LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina : La Direction générale des impôts veut changer de paradigme d’ici à 2027

Publié le jeudi 16 novembre 2023 à 21h55min

PARTAGER :                          
Burkina : La Direction générale des impôts veut changer de paradigme d’ici à 2027

La Direction générale des impôts (DGI) tient sa 12e Conférence annuelle les 16 et 17 novembre 2023 à Ouagadougou pour décliner son nouveau plan stratégique 2023-2027.

Une centaine de participants venus des 45 provinces du Burkina Faso vont réfléchir autour du thème « Plan stratégique 2023-2027 de la DGI : un changement de paradigme pour une mobilisation optimale des ressources souveraines ». Pour parvenir à cette vision, tous les moyens doivent être mobilisés. La DGI a choisi de miser d’abord sur les ressources humaines, a indiqué le directeur général des impôts, Daouda Kirakoya.

Ce plan stratégique 2023-2027 décline la vision de la DGI, qui consiste à avoir « une administration fiscale de services modernes, performante et résiliente ». Le plan stratégique est consacré à un changement de paradigme, a affirmé le directeur général des impôts.

A en croire Daouda Kirakoya, les services des impôts doivent se rapprocher des contribuables

« Financer son développement à travers ses ressources souveraines »

Selon le premier responsable de la DGI, le plan va permettre de mobiliser sur la période de 2023-2027, la somme de 9 022 milliards de francs CFA. Il va également permettre, entre autres, d’assurer une soutenabilité et viabilité des finances publiques ; une meilleure justice fiscale ; une gestion foncière efficace transparente et sécurisé.

Présidant la cérémonie d’ouverture, le ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Dr Aboubacar Nacanabo, a insisté sur l’importance du thème de cette 12e conférence annuelle. « C’est une très belle occasion pour les cadres de la DGI et tous les partenaires de réfléchir sur la manière dont il faut s’organiser pour faire en sorte qu’à l’horizon 2027, la DGI puisse se positionner comme une administration qui s’impose et qui fait en sorte que l’Etat puisse financer son développement à travers ses ressources souveraines », a-t-il signifié.

Selon le ministre Aboubacar Nacanabo, cet engagement de la DGI sera accompagné par toutes les autorités

« Une opportunité à saisir pour la transformation digitale »

Pour atteindre cet objectif, le ministère en charge des finances compte mettre en place des moyens adéquats. Des mécanismes innovants, qui vont permettre la mise en place de cette vision, vont être déployés, a promis le ministre. « L’une des priorités qu’on a définies pour la DGI, c’est la numérisation de la chaîne foncière. Et nous sommes en bonne voie pour que cette numérisation soit effective à partir de 2024 », a-t-il ajouté.

Depuis le Canada où il fait son intervention par visioconférence, l’expert Adama Dao, a insisté sur ce changement de paradigme. « Le plan stratégique 2023-2027 est une opportunité à saisir pour la transformation digitale », a-t-il affirmé.

Les participants ont deux jours de travaux pour s’approprier ce plan stratégique 2023-2027

Comme impact, cette vision souhaite que la contribution de la DGI à la mobilisation des recettes propres de l’Etat soit améliorée. Il existe trois axes stratégiques. Le premier consiste à accélérer la transformation numérique. Le second, construire une administration de services qui promeut le civisme fiscal et la sécurité foncière. Le dernier axe compte améliorer les performances de la DGI par le management moderne des capacités institutionnelles, organisationnelles et opérationnelles.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une économie en hausse en février 2024 (Rapport)
Burkina/Finance : L’ACEP fait des heureux gagnants