le sang de leurs frères d’armes.
      Bon appétit à eux, ils le méritent car on a un peuple qui adore les hommes forts. C’est bien des civils qui demandaient à l’armée de le faire, alors réjouissons nous.
      Les gros du MPP et du CDP seront simplement remplacés par les gros du MPSR, parti politique clandestin

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 13:15, par Sacksida En réponse à : Burkina / Fonds de soutien patriotique : 100 milliards de FCFA à mobiliser pour 2024

    Internaute 1 vous avez tout a fait raison car en ces moments difficiles pour la Nation Burkinabe, le President Ibrahim Traore et son Gouvernement prennent des Poids Lourds alors que le Peuple Burkinabe vit dans la pauperisation continuelle et des massacres Inhumaines reiteres. En tout etat de cause, ces gouvernants Transitoires ne reflent nullement les effets de la crise securitaire desastreuse, les Drames humains et la Desolation Partout sur le Plan Societales..A mediter. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 22:37, par Citoyen ordinaire En réponse à : Burkina / Fonds de soutien patriotique : 100 milliards de FCFA à mobiliser pour 2024

    On est sur le bon chemin pour régler beaucoup de choses !! On constate que certains détracteurs de la Transition Burkinabe et les ennemis de cette Nation n’ont plus d’arguments objectifs pour dénigrer les dirigeants de ce pays ! Certains se traînent même dans la boue et dans des considérations puériles ! C’est la preuve qu’ils sont aux abois, paniqués et angoissés chaque jour car les peuples ont décidé de se libérer quelque soit le prix ! Le conseil qu’on peut leur donner, c’est de juger objectivement et de considérer que les esclaves exploités de longs siècles sont’aussi des humains. La leçon principale est que toute personne peut être vulnérable du jour au lendemain juste parce que de position dominante, on peut devenir le dominé ! Alors, messieurs les esclavagistes des temps nouveaux, veuillez vous adapter à la libération de vos anciens esclaves et travailler pour vivre dignement au lieu de penser que l’ancien système est indeboulonnable !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une économie en hausse en février 2024 (Rapport)
Burkina/Finance : L’ACEP fait des heureux gagnants