LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina : Orabank en retraite stratégique pour plus de performance en 2024

Publié le dimanche 18 février 2024 à 18h00min

PARTAGER :                          
Burkina : Orabank en retraite stratégique pour plus de performance en 2024

Dans l’optique de satisfaire sa clientèle, Orabank a organisé une retraite stratégique, ce samedi 17 février 2024 à Ouagadougou. À ce rendez-vous, le bilan des activités des années précédentes a été dressé afin de souligner les imperfections et de dégager des perspectives pour le plus grand bonheur des clients de la banque. Le thème de cette retraite stratégique est « Stratégie et plan d’actions pour l’atteinte des objectifs en 2024 ».

Une banque dévouée et au service de sa clientèle. Telle est la marque de fabrique d’Orabank. Pour respecter ce mot d’ordre, le personnel a été convié à une retraite stratégique qui s’est étalée sur toute la journée du 17 février 2024.

C’est à bâtons rompus que les échanges ont eu lieu, dans un esprit de respect mutuel et de franchise. À l’ordre du jour : les résultats engrangés, les difficultés rencontrées par le personnel, les recommandations pour plus d’efficience dans le travail. Dans la nouvelle stratégie à appliquer au cours de l’année 2024, il faut impérativement réduire les dépenses « inutiles » et « mutualiser les efforts » pour répondre aux défis du secteur de la banque au Burkina. Telles sont les directives rappelées durant cette rencontre.

Le personnel a soumis des doléances.

« L’environnement dans lequel nous évoluons est changeant. Il est important pour nous, que chaque année, nous alignions nos méthodes de travail, stratégies et tâches que nous devons mener afin d’atteindre nos objectifs. 2023 a été une année difficile. Nous avons évolué dans un environnement avec le défi sécuritaire et un changement de cap au niveau de la politique monétaire. Cela a eu des répercussions sur la croissance. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous organisons cette retraite stratégique avec le thème choisi », a expliqué le directeur général d’Orabank Burkina Faso, Etienne Konan.

Il a poursuivi en annonçant qu’en 2024, la banque attend de son personnel qu’il soit motivé. « On ne peut rien faire sans la motivation. Nous attendons de lui un service de qualité afin que la clientèle soit toujours heureuse de revenir vers la banque. Nous travaillons à faire en sorte que le personnel donne le meilleur de lui-même. Nous travaillons également à corriger les manquements », a-t-il déclaré.

Etienne Konan a invité les populations à se rendre à Orabank, car le service est avantageux.

Des échanges fructueux

La coordinatrice du comité d’organisation de la retraite stratégique, Fanny Sonia Sonny/Dondassé, a confié qu’elle est satisfaite des échanges qui ont eu lieu durant cette rencontre. « Les collaborateurs ont souligné des points intéressants qui peuvent être mis en œuvre avec la participation de tous. Cela va nous permettre d’améliorer nos résultats, de booster nos ressources et la qualité de notre portefeuille crédit. Les propositions et les questions des collaborateurs ont été pertinentes. Cela va améliorer la qualité des travaux et permettre d’atteindre nos objectifs en 2024 », a-t-elle déclaré.

Fanny Sonia Sonny/ Dondassé est la directrice de la gestion des risques à Orabank Burkina.

Un personnel motivé pour relever les défis

En 2024, il s’agit de renforcer les liens avec la clientèle, mais aussi de proposer des produits et services innovants et fiables. Parmi ces services, on peut citer : Keaz (une solution digitale omnicanale qui donne le pouvoir au client d’ordonner ses transactions sur la plateforme) ; B2W ( la solution digitale qui permet plus de flexibilité) ; WhatsApp banking (qui facilite des opérations via son compte WhatsApp) ; We-Collect (permettant aux clients commerçants de recevoir des versements de fonds de leurs clients et prestataires des pays de l’UEMOA en règlement des exportations).

Autre axe opérationnel, la mobilisation des dépôts de la clientèle à travers la commercialisation de quatre nouveaux produits d’épargne dans le premier trimestre. Enfin, la gestion optimisée du portefeuille client grâce à la culture du risque.

« Notre challenge demeure la mobilisation des ressources clientèle stables et suffisantes pour financer nos emplois ; exécuter les ordres de la clientèle avec célérité et accroître notre productivité sur toutes les lignes.

Pour gagner ce pari, nos équipes sont engagées et motivées à donner le meilleur service à la clientèle avec la concurrence accrue du marché et le contexte économique difficile. Nous encourageons vivement nos équipes à être résilientes et à repartir à la conquête du marché avec persévérance et l’optimisme nécessaires à la réalisation de nos objectifs. Avec l’accompagnement du top management et la coopération renforcée entre les différentes entités, nous sommes optimistes quant à l’atteinte de nos objectifs à l’atterrissage au 31décembre 2024 », a laissé entendre la directrice de la clientèle, des particuliers et professionnels, Lydie Sermé.

Lydie Sermé a affirmé que son équipe est prête à relever les défis.

À noter qu’Orabank est présente dans douze pays : le Bénin, le Gabon, la Guinée, la Mauritanie, le Tchad, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger et le Sénégal.

Pour plus d’informations, contactez le 25 49 60 00.

SB
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une économie en hausse en février 2024 (Rapport)