LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina / Économie : Les ambitions de Paul Kaba Thiéba pour IB Bank

Publié le mardi 28 novembre 2023 à 21h35min

PARTAGER :                          
Burkina / Économie : Les ambitions de Paul Kaba Thiéba pour IB Bank

Débarqué en décembre 2022 de la Caisse de dépôt et consignations (CDC-BF) qu’il dirigeait, l’ancien Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, est actuellement à la tête du conseil d’administration de International Business Bank (IB Bank). De son poste de président, il nourrit des ambitions pour cette banque au capital social de près de 23 milliards de francs CFA, apprend-on chez nos confrères de Financial Afrique.

Fin décembre 2022, Paul Kaba Thiéba était débarqué de la tête de la CDC-BF. Depuis, il met son expérience et son entregent au service de IB Bank, pour laquelle il semble nourrir d’énormes ambitions. En marge de l’Africa Financial Industry Summit qui s’est tenu du 14 au 17 novembre 2023 à Lomé, au Togo, il s’est confié à Financial Afrik. Avec nos confrères, le Président du conseil d’administration de International business bank dévoile le rêve du groupe bancaire de s’enraciner solidement dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Groupe bancaire porté par IB Holding présent au Burkina Faso et à Djibouti, IB Bank est désormais présent au Togo, après le rachat de la Banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI), une banque publique, en 2021. L’objectif, dit Paul Kaba Thiéba, est de construire un groupe bancaire solide au sein de l’UEMOA. « Nous accompagnons nos économies en finançant les Etats, les particuliers et les entreprises. Notre volonté est de développer une banque de proximité, proche de ses clients », annonce-t-il.

Actuellement, un travail se fait sur les budgets et les orientations, dit-il. « Le contexte de l’économie mondiale et des répercussions des chocs exogènes dans la zone UEMOA sous forme d’inflation et de remontée des taux appelle à une certaine adaptation », avertit M. Thiéba. Avant de faire remarquer qu’au-delà de ces chocs extérieurs, il y a aussi la question de l’insécurité qui frappe des pays membres de l’Union et qui doit être prise en compte. « Nous nous positionnons vers le financement de l’économie réelle, des entreprises, des PME et des ménages. Après avoir provisionné et assaini les comptes, nous sommes maintenant prêts à aller à la conquête, en dopant notre approche commerciale », annonce l’ancien chef de l’exécutif du Burkina.

Ancien haut fonctionnaire de la BCEAO où il a été, entre autres, conseiller du directeur général des opérations, Paul Kaba Thiéba a dirigé le gouvernement burkinabè entre le 6 janvier 2016 et 19 janvier 2019, date à laquelle il a rendu le tablier. Il ne restera pas inactif longtemps puisque le 27 mars 2019, il est nommé en conseil des ministres à la tête de la Caisse de dépôt et consignations dont la mission était de « collecter et de mobiliser des ressources financières endogènes, en vue de financer des projets structurants notamment dans les domaines des infrastructures économiques et sociales ».

Le 30 décembre 2022, le conseil des ministres met fin à sa mission, après que l’institution ait été dissoute le 16 décembre 2022.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Transports : Un avenir prometteur pour Air Burkina