LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Campagne 2023-2024 de commercialisation du coton : La Sofitex donne le top départ à Houndé

Publié le dimanche 26 novembre 2023 à 20h50min

PARTAGER :                          
Campagne 2023-2024 de commercialisation du coton : La Sofitex donne le top départ à Houndé

La journée du mardi 21 novembre 2023 a été retenue par la Société des fibres textiles du Burkina (Sofitex) pour lancer officiellement la campagne d’égrenage et de commercialisation 2023-2024 du coton graine. Le top de départ a été donné dans la région cotonnière de Houndé par le directeur général de la Sofitex, Boubacar Sidiki Babilé Seye, qui avait à ses côtés le président de l’Union nationale des producteurs du coton du Burkina et ses proches collaborateurs.

Cette cérémonie de lancement de la campagne d’égrenage et de commercialisation 2023-2024 du coton graine a suscité une forte mobilisation des acteurs, dans une ambiance festive et conviviale au sein de l’usine de la direction régionale de Houndé. La campagne a été lancée au grand bonheur des nombreux producteurs de l’or blanc qui pourront à présent mettre en vente leurs productions auprès de la Sofitex, au prix annoncé en début de campagne : 325 francs CFA le kilogramme. La campagne qui vient ainsi de débuter doit se poursuivre jusqu’en mi-avril 2024.

La délégation assistant au processus d’égrainage du coton graine à l’usine de Houndé.

Cette journée marathon a été marquée par plusieurs étapes. En effet, dès son arrivée au sein de l’usine de Houndé, le directeur général de la Sofitex et sa suite ont été chaleureusement accueillis par le personnel de la société. Une brève présentation de la région cotonnière de Houndé et des prévisions attendues ont ainsi planté le décor. Dans les échanges, le directeur général de la Sofitex a fait savoir que le choix porté sur Houndé pour le lancement officiel de la campagne n’est pas fortuit. En effet, pour cette campagne 2023-2024, il est attendu 100 000 tonnes de coton dans cette région. Toute chose qui réjouit la délégation. A en croire le directeur général, Boubacar Seye, cela faisait plus de dix ans que cette région n’avait pas atteint cette performance.

Au regard de ce résultat jugé satisfaisant, dont le mérite revient aux producteurs et aux agents de la Sofitex, le directeur général a saisi cette occasion pour leur adresser ses félicitations pour le travail de qualité qu’ils ont abattu et les encourager pour la suite. C’est après ce tête-à-tête que la délégation s’est dirigée à l’intérieur de l’usine pour lancer officiellement la campagne. Ainsi, des boutons appuyés, et les machines se mettent en marche pour faire sortir les premières balles de coton, sous des applaudissements. Tout le processus a été suivi par la délégation et les professionnels des médias.

La première balle de coton officiellement sortie sous les applaudissements de la délégation.

Évacuer le coton et payer rapidement les producteurs

À l’issue de cette étape, le directeur général de la Sofitex s’est entretenu avec les journalistes, au cours d’une conférence de presse organisée à cet effet. C’est le directeur industriel de la Sofitex qui a fait la lecture de la déclaration, au nom du directeur général. Il a fait savoir que l’organisation de cette conférence de presse fait partie des engagements que la Sofitex avait pris lors des journées d’immersion des journalistes dans ses locaux. « La rencontre de ce matin fait partie de cet engagement que nous avions pris de vous rencontrer régulièrement, à chaque fois que la situation le recommande, pour faire le point de ce que nous faisons avec vous, nos partenaires privilégiés en matière de communication », a-t-il expliqué.

Pour les premiers responsables de la Sofitex, à l’occasion du lancement de cette campagne, la préoccupation de la société « est de faire savoir que la campagne de commercialisation et d’égrenage constitue un moment très important dans la chaîne de production du coton. C’est surtout un moment de grandes préoccupations, non seulement pour les producteurs, mais également pour nous », a indiqué le directeur industriel dans sa déclaration.

Boubacar Seye rassurant que toutes les dispositions sont prises pour que tout coton pesé soit évacué le plus rapidement possible.

Il a par ailleurs fait le point des foras de commercialisation qui ont permis de remercier les producteurs pour leur fidélité à la production cotonnière malgré l’augmentation des prix des intrants, et de faire le point des actions que la Sofitex a menées pour faciliter la collecte, l’évacuation et le paiement rapide de leur argent.

Prenant la parole pour répondre aux préoccupations posées par des journalistes, le directeur général de la Sofitex, Aboubacar Seye, a rappelé que pour cette campagne 2023-2024, il est attendu environ 380 000 à 450 000 tonnes de coton graine. Des résultats qu’il juge satisfaisants au regard du contexte d’insécurité qui prévaut au Burkina Faso, et qui a empêché la production dans certaines localités. « Les résultats attendus sont encourageants pour cette campagne cotonnière. C’est vrai que nous n’avons pas eu les résultats escomptés, mais ce que nous avons eu laisse entrevoir des lendemains meilleurs. Il y a des zones inaccessibles jusqu’à présent, mais nous espérons que d’ici-là, tout se passera bien », a-t-il dit.

Le directeur général de la Sofitex, Boubacar Seye, s’est entretenu avec les professionnels des médias.

Aussi, il a rappelé quelques actions posées par la Sofitex pour fidéliser les producteurs. Il s’agit, entre autres, de l’augmentation du prix d’achat du coton graine qui est passé de 300 à 325 F/Kg. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Transports : Un avenir prometteur pour Air Burkina