LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

Publié le mercredi 4 octobre 2023 à 22h00min

PARTAGER :                          
Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

((Ouagadougou, 4 octobre 2023). Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi en séance ordinaire sous la présidence du Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim TRAORE. Plusieurs dossiers importants ont été examinés et validés pour la bonne marche de la Transition, selon le porte-parole du Gouvernement, Rimtalba Jean-Emmanuel OUEDRAOGO.

Pour le compte de la Primature, le Conseil a adopté un projet de décret portant reconnaissance de la qualité de Héros de la Nation à Feu Capitaine Isidore Noël Thomas SANKARA pour avoir marqué l’histoire et la marche de notre pays. « Cette reconnaissance fait suite à l’adoption en juin 2022 de la loi portant statut de Héros de la Nation et du décret portant création de la Commission nationale d’analyse et de suivi des dossiers de héros, de martyrs et d’invalides de la nation », a expliqué le ministre porte-parole du Gouvernement. Il a précisé que le comité technique réuni à cet effet, a estimé que le dossier concernant Feu Capitaine SANKARA remplissait tous les critères.

Au titre du département de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les institutions, le conseil a adopté l’avant-projet de loi organique portant création attributions, composition, organisation et fonctionnement du Conseil supérieur de la communication (CSC). Selon le ministre Rimtalba Jean-Emmanuel OUEDRAOGO, l’adoption de ce texte vise à donner à l’institution toutes les prérogatives pour bien jouer son rôle de régulateur tout en prenant en compte les évolutions technologiques.

« C’est ainsi que dans la nouvelle loi organique, désormais, le CSC a vocation à réguler également les réseaux sociaux. Par exemple les profils ou pages Facebook d’au moins 5000 abonnés se verront appliqués les règles qui concernent la régulation des médias au Burkina Faso. Aussi, la réforme consacre la nomination du président du CSC directement par le Président du Faso », a indiqué M. OUEDRAOGO. Il a fait savoir que les innovations portent aussi sur le profil des conseillers et les prérogatives du premier responsable de l’institution à pouvoir saisir directement le Procureur du Faso sur un certain nombre d’infractions qui pourraient connaître des implications pénales.

Au titre du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Prospective, l’Exécutif a pris connaissance de la note technique sur les tendances de l’économie du Burkina Faso en 2023 et les perspectives pour 2024-2026. Selon le ministre Aboubakar NACANABO, il ressort de ces tendances, que l’économie burkinabè est dans un contexte très difficile dû aux effets de la crise russo-ukrainienne, de la maladie à COVID-19 et de la crise sécuritaire avec son corolaire de crise humanitaire.
Malgré tout, le ministre rassure que les tendances sont en progression en termes de taux de croissance. « En 2022, nous avons eu un taux de croissance de 1,5% et la projection pour 2023 est de 4 ,4%. Ce qui veut dire qu’il y a de la croissance dans plusieurs secteurs notamment primaire, secondaire et tertiaire », a-t-il expliqué.

L’espoir est donc permis avec l’amélioration prévue de la production agricole, notamment l’impact de l’Initiative présidentielle pour la production agricole 2023-2024, l’ouverture de certaines mines qui avaient été fermées. « En termes de perspectives, en 2024 nous avons des tendances qui montrent que le taux de croissance va encore s’améliorer », a rassuré le ministre en charge de l’économie.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 4 octobre 2023 à 19:07, par HORUDIAOM En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    Sankara forever. Félicitations au gouvernement pour cette reconnaissance et merci au comité technique. Je pense que c’est une confirmation puisque l’ancien président BC l’avait élevé au rang de héros national. L’homme qui a suscité l’espoir de tout un continent lors de son passage sur terre mérite la reconnaissance de la nation et les honneurs.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2023 à 19:07, par David En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    On savait déjà que le grand Capitaine Sankara est un héros de la nation. Pourquoi nous redire quelque chose que l’on savait au Burkina et dans toute l’Afrique ?
    Se rabattre sur le passé glorieux d’un homme hors pair montre l’échec patent de ceux qui sont au pouvoir présentement. Les putschistes actuels, à part rester au pouvoir et profiter des avantages, ils n’ont pas absolument aucun projet de société structurant pour le futur de la jeunesse et de la nation Burkinabè , c’est inquiétant !

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre 2023 à 10:05, par Gwandba En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

      David
      "On savait déjà que le grand Capitaine Sankara est un héros de la nation. Pourquoi nous redire quelque chose que l’on savait au Burkina et dans toute l’Afrique ?"

      Parce que la répétition est la mère de la perfection tout simplement.

      D’autant, malgré l’existence de SANKARA et la reconnaissance de qu’il est, on compte encore des vomissures traitres et renégats dans nos rangs.

      Contrairement à ce que vous pensez : "Se rabattre sur le passé glorieux d’un homme hors pair montre l’échec patent de ceux qui sont au pouvoir présentement."

      Se rabattre sur le passé d’un homme hors pair est également une manière de le glorifier, galvaniser ceux qui sont en action pour la cause commune et donner un repaire aux plus jeunes d’entre nous de sorte à permettre tous les David de vaincre leurs Goliath. N’est-ce-pas David ???

      "Les putschistes actuels, à part rester au pouvoir et profiter des avantages, ils n’ont pas absolument aucun projet de société structurant pour le futur de la jeunesse et de la nation Burkinabè , c’est inquiétant !"

      C’est exactement ce que disaient la vomissure contre-révolutionnaire de la révolution menée par l’équipe avec à sa tête SANKARA.
      CEUX QUI PENSENT QUE C’EST IMPOSSIBLE SONT PRIÉS DE NE PAS DÉRANGER CEUX QUI ESSAIENT.

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre 2023 à 13:38, par Jeunedame seret En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

      « On savait déjà que le grand Capitaine Sankara est un héros de la nation. Pourquoi nous redire quelque chose que l’on savait au Burkina et dans toute l’Afrique ? »
      DAVID, pour que vous ne l’oubliez pas. Pour que vous ne manquez pas d’en parler à vos enfants à la maison comme à l’école. Pour que les futures générations aient de bonnes leçons d’histoires de notre situation. Pour que cette répétition nous impose réflexion, nous éveille et nous insuffle de bons caractères et du civisme au présent, et une vraie intégrité à l’avenir.

      Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2023 à 20:20, par Autre Burkinabè En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    J’espère que pour les besoins de la réconciliation NATIONALE tant chantée, la Commission est aussi entrain d’étudier les dossiers des citoyens comme Blaise COMPAORE, François COMPAORÉ, Gilbert DIENDERE, Sandaogo Paul Henri DAMIBA et tant d’autres. Sinon, bonjour la division ! Ils sont certainement des héros pour certains de leurs concitoyens !

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2023 à 23:59, par Sacksida En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    C’est une redite car il est consacre Heros National depuis le debut de la 4eme Republique et c’est un Monument Immortel de la Lutte Revolutionnaire consequente du Peuple Burkinabe, Africains et donc tous les opprimes de la Terre. Donc c’est une autre confirmation Nationale de la Stature Universelle du President du Conseil National de la Revolution d’Aout et cela denote l’honneur de tous ces compagnons Revolutionnaires Burkinabe et Africains qui ont lutte a ses Cotes. "La Tragedie des Peuples revele des Grands hommes honnetes et Integres, mais ce sont les mediocres qui provoquent ces Tragedies" tel qu’il le disait dans la mi-journee du 15 octobre 1987. Que la Paix Veritable et Eternelle soit sur son Ame. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2023 à 00:02, par Anaarchiqqukement En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    Merci monsieur Nacanabo pour ce copié collé du compte rendu de la Banque mondiale du 12 juin 2023. Et merci à la reprise de l’activité minière détenue et sécurisée par on ne sait qui. Et surtout merci au cours de l’or d’être particulièrement avantageux.
    Infiniment merci, mais le peuple préférerait entendre parler du pays et des problèmes de sécurité qu’il traverse plutôt que d’avoir un compte rendu d’un article paru il y a 4 mois ou de super heros.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2023 à 10:01, par kwiliga En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    Hum, d’un coté une "reconnaissance de la qualité de Héros de la Nation", d’un autre, la trahison de nombreuses valeurs qu’il a tenté d’impulser.
    Il ne suffit pas de hurler à l’anti-impérialisme et de se fâcher avec la moitié de la planète, de promouvoir le faso dan fani, pour se targuer d’incarner les valeurs du sankarisme.
    Le sankarisme, c’est avant tout la réduction des inégalités, alors que l’écart explose entre les miséreux et les nantis, qui exposent leurs richesses avec une arrogance immodérée.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2023 à 10:01, par HA En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    "Au titre du département de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les institutions, le conseil a adopté l’avant-projet de loi organique portant création attributions, composition, organisation et fonctionnement du Conseil supérieur de la communication (CSC)" ? Monsieur le journaliste Est-ce correct cette phrase ? "Département de la justice et des droits humains" et "CSC" ? Non il n’a aucun lien ! Mais bref !

    Je suis sûre que si le camarade de Bassolma, Norbert Zongo était vivant il allait protester contre cette décision gouvernementale. Comment le premier responsable d’une institution nommé en conseil de ministre par le président du Faso peut-il prétendre être une institution indépendante. C’est quoi cette histoire ? Ne pouvait-il pas raffiner la méthode de désignation du président de cette institution pour que les conseillers élisent librement ce dernier ? Pourquoi veut on rendre le président du Faso toujours obèse en terme de décisions ?

    Sur le cas de Thomas Sankara comme héros : en général les héros sont des personnes vivantes ou mortes, réelles ou imaginaires qui possèdent des caractéristiques qui sont hautement valorisées dans une culture donnée et sert ainsi de modèles pour un comportement. Est ce que "marqué l’histoire" et "la marche de notre pays" sont-elles des caractéristiques suffisantes pour le déclarer héros de la nation ? Nous sommes aussi dans un pays où on encourage le "martyr" alors dans une situation concrète les personnes qui l’encouragent ne s’assumeront jamais ! C’est paradoxal !

    Répondre à ce message

    • Le 8 octobre 2023 à 07:15, par SOME En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

      Nul doute que c’est paradoxal pour les intellectuellement limités qui se contentent de faire du psittacisme pour croire qu ils réfléchissent. Nécessairement ils ne peuvent cerner la finesse de la pensée
      SOME

      Répondre à ce message

      • Le 9 octobre 2023 à 11:13, par HA En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

        SOME,
        Estimes tu que je fais des recitations répétées comme un perroquet ? Je vois que tu n’as plus d’arguments pour apporter des éléments nouveaux dans ce forum pour me convaincre. Je t’informe que lefaso.net suite à cette publication, a apporté d’autres éléments d’explication "Thomas Sankara « héros de la nation », ce que disent les textes" écrits par Cryspin Laoundiki de Lefaso.net. Je vois bien que c’est plus facile d’insulter que d’apporter des arguments solides.

        NB : Je suis insensible aux insultes et en général je suis très ouvert à mener n’importe quel débat et très constructif. SOME penses y prochainement avant de répondre.

        Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2023 à 10:13, par porto En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    Laissez les os du capitaine sankara tranquille.tout le monde entier sait qu’il est un heros national.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2023 à 10:14, par A qui la faute ? En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    Quand tous les matins on n’a rien à servir au peuple, il ne reste que l’activation de la fibre patriotique.
    Les Roch, Compoaré, Zida étaient tous sankaristes à un moment. ça n’a pas empêché la catastrophe. Et puis la révolution elle-même est la source de la plupart de nos problèmes : plus personne ne respecte personne, tout le monde est politicien dans tous les corps de métiers, et voilà.
    Tous les deux jours vous allez sortir des communiqués pour nous informer que nous sommes le pays le plus fort du monde, ça change rien

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2023 à 14:08, par fally sane En réponse à : Conseil des ministres : Le Capitaine Thomas SANKARA, désormais Héros de la Nation

    oui c est bien de re^peter car la repeotion est pedagogique mais on sent aussi que cette transition est a la recherche tjrs de ressorts ideologiques pour legitimer leur vide et leur conservation du pouvoir ; sankara il a a git aussi d eprendre en compte l i,perieuese necessite de nous reconcivlier en ces temps durs ; on doit assuemer toutes pes pages de notre histoire les brillantes comme les sombres ; on ne peut pas dire que 25 ans de gouvernance BLAISE tout a ete null sinon on est demagogue et en plus c est tout qui est parfait chez sankara aussi ca aussi il faut le dire sinon on batit une nation sur un faux roman ou sur une histoire glorieuses pour les uns et moches pour les autres ; enfin je vais vous dire il nous faut sortir aussi de du faso et de l afrique des messi ; car la construction de tout porijet politique doit reposer sur la democratie c est a dire la dynamique collective de la societe en tant que celle ci jouit de liberte ; la seule chose que moi j aime en Sankara les mauvaises je ne vais pas les dire, c’est son sens de la révolution industrielle et economique qu il voulait enclecher ; la question est certes de s en inspirer mais dans les actes un pays en paix demcratique et libre est seul capable de mettre en place le processus de conquetes des savoir faire sc et technique, ce qui nous eloignerait des slogans nationalo populistes creux et inefficaces

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV