LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

Publié le lundi 27 novembre 2023 à 21h57min

PARTAGER :                          
Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

Vidéo : RTB

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 27 novembre 2023 à 22:32, par Indjaba En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    Il faut que parallèlement aux frappes que nous menons sur le terrain, que nous essayons la réconciliation. Ça ne sera pas facile mais c’est pertinent d’essayer. J’ai peur de ce qui se passe entre les activistes de tout bord sur la toile. Finalement les gens vivent à l’extérieur et nous plongent dans une tension inquiétante depuis leur RCI et leur USA. Le hic est dans notre soif de culture générale et d’informations, nous sommes presque obligés de les écouter parce que les médias classiques ont adopté le comportement de médias en temps de guerre. Ça me fait mal de voir cette division qui finalement profite aux terroristes. Courage au président et aux FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2023 à 00:39, par Le vieux soldat. En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    Pourquoi toujours ce mensonge grotesque ? Pourquoi parler de 3000 terroristes alors qu’ils ne dépassaient pas 80 et au maximum 100 ? Je comprends pourquoi depuis longtemps on frappe, on frappe et les terroristes ne finissent pas. D’ailleurs d’où sont-ils venus en nombre massif ?

    Par ailleurs, n’y avait-il pas des bombes à large spectre (par exemple 300 à 500m de rayon) pour détruire ces fils de putes en trois ou quatre frappes ? Pourquoi les suivre inutilement pour les filmer et attendre qu’ils soient très à côté du camp pour les frapper ?

    Quand on regarde et on suit bien, nos hommes dans le camp n’ont pas combattu. Sinon on devait voir les terroristes tomber comme des mouches suite aux frappes des chars et aux rafales de nos 12 /7 et de nos pkms. Mais rien. On voit les fils du diable avancer seulement comme une meute de hyènes. S’il n’y avait pas eu les quelques frappes de nos vecteurs aériens, on allait subir un vrai carnage.

    Répondre à ce message

    • Le 28 novembre 2023 à 14:23, par Aboudra En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

      Le vieux soldat, vous étiez ou vous êtes làbas au front sur le chant de bataille pour nous affirmer ce nombre de 80 ou 100 térros tués ? On peut ne pas croire aux chiffres donnés par le media étatique, mais en donner vous-même des chiffres sans preuve comme si vous étiez un acteur sur le chant de bataille est aussi très dangereux. Merci

      Répondre à ce message

    • Le 28 novembre 2023 à 16:43, par Djataga En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

      Avant toute chose, je m’incline devant la mémoire de nos combattants tombés au cours de cette bataille et souhaite prompte rétablissement aux blessés.

      Monsieur,
      Je ne sais pas quel était votre état d’esprit lorsque vous écriviez votre commentaire.

      Néanmoins, je me demande : dans tout ce que vous avez vu, vous vous interrogez sur le nombre de terroristes ? Vous affirmer que nos soldats n’ont pas combattu. Comment vous le savez ? Avez-vous une loupe pour voir les balles ? Oubien c’est parce que la vidéo ne les a pas montré ? Ce que vous ne savez pas, manifestement, les donneurs d’ordres regardent aussi les vidéos publiées lors des batailles en vue de déceler de potentielles failles pour les futures attaques. Donc, il faut être suffisamment idiot pour montrer à ton ennemi comment tu t’y prends pour te défendre.

      En réalité, vous avez les réponses à toutes vos questions. Il vous suffit de réfléchir en vous mettant à la place de ceux qui attaquent ou de ceux qui défendent et vous aurez quelle aurait été votre réaction.

      Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2023 à 07:21, par Fally doucoure En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    Mensonge de Bienvenu. Nos sources disent autre chose. Et comme 3000 assaillants peuvent venir attaquer le camp sans sue vous ne voyiez à temps avec les vecteur qu on a, comment peut on tuer 400 terroristes ainsi alors que ce sont eux qui sont en attaque surprise ? Et le bilan de notre côté on a perdu combien d homme et de matériel. Cessez la propagande et dites la vérité au peuple. Bientôt les terroristes feront circuler leurs vidéos aussi et on verra qui ment et qui dit vérité, car on ne doit pas être pris pour des attardés. Et pourquoi c est vous seuls qui êtes la sources alors que nous avons des centaines de médias qui ouvert diversifier l info afin que nous sachions ou est la vérité. Pourquoi si jamais un média donne autre ibfo vous l arrêter et l accusant de fausse nouvelles alors que vous média d état devenu média mpsr 2 vous nous mentez

    Répondre à ce message

    • Le 28 novembre 2023 à 16:06, par soyons vrais En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

      Évitez d’être petit d’esprit en niant en bloc et en dénigrant tout ce qui n’est pas e votre goût. Je vois bien que vous n’avez aucun frère soldat dans cette base de Djibo, sinon, vous auriez reçu l’information d’un acteur et témoin direct. De toute façon, que vous croyez ou pas, cela n’enlève à rien la véracité de ce qui est dit,. Je sais de quoi je parle ! Et bientôt que vous le voulez ou pas, le terrorisme prendra fin au Burkina car Dieu est du côté de nos FDS et supplétifs. Qu’importe ce que les traites et les complices diront ! La victoire est pour bientôt ! Courage à nos FDS, courage à nos autorités, défaite aux terroristes et leur complices !

      Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2023 à 13:24, par yat En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    FALLY DOUCOURE

    Pourquoi tu utilise le terme notre côté. Ton côté on connais. Rassure toi on est entrain de retrouver d’autres corps de tes amis.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2023 à 13:58, par LE VTAI BILAN En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    La base militaire de Djibo a été attaquée ce dimanche. L’Alliance des Etats du Sahel dit sur son compte X (anciennement Twitter) que l’attaque a été repoussée lors d’une contre-offensive.
    L’assaut aurait débuté hier après-midi [26.11.23] aux environs de 14h. La base militaire a été encerclée, pilonnée et prise par les assaillants venus en très grand nombre, selon des sources locales.
    Selon l’Agence d’information du Burkina Faso, 3.000 combattants djihadistes ont tenté de s’emparer de la ville et son camp militaire. 400 d’entre eux auraient été tués mais ce sont des chiffres qu’il est impossible de vérifier pour l’instant.
    Selon des témoignages, les djihadistes sont arrivés en pick-up et à motos pour conduire leur attaque contre le camp militaire.

    Des armes, des fusils d’assaut, des munitions et des véhicules blindés ont été emportés, selon une source locale.
    Ce ne serait que vers 18h que des moyens aériens de l’armée auraient effectué des frappes. Mais la plupart des assaillants avaient déjà fui, selon nos sources sur place.
    Informations contradictoires
    Aucun chiffre n’est donné concernant les pertes humaines du côté de l’armée burkinabè.
    Hier, l’organisation terroriste du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, le JNIM, a diffusé sur ses réseaux l’annonce selon laquelle "la caserne de Djibo a été prise d’assaut et les moudjahidines y sont toujours […]", sans davantage de détails.

    Pourtant, des sources locales démentent la véracité de cette annonce. Les habitants restent prudents, confus devant le flou qui règne autour de la situation.

    "Personne n’a une information vraiment fiable. Dieu merci, tout s’est bien passé. Les forces armées ont pris le contrôle, c’est fini. Le reste c’est compliqué, pour ne pas mentir", nous confie un habitant de Djibo.Peur de l’enrôlement de force
    Les Burkinabè redoutent en effet la répression et l’enrôlement forcé dans l’armée pour ceux qui transmettent des informations qui ne plaisent pas aux militaires au pouvoir.

    "Chacun se force à fermer sa bouche. Vous et moi, on peut se retrouver demain sur Facebook, bien rasés et bien filmés en train d’aller au front", ajoute cet autre habitant de la région.

    Depuis deux ans, la ville de Djibo est sous embargo du JNIM, l’organisation terroriste affiliée à Al Qaeda. Les djihadistes qui contrôlent les routes, empêchent les personnes et les marchandises d’entrer ou de sortir de la ville.

    Prise en étau, la population a vu ses conditions de vie se dégrader et le ravitaillement est difficilement assuré par le Programme alimentaire mondial.

    Le JNIM est le groupe islamiste le plus largement implanté dans la région, présent au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Il a revendiqué plusieurs attaques depuis septembre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2023 à 14:11, par AMKOULEL En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    Bravo aux FDS et VDP pour cette bravoure héroïque. Courage au gouvernement et au Président de la Transition pour cette conduite implacable de la lutte contre le terr000risme.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2023 à 14:17, par LE VTAI BILAN En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    nos militaires ne se battent pas je l ai déjà dit ici ils ont peur de mourir ils sont entrés dans l’armée pour faire carrière sans risquer leur vie
    cette peur de la mort implique cette envie hative d envoyer des civils et des VDP au front
    Inspirez vous de ce que font les israéliens
    Combien de lieutnants colonels commandants capitaines et lieutnants sont morts a GAZA ?
    un bombardement aérien ne doit servir que d appui aux troupes au sol.
    la vrai guerre c est les fantassins au sol .

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2023 à 14:58, par Le vieux soldat En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    Bravo à nos vecteurs aériens. Mais pourquoi attendre que l’ennemi soit à côté du mur du camp pour commencer à faire descendre le feu du ciel ? C’est pas sérieux et clair tout ça.

    Il faut par ailleurs que nous construisions des murs en béton armé autour de nos camps et que nous creusions des fossés autour de ces camps et placer des mines entre les fossés et les murs de nos camps. Nous devons aussi acquérir des bombes à larges spectres (300 à 500 m) pour accueillir les fils de putes promis à l’enfer que sont ces terroristes.

    Je n’ai pas senti aussi la riposte de soldats. Ils étaient quelques uns à se déplacer dans le camp et pas de feu nourri sur l’ennemi. Que s’est-il passé ? Si les vecteurs aériens n’étaient pas là, les mécréants allaient prendre le camp et donc Djibo.

    Pour finir, d’où est venu tout ce monde sans que personne ne les voie ? Aussi, il faut que les habitants de Djibo acceptent de prendre massivement les armes en intégrant par milliers les rangs des VDP. Sinon ils seront d’ici peu les esclaves des touaregs et des autres terroristes venus de loin. Shalom.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2023 à 15:37, par Bob En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    Gloire éternelle à nos cinq (5) vaillants combattants ayant perdu la vie lors de cette lâche attaque !
    Dieu protège le Burkina !!

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2023 à 08:26, par HA En réponse à : Burkina /Opération reconquête du territoire national : Une attaque massive neutralisée à Djibo

    M. SANA,

    Te rappelles-tu de ton article du 13 février 2023 sur "Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambèla : Un Premier ministre hors-sol" ?

    On y est le CMA et le JNIM ont vraiment collaboré pour cette attaque et c’est la partition du pays qui est en jeu ici. Le message est claire maintenant, c’est un nouveau redecoupage des frontières qu’ils veulent maintenant et nous devrons nous y préparer.

    Courage à nos forces combattantes !

    Pour rappelle de HA (soleil) : "M. Sana, je ne suis pas satisfait de cette analyse en traitant M. Kyelem de Premier ministre hydroponique ou aéroponique. Soulignons que par principe je suis contre les coups d’état donc je ne suis pas un soutien au MPSR ni 1 ni 2. Mais je peux comprendre le contexte de leur prise de pouvoir. M. Sana apparemment vous ignorez la gravité de ce que ce pays traverse. M. Kyelem avait le 26 octobre 2022 annoncé les trois priorités de son gouvernement :1) la sécurisation du territoire, 2) l’amélioration de la qualité de vie des Burkinabè et 3) l’amélioration du système de la gouvernance, le tout dans un contexte de guerre. J’aurais voulu que vous démontez points par points le bilan d’action de M. Kyelem en plus de son tempérament. Nous faisons face à un système adaptatif complexe et les événements récents au Mali avec le regroupement ou rapprochement de CMA et du JNIM et c’est le même JNIM qui avait enlevé les femmes à Arbinda selon l’expert en sécurité Mahamoudou Savadogo. Sur le plan politique tout ça constitue un message. C’est sous cet angle qu’il faut comprendre le rapprochement entre les trois capitales (Conakry-Bamako-Ouagadougou) et cela prend une forme de communication (fédéralisme). En plus, pour le moment si j’ai bien compris les autorités les ports d’Abidjan, de Cotonou, de Lomé et du Téma ou Accra dans la partie sud et Sud-Ouest de notre pays sont de moins en moins fréquentables pour fournir les burkinabè en armements mais aussi possiblement en gaz et en fuels. L’axe Conakry-Bamako-Ouagadougou devient une alternative. Cela a valu la visite de Mme Olivia Rouamba le 10 janvier 2023 pour 72 heures de travail à Conakry. J’ai déjà parlé ici de l’isolement de notre pays en tenant compte sa position géographique comme une Suisse d’Afrique et certains pensent que c’est une vue de l’esprit. Une escalade dans les extrêmes sera insupportable pour notre pays. L’augmentation du prix des hydrocarbures même si cela n’améliore pas la qualité de vie des burkinabè je la comprends vue le contexte et les burkinabè devront se serrer les ceintures pour longtemps encore."

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Boostez votre réussite avec Eclat formation en 2024 !